Autohypnose : faites de votre inconscient votre meilleur allié

autohypnose L’ autohypnose permet d’accéder par ses propres moyens, à un état de conscience modifié, durant lequel il devient possible de s’adresser directement à son subconscient. On peut alors procéder par visualisation, ou formuler des suggestions dans un langage positif et simple. Les résultats sur notre comportement, la santé, le moral, etc, s’observent après quelques heures ou quelques jours tout au plus. Un excellent guide, très complet est disponible en ligne pour qui veut s’initier à l’ autohypnose.

Sceptique ? Pourtant l’ hypnose comme l’ autohypnose permet d’obtenir des résultats significatifs et parfois même spectaculaires, chez de nombreuses personnes. Les milieux scientifiques s’y intéressent d’ailleurs de près et la médecine traditionnelle en a fait un allié de plus en plus sollicité.

Elle s’avère particulièrement utile là où la médecine n’est pas assez efficace. Elle s’occupe avec une facilité déconcertante des maux de l’esprit, des habitudes néfastes, des comportements à risques. Savoir en quoi réside cette efficacité, permet de comprendre son immense potentiel. Dès lors il devient difficile de résister et de s’essayer à la communication directe avec son subconscient.

Un guide complet d’explication et d’initiation à l’ autohypnose

Ce guide de pratique de l’ autohypnose est destiné à vous permettre de mettre en action une technique simple dans un but de développement personnel.

L’ autohypnose permet à chacun d’intervenir directement sur des objectifs concrets d’amélioration de son existence par l’utilisation des états modifiés de la conscience. Quelques techniques spécifiques de résolution de problèmes y sont présentées pour :

  • Améliorer la confiance en soi
  • Maigrir
  • Résoudre les troubles sexuels
  • Contrôler la douleur

Domaines d’application de l’ autohypnose

autohypnoseL’ autohypnose représente l’utilisation par soi-même des états modifiés de conscience. Elle permet de modifier ses programmations négatives et de donner de nouvelles perspectives à sa vie. Les états modifiés de consciences, la transe hypnotique, permettent d’atteindre :

  • la source des émotions
  • la mémoire
  • la zone de stockage des comportements et des habitudes
  • la zone des problèmes et des symptômes.

Ainsi, par l’ autohypnose on peut traiter de problèmes aussi nombreux que variés. Voici une liste non exhaustive des problématiques les plus couramment corrigées par l’état de conscience modifié obtenu par hypnose :

Arrêter de fumer – Perdre du poids – Vaincre une phobie – Guérir la dépression – Vaincre ses angoisses et les crises de panique – Gérer le stress et les émotions négatives – Vaincre l’alcoolisme et d’autres formes d’addiction – Résoudre un trouble sexuel – etc.

Chaque «ré-accès » au problème abordé, permet au cerveau de traiter différemment les informations stockées pour parvenir à des comportements mieux adaptés.

L’autohypnose permet d’améliorer notre santé, de résoudre de problèmes et trouver des réponses, de contrôler nos émotions, de stimuler notre créativité ou nos capacités d’apprentissage

Les outils simples peuvent être utilisés en autohypnose comme la suggestion et la visualisation. Par la suite, les personnes avec un minimum de formation peuvent mettre en application des techniques spécifiques de résolution de problèmes. D’autre part, une pratique régulière d’hypnose (seul ou avec un thérapeute) apporte un bien-être physique et psychique indéniable.

autohypnose

La suggestion et le langage de l’inconscient

Le langage de l’inconscient correspond à celui d’un enfant de 7 ans. Il comprend les mots dans leur sens littéral, et en même temps peut donner plusieurs sens aux mots. Comme les jeunes enfants, l’inconscient ne comprend pas la négation. Le mieux est donc de prendre quelques instants avant la séance pour choisir les mots et termes positifs qui seront employés pour s’adresser à son subconscient.

Soyez précis et positif dans les formulations. Dites ce que vous voulez obtenir, non pas ce que vous ne voulez pas : « je veux être sereine et joyeuse » au lieu de « je ne veux plus être triste ». De même évitez les mots à connotation négative : « atteindre le poids d’équilibre » au lieu de « perdre 10 kg ». Pour les problèmes et comportements à changer, on utilise le passé. On emploie le présent quand on mentionne les solutions.

Utiliser le  » tu  » pour s’adresser à son subconscient. Parlez-vous en dialogue intérieur à la deuxième personne, pour favoriser la dissociation conscient/inconscient sur un ton paisible, à un rythme lent.

Utiliser des mots liés aux émotions : joie, plaisir, sérénité, harmonie, équilibre; dans une progression (en train de, progressivement, lentement, de plus en plus, etc) : « Tu te défais de plus en plus de ton ancienne habitude de grignoter, et tu atteins facilement et dans le plaisir ton poids de forme ».

La visualisation créatrice

La visualisation est une technique qui s’utilise pour atteindre n’importe quel objectif et surtout quand on veut avoir un impact sur le corps : la rééducation physique et cérébrale, stimuler le fonctionnement des organes, guérir d’une maladie, mincir, accentuer l’impact d’un entraînement sportif, etc.

La technique de visualisation porte sur tous nos sens, elle est une « perception intérieure » globale. Elle tire sa puissance du fait que le cerveau ne fait pas de différence entre le vécu et l’imaginaire. Projetez-vous dans la situation souhaitée en vous faisant une représentation aussi précise que possible. Faites intervenir tous vos canaux sensoriels, comme si vous viviez un rêve éveillé durant lequel vous pouvez non-seulement voir l’action, mais aussi ressentir les sensations qui s’y rapportent.

Si par exemple, vous souhaitez mincir, dans l’imagination sculptez votre corps en lui donnant la forme que vous souhaitez et ensuite, voyez-vous mince, voyez les regards admiratifs des passants, sentez-vous mince et entendez les autres vous féliciter d’avoir une si jolie silhouette, entendez votre propre dialogue intérieur de satisfaction.

Des résultats rapides

Le nombre de séances nécessaires dépend de l’intensité du problème et de votre volonté de le régler. Parfois une seule séance d’autohypnose suffira, d’autres fois, 4 à 6 séances seront nécessaires. Pour les problèmes de santé, une séance quotidienne (même de 10 minutes) s’avère nécessaire, jusqu’à la guérison ou à l’amélioration des symptômes.

Les résultats peuvent apparaître dans les heures qui suivent la séance ou dans un délai d’environ deux semaines. Il est recommandé de réitérer des séances sur le même thème pendant ce laps de temps.

Vidéo de présentation de 3 techniques simples d’ autohypnose :

Téléchergez le guide de pratique de l’ autohypnose (pdf) 

Source : hypnosetherapies.net

Essayez, il n’ y a pas grand chose à perdre à part un peu de temps. Vous risquez d’être stupéfait des pouvoirs de votre inconscient. Puis partagez l’info avec vos amis : 

4 Commentaires

  1. Appelez ça auto-hypnose. Pour moi c’est juste une forme de méditation.

    • Eh bien, comme ca on saura ce que c’est « pour vous ». Pour nous autres, ce n’est pas de la méditation. C’est de l’auto-hypnose, et c’est autrement plus efficace ! Je vous défie d’aller chez le dentiste pour vous faire arracher une dent, sans anesthésie et seulement avec de la méditation. Avec l’auto-hypnose, on peut. Je l’ai fait !

    • La différence entre auto-hypnose et méditation c’est que dans la méditation il n’y a pas de suggestion contrairement à l’auto-hypnose.

  2. C’est un peu plus que de la méditation dans le sens où on peut appliquer des techniques de changement précises pour modifier des comportements ou surmonter des obstacles psychologiques.
    C’est très proche de la méditation dans sa forme de base quand l’objectif est simplement de se relaxer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *