Avez-vous cette capacité innée de ressentir ce que les autres ressentent ?

Cette aptitude empathique est l’une des facultés des êtres hypersensibles. J’ai trouvé un témoignage intéressant, celui d’une femme qui parvient à mettre des mots sur une situation qu’elle vit difficilement, lui permettant de comprendre, puis d’inverser les choses après avoir fait une bonne rencontre. Auparavant vécu comme une tare, elle dit profiter pleinement aujourd’hui de ce qu’elle considère être un atout formidable : l’empathie.

ressentir ce que les autres ressentent

Avez-vous cette capacité innée de ressentir ce que les autres ressentent ?

Avez-vous déjà ressenti des difficultés pour respirer, quand tout le monde vous regarde ? Quand on vous inspecte en détail ? Ou bien, vous êtes-vous déjà senti épuisé, au-delà de ce que vous auriez pu imaginer, après une journée de travail avec plein de monde ou à un événement particulièrement animé ? Peut-être y a-t-il aussi une personne en particulier dans votre entourage qui vous épuise tellement quand vous le rencontrez, que vous avez l’impression qu’il aspire toute votre énergie, vous laissant totalement amorphe après coup ? Comment vous expliquez-vous tout cela ?

Ces expériences, je les ai vécues au quotidien, durant toute ma vie. Dès mon enfance, je me souviens que j’avais du mal à marcher à l’école, si préoccupé par le regard des autres, leurs jugements, leurs impressions et critiques. C’était comme si je pouvais ressentir toutes ces choses sans que personne ne dise rien.

J’ai la capacité de ressentir ce que les autres ressentent.

Des années plus tard, les choses ont continué dans la lourdeur, la tristesse, le stress et l’anxiété… avec toujours en arrière-plan, un sentiment général d’inconfort. C’est comme si je portais littéralement un poids sur mes épaules, une lourdeur physique difficile à définir, qui m’accablait tout temps le temps. Et rien de tout cela ne semblait avoir de sens.

ressentir ce que les autres ressentent

Accablée malgré tout

J’avais 25 ans et ma vie était fantastique. Je venais juste d’obtenir un emploi de rêve dans une agence de création de boutiques. Je pouvais compter sur le soutien fantastique de mes amis et ma famille. Je vivais dans un bel appartement bien situé. Vu de l’extérieur, on ne pouvait pas rêver mieux.

Mais le malaise ne s’est pas dissipé, ce n’est pas faute d’avoir tenté de le repousser loin de moi. C’était véritablement comme si je ressentais tous les sentiments des autres. J’en étais à me demander si la folie ne me guettait pas… Je me sentais constamment accablée. Que je sois à la maison, au bureau, dans le train, même à la plage par une belle journée ensoleillée. Qu’est-ce qui clochait?

J’ai appris un terme dont je n’avais jamais entendu parler auparavant: l’empathie. À ce moment, j’ai compris que ma vie allait changer pour toujours.

J’avais besoin d’aide, mais je ne savais pas par où commencer. Donc j’ai fait ce que je savais faire : partager mes ressentis avec autant d’amis que possible. J’attendais de voir si quelqu’un pouvait me diriger dans la bonne direction. Finalement, deux amis m’ont suggéré d’essayer le Reiki, des soins énergétiques. Pour eux, je semblais être en prise à un ou plusieurs blocages énergétiques.

On m’a conseillé une thérapeute qui allait pouvoir m’aider sur plusieurs points, à commencer par mon initiation au Reiki. Lors de ma première rencontre avec Rebecca, son attitude posée m’a prise au dépourvu. Elle incarnait le calme et la sérénité -ce à quoi j’aspire depuis toujours. Je sentais que j’étais au bon endroit.

Nous avons parlé de ce que je vivais et, plus important encore, de la lourdeur que je ressentais depuis un certain temps. Elle a tout compris. Puis elle a mentionné un terme dont je n’avais jamais entendu parler auparavant, un terme qui allait catalyser ma guérison, transformer ma vie en m’aidant à trouver ma voie : l’empathie.

Une personne empathique, comme je l’ai appris, est quelqu’un qui a la capacité de ressentir ce que les autres ressentent. Parfois à un tel point qu’il peut effectivement devenir difficile pour lui, de discerner les émotions des autres personnes de ses propres émotions. Les empathiques peuvent également absorber les émotions et l’énergie des autres, quoique inconsciemment. Ils peuvent ainsi avoir l’impression d’avoir un cœur constamment ouvert, comme une éponge absorbant toutes les émotions et énergies présentent et ainsi, apporter du bien-être aux autres sans même avoir l’intention de le faire.

J’ai ressenti cela toute ma vie. J’étais une éponge à émotion. J’ai été régulièrement épuisé par des situations sociales dans lesquelles je sentais que les gens prenaient toute mon énergie. Plus tard, j’ai compris que ce n’était pas de leur faute. Jusqu’à maintenant, inconsciemment, j’étais cette éponge, le cœur grand ouvert, désireuse de me connecter avec tout le monde et, absorbant les émotions de chacun -les bonnes comme les mauvaises, ainsi que des choses plus confuses.

ressentir ce que les autres ressentent

Enfin, je trouvais un certain soulagement. Après ma première séance thérapeutique de Reiki, je me sentais si légère et sereine, comme jamais auparavant. Le poids qui pesait sur mes épaules avait disparu. Tous les blocages, si nombreux et tellement ancrés en moi, se sont effacés. Mon énergie était globalement bien plus équilibrée. Je me sentais moi-même à nouveau. Quel cadeau !

À ce moment, je savais que ma vie allait changer pour toujours. Je savais également qu’il fallait que j’étudie sérieusement pour apprendre à me protéger et devenir autonome avec ma faculté d’empathie nouvellement identifiée. C’était comme si une capacité superpuissance cachée en moi m’avait finalement été révélée, alors que je l’avais toujours mal interprétée. Je la considérais comme un fardeau parce que je ne savais pas comment m’y prendre, en confiance et intentionnellement. Avec cette petite graine de connaissance, tant de portes ont commencé à s’ouvrir.

Quelqu’un m’a conseillé la lecture de The Aquarian Empath de Irma Kaye Sawyer, considérée comme une chef de file de la pensée, thérapeute, enseignante et créatrice de Cosmic Météo. Le livre suivant sur ma liste de lecture était Your 30-Day Empath Empowerment Program  par Rose Rosetree . Dès que j’ai lu ces livres, j’ai compris que je n’étais pas seule. En fait, j’ai appris qu’il y avait effectivement beaucoup d’autres personnes dans le monde qui partagent cette expérience. Cette idée charnière m’a apporté de l’espoir, laissé percevoir d’autres possibles. J’étais en bonne voie pour un nouveau départ, ouverte à de nouvelles expériences.

Une fois que l’on apprend à prendre soin de soi-même, on a tant de merveilleux cadeaux à offrir au monde. Surtout en ce qui concerne le soutien que l’on peut apporter aux autres.

J’ai commencé par apprendre à prendre soin de moi, comment protéger mon énergie et comment discerner mes propres sentiments de ceux des autres. Mon monde s’est ouvert. Avec un soutien approprié, j’ai libéré de l’espace dans ma vie pour de nouvelles possibilités, de nouvelles relations, de nouvelles activités créatives et bien plus encore. La plupart du temps, je suis en phase avec mon système de valeur qui inspire maintenant tout ce que je fais et ce que je défends.

Aujourd’hui, je suis heureuse de parvenir à apporter de l’aide aux autres de façon significative. Tous me disent qu’ils sont touchés par mon empathie. J’aide les gens à être en paix avec eux-mêmes. Je les guide pour qu’ils apprennent à s’aimer et à prendre grand soin d’eux. Je les aide à exprimer le meilleur d’eux-mêmes.

Jour après jour, la vie nous révèle combien l’empathie est un véritable cadeau. Étant donné que nous ressentons ce que les autres ressentent, nous communiquons d’une manière qui les touche sincèrement. Une connexion à ce niveau relationnel plus profond ouvre un espace puissant de guérison qui permet la transformation, souvent à un rythme accéléré.

Une fois que nous apprenons à prendre soin de nous-mêmes, nous avons tant de merveilleux cadeaux à offrir au monde, tant de soutien à apporter aux personnes qui en ont besoin. Le plus important, le plus beau de tous les cadeaux, est d’apprendre à se faire confiance et se fier véritablement à son intuition. Au plus profond de nous-mêmes, on sait que notre cœur trouve toujours le chemin.

D’après un texte en anglais de Sydney Campos paru sur mindbodygreen.com

La sensibilité ou l’empathie ne sont pas des tares, bien au contraire, ces aptitudes deviennent des atouts, pour peu que l’on parvienne à les comprendre et les accepter. Dites-le autour de vous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *