Coushsurfing : le « J’irais dormir chez vous » accessible à tous

Le coushsurfing permet à des milliers de voyageurs d’être hébergés gratuitement chez une autre personne adepte de l’échange d’une place de canapé. L’hospitalité est une valeur qui reprend des couleurs grâce aux échanges communautaires sur Internet. En effet, aujourd’hui, pas moins de 12 millions d’hôtes sont près à accueillir un voyageur pour la nuit sur leur canapé ou dans la chambre d’ami, dans quelques 250 pays au monde !

Coushsurfing : le « J’irais dormir chez vous » accessible à tous

Qu’est ce qui nous empêche de voyager davantage ? Avoir le temps, pour beaucoup. Avoir suffisamment d’argent, probablement. La crainte de se retrouver seul au beau milieu d’un environnement inconnu, duquel on ne saurait profiter pleinement… Bref, si voyager fait partie des choses agréables auxquelles on aimerait s’adonner plus souvent, force est de constater que les obstacles sont nombreux. Alors, le coushsurfing pourrait bien être une solution qui abolit plusieurs de ces barrières limitant notre capacité à mettre en oeuvre nos rêves de voyage.

Près pour passer une nuit, ou plus, sur un canapé à Rio, un futon à Shanghai ou un matelas n’importe où dans l’un des 250 pays représentés au coushsurfing à travers le monde ? Le principe étant l’échange, il vous faudra pour cela, être disposé à accueillir un voyageur chez vous le temps d’une ou quelques nuits, mais pas obligatoirement. Vous pouvez tout aussi bien proposer de faire découvrir votre ville à un inconnu, ou partager votre passion pour le théâtre. Bref, tout est envisageable pour la communauté des coushsurfeurs, pas uniquement l’hébergement. Même si le slogan du coushsurfing est :

Participez à la création d’un monde meilleur, canapé après canapé !

Car le but avoué du concept est la promotion des échanges entre les peuples afin de faire avancer la paix. C’est beau, même si je pense que beaucoup d’utilisateurs du coushsurfing y voient plus humblement, un moyen simple et économique pour voyager. Toutefois, ce mouvement s’appuie sur l’idée que les individus peuvent changer le monde et cherche à favoriser des expériences enrichissantes et positives entre tous. Plutôt sympa n’est-ce pas ?

Se loger gratuitement donc, mais pas que. Oui, le coushsurfing dépasse de beaucoup le simple fait de pouvoir dormir chez untel ou un autre. Il offre la possibilité de rencontrer son hôte, de partager son quotidien le temps d’un séjour. De fait, on bénéficie des conseils de quelqu’un qui connait bien l’endroit et ce, sans aucune connotation financière. C’est rare, en dehors du cadre familiale. C’est appréciable, quand on voit que le couchsurfing n’a pas de frontières, qu’il compte des millions d’adeptes dans quelques 250 pays… avouez que c’est tentant.

Le mieux pour comprendre est de regarder les choses dans l’ordre, voici le coushsurfing mode d’emploi…

Le coushsurfing représente-t-il un danger ?

Avant d’aller plus loin, posons la question : aller dormir chez un inconnu est-il risqué ? Bien sûr que oui. Certes, vous me demanderiez si aller acheter sa baguette de pain est dangereux… la réponse serait oui également. Seulement voilà, que ce soit pour la baguette de pain ou le coushsurfing, les précautions d’usage et les règles élémentaires de bon sens évitent le pire dans 99,99% des cas. Si le 0.01% restant vous effraye, ma foi arrêtez de manger du pain… et restez à la maison gentiment à attendre que la vie se passe. Les autres peuvent lire la suite pour en apprendre un peu plus sur le sujet.

L’inscription est facile, mais doit être soignée

En premier lieu, il s’agit de s’inscrire sur l’une des plateformes communautaires dédiés à l’échange d’hospitalité, sorte de « facebook de l’hospitalité » pour imager la chose. La plus importante étant coushsurfing.com, mais ce n’est pas la seule. Si elle est simple et la plupart du temps gratuite, cette inscription doit cependant être faite avec beaucoup d’attention.

En effet, il faut renseigner suffisamment précisément son profil, afin de donner une idée de sa personnalité. Vous devez exprimer quels sont vos centres d’intérêt et parvenir à retranscrire les valeurs qui sont les vôtres. Vous comprendrez qu’un simple « j’aime le contact et les découvertes » n’est pas très révélateur. Non, si vous souhaitez que votre profil retienne l’attention, il faudra très probablement en mettre un peu plus de vous, de ce qui vous définit, de ce qu’est votre philosophie de la vie. Par la suite, ce sont les commentaires des autres coushsurfeurs à votre sujet qui parleront le mieux de vous.

La photo est également à choisir avec attention. Il ne s’agit pas d’un concours de beauté, postez en une agréable, qui vous montre sous un aspect sympathique et donnera envie aux autres membres de vous rencontrer.

Choisissez vos hôtes avec attention

Envie de passer une nuit ou deux à Barcelone ? Vous allez être surpris par le nombre d’offres existantes ! Le choix ne va pas être facile, c’est une étape importante et même cruciale. Fixez-vous quelques règles pour vous y retrouver. Par exemple, ne contactez que les personnes que vous avez vraiment envie de rencontrer. Pour cela, épluchez les profils et n’oubliez pas de prendre connaissance des commentaires de la communauté.

Soyez attentif aux détails : avez-vous des centres d’intérêt en commun ? Quel est son style de vie ? Le mode d’hébergement qu’il propose vous convient-il ? Trouver au moins un centre d’intérêt qui vous donne envie de discuter avec cette personne, sinon passez votre chemin.

Soyez prévoyant en organisant votre voyage

C’est sûr, vous trouverez plus facilement un hébergement en vous y prenant quelques semaines avant, qu’à la veille de votre départ. Cependant,  si vous êtes trop prévoyant, les hôtes potentiels auront peut-être du mal à se projeter deux mois à l’avance par exemple. D’après les retours d’expériences, il apparaît que deux à trois semaines est un délais raisonnable.

Quand vous rédigez vos mails de prise de contact, soignez les détails, personnalisez autant que possible votre message. Dites ce qui vous attire dans l’offre que vous choisissez. Sachez d’autre part, que beaucoup de coushsurfeurs ne prendront même pas le temps d’aller regarder votre profil, si votre email ressemble à un message standardisé impersonnel.

Pensez, bien sûr, à contacter plusieurs hôtes pour maximiser vos chances d’être accueilli. Enfin, faites preuve de savoir vivre : prévenez en cas de retard ou d’annulation. De même, pensez à prévenir les différents hôtes contactés, que votre choix s’est porté sur une autre personne.

Faites preuve de savoir vivre

Vous allez être hébergés gratuitement par votre hôte, faire preuve d’un minimum de savoir vivre est de rigueur. En premier lieu, faire son possible pour s’adapter à son mode de vie est la base. S’il aime le calme pendant le petit-déjeuner, ne lui imposez pas votre musique préférée à cet instant.

En arrivant sur place, renseignez-vous sur les usages dans ce lieu d’accueil pour vous, qui est également le lieu de vie de votre hôte. Si une fois ou deux, vous vous saisissez du balais, ou d’un torchon pour essuyer la vaisselle, à n’en pas douter, votre hôte appréciera et probablement que son commentaire sur votre séjour s’en ressentira positivement.

S’il est déjà défini, évoquez avec votre hôte votre programme. Sinon, n’hésitez pas à demander quels sont les endroits à ne pas manquer. Cet échange d’information fait partie intégrante du concept de l’hospitalité partagée.

Ce n’est certes pas obligatoire, mais d’usage et de bon goût d’apporter dans vos valises un petit cadeau de remerciement pour celle ou celui qui vous accueille. Ce peut-être une spécialité culinaire de votre région d’origine, ou tout autre petit présent estampillé made in chez nous, parfois difficile à trouver dans la région où vous vous rendez et d’autant plus apprécié. Vous pouvez tout aussi bien offrir un objet de votre conception, une oeuvre artistique de votre réalisation, qui ne manquera pas de toucher la personne qui vous offre son hospitalité.

1…2…3… partez !

Ça y est, après quelques clics, vous êtes en mesure de trouver une solution d’hébergement depuis votre point de départ, jusqu’à l’autre bout de la planète. Voyager n’aura jamais été aussi simple, envie d’essayer ?

Pour aller plus loin, voici un livre dans lequel vous trouverez des conseils et la motivation nécessaires pour projeter un voyage plus ou moins long. Il regorge d’astuces pratiques pour préparer votre voyage et éviter les problèmes sur place :
Voyagez est votre passion ? Partagez avec d’autres, cette possibilité offerte par le coushsurfing : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *