Accéder à l’état de pleine conscience pour s’éveiller à la vie

La pleine conscience est un état méditatif dans lequel l’individu est centré sur le moment présent. Utilisée en thérapie cognitive, la pleine conscience permet de faire diminuer le stress et disparaître les angoisses. Rapportée à la psychologie positive, elle s’apparente à une technique de bien-être et de développement personnel.

pleine conscience

Accéder à l’état de pleine conscience pour s’éveiller à la vie

La méditation permet d’atteindre l’état de pleine conscience, que l’on retrouve sous différents noms :

attention juste – méditation pratique – présence attentive – mindfulness (en anglais) – samma-sati (dialecte indou ancien)

C’est une technique dérivée de l’enseignement bouddhiste, désignant la conscience vigilante de ses propres pensées, actions et motivations. Elle est considérée comme  » la troisième forme de sagesse « .

Comment parvient-on à l’état de pleine conscience ?

pleine consciencePour atteindre cet état méditatif, il s’agit de prendre pleinement conscience du moment présent, de centrer notre attention sur l’instant et sur tout ce que l’on est, sur ce que l’on ressent. C’est un éveil, un réveil au monde. Cette pratique de la méditation en pleine conscience séduit de plus en plus de personnes, car elle s’invite ensuite dans tous les moments de la vie.

Quand on médite en pleine conscience, l’esprit se vide pour se concentrer sur l’instant présent. Le flot incessant d’idées et de pensées marque une pose. On ne porte plus de jugement sur ce que l’on observe, on libère ainsi notre capacité de perception qui n’est plus soumise aux préjugés.

La pleine conscience en pratique

La pratique de la pleine conscience est souple. On peut l’aborder en focalisant son attention sur un objet précis ; sur sa propre respiration, sur une activité, sur son corps (tout ou partie). Dans tous les cas, il faudra partir de l’objet choisi, qu’il soit physique ou spirituel. Puis, progressivement, parvenir à prendre conscience de la relation que l’on a avec cet objet, de notre façon de l’envisager, de ce qu’il crée en nous et des sensations qu’il provoque.

En partant de notre attention, on chemine par cercles concentriques pour explorer les divers aspects de cet objet, en essayant d’en affiner notre perception spirituelle ou physique. Ainsi on parvient à se recentrer sur la marche, la respiration, la posture du corps, ou sur tout autre objet choisis.

Parvenir à voir ce qui est et l’apprécier

pleine conscienceIl s’agit de dégager la réalité de toute chose, selon les enseignements bouddhiques originels. Pour cela, on recherche à se libérer de ses idées préconçues et de ses préjugés. Une fois affranchi de ces filtres, on peut voir les choses véritablement.

Pratiquer la pleine conscience change notre rapport aux choses, on retrouve sa place dans ce monde. On  parvient à se concentrer de manière plus intense. On est plus lucide parce que dégagé des entraves du jugement.

En se concentrant sur les plus simples des gestes, sur les idées apparemment les plus légères, sur chaque aspect de la vie quotidienne ;  il s’ en dégage des rapports parfois complexes et de nouvelles idées. On est surpris de redécouvrir des gestes finalement plaisants et nobles, auxquels on s’était habitué jusqu’à ne plus voir la beauté qu’ils dégagent ni l’intérêt qu’ils représentent.

Pour le bien-être du corps comme de l’esprit

Le corps lui aussi profite de cet état méditatif. La pleine conscience permet de se concentrer sur des sensations fines ou des gestes les plus infimes. Ainsi on apprend à se détendre, les crispations deviennent étrangères à notre état normal. L’accumulation de stress s’efface pour laisser place au calme intérieur, à la sérénité. On réapprend à se mouvoir, on porte plus d’attention à ses gestes. Car on prend conscience qu’un geste précis est suffisant et souvent plus efficace qu’un geste ample ou fort.

Parvenir à l’état de pleine conscience demande une pratique régulière et une attention réelle portée aux sensations fines. Les changements n’interviennent pas dans l’immédiat, c’est souvent l’entourage qui les perçoit en premier car ces changements se font progressivement. Mais On peut cependant profiter pleinement des séances de méditation qui amène à la pleine conscience, en sachant que cet exercice agit en nous dès la première séance.

La méditation vous intéresse ? Partagez cet article avec vos amis :

Les commentaires sont clos.