Des pesticides dangereux autorisés par les sénateurs contre l’avis général

Allant contre l’avis de tous, les sénateurs autorisent les pesticides néonicotinoïdes. Ces pesticides sont une calamité pour les abeilles, ces ouvrières impliquées pour un tiers de notre production alimentaire. Au delà, c’est toute la chaîne alimentaire qui sera contaminée jusqu’aux consommateurs, ces citoyens si mal protégés, pour ne pas dire sacrifiés, quand par ailleurs l’état d’urgence est instauré… pour notre sécurité.

pesticides dangereux autorisés

Des pesticides dangereux autorisés par les sénateurs contre l’avis général

La Fondation Nicolas Hulot dénonce l’irresponsabilité du Sénat

Lors de l’examen en séance de la loi pour la reconquête de la biodiversité, les sénateurs ont voté à une large majorité contre l’interdiction de l’usage des pesticides néonicotinoïdes pour enrober les semences au 1er septembre 2017 malgré les recommandations de l’ANSES et un avis favorable du gouvernement.

La Fondation Nicolas Hulot dénonce l’irresponsabilité du Sénat, seul à ignorer les études qui se succèdent pour souligner les effets dévastateurs des pesticides néonicotinoïdes pour les populations d’abeilles et autres pollinisateurs tout comme pour les espèces non-cibles.Leur interdiction est d’autant plus pressante que des études scientifiques soupçonnent aujourd’hui l’existence d’impacts sur le développement humain.

abeilles en dangerPlus de 120 000 personnes s’étaient associées à la Fondation Nicolas Hulot et à ses partenaires pour demander une telle interdiction. Nous espèrons que les députés prendront à nouveau leurs responsabilités lors de la suite du processus législatif.

Rappelons, qu’en première lecture, ils avaient eux-mêmes introduit dans la loi pour la reconquête de la biodiversité, un moratoire plus strict encore qui avait été supprimé en commission au Sénat.

« Un déni scientifique et démocratique »

Sur Sud Radio, la chronique de Yolaine de la Bigne nous éclaire sur la dangerosité du produit en question, sur laquelle tous sont unanimes :

Dangereux : Les néonicotinoïdes sont des insecticides neurotoxiques, des pesticides, très répandus dans le monde et suspectés de tuer les abeilles, les insectes pollinisateurs et les oiseaux.

Unanimité : Tout le monde était persuadé que depuis le temps qu’on pousse des cris d’alarme, les sénateurs les interdiraient. Eh non ! Une large majorité d’entre eux a voté contre leur interdiction malgré les recommandations de l’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation) et malgré l’avis favorable du gouvernement.

Antidémocratique : Je ne parle même pas des citoyens qui y étaient à plus de 99% favorables sur la plateforme en ligne de consultation du Parlement comme quoi même en démocratie cela ne sert pas à grand-chose de s’exprimer ! D’ailleurs, les associations sont furieuses, la LPO parle de « déni scientifique et démocratique » et la Fondation Nicolas Hulot « d’irresponsabilité du Sénat ».

sur les 100 cultures qui nourrissent la population mondiale, 71 dépendent du travail des abeilles

Pour écouter cette chronique en entier, diffusée le 28 janvier sur Sud Radio : 

Ecoutez Yolaine de la Bigne derrière le micro de Sud Radio, retrouvez-la chaque matin du lundi au vendredi, dans « Un monde plus vert ».

Sources : Le site de la Fondation Nicolas Hulot –  neoplanete.fr

Partagez votre indignation, soyons nombreux pour dénoncer ce danger que l’on nous fait encourir:

17 Commentaires

  1. Retour PingDes pesticides dangereux autorisés par l...

  2. Je vous signale qu’un scientifique vient de mettre en évidence le gêne qui permet la reproduction des plantes sans pollinisation. Donc, quelque part dans le monde, on prépare déjà l’après-abeilles… une fois qu’il n’y en aura plus, on pourra quand même reproduire les plantes en achetant l’OGM qui convient…
    https://www.facebook.com/IsraelenFrance/posts/1089038534460317

    • Très intéressant mais si j’ai bien compris il s’agirait d’une solution destinée uniquement à la sécurité alimentaire. Donc, en gros, il ne poussera plus que quelques légumes, fruits et céréales, et encore si on achète l’ogm qui convient ?
      Désolé mais pour moi c’est une dangereuse fuite en avant.
      Pensez par exemple au film »soleil vert »…

    • Comme toujours, on contourne le problème… Mais ce ne sera jamais une solution DURABLE, c’est ce terme-ci qui est important. Arrêtons sans cesse de ce voiler la face pour ne pas avoir à admettre nos erreurs… Nullement besoin d’être un grand scientifique.
      -FAIT: On utilise des pesticides « néonicotinoïdes »
      -OBSERVATION:
      –>destruction des insectes pollinisateurs (le services de pollinisation qu’elles rendent aujourd’hui gratuitement couterait 153 milliards € /ans à remplacer d’après entre autres, le FMI)
      –> impact négatif sur l’ensemble des organismes de l’écosystèmes (disparition progressive d’animaux qui n’ont encore une fois rien demandé)
      –>incidence néfaste sur notre santé (donc augmentation des frais de santé, du budget de la SÉCU et donc des taxes… )
      –>mécontentement démocratiques (plus de 99% des citoyens interrogés sont favorables à leur interdiction)
      -SOLUTION:
      –>Arrêt des pesticides
      –>utilisation de méthodes bénéfiques écologiquement (rotation des cultures, plantation de haies, agroforesterie, lutte biologique) et ÉCONOMIQUEMENT puisque c’est cela qui fait tourner notre monde et l’avis des politiques et industriels
      MAIS cela implique :
      –> contredire des multinationales productrices de ces pesticides –>d’allouer moins de financement à celle qui développent des OGM (Monsanto…)
      –>devoir accompagner les exploitants dans les différentes démarches pour les aidés à mettre en place ces méthodes (ce qui coutera un peu de sous lors d’un quinquennat)
      –>d’avoir les couilles tout simplement de proposer un changement de système agricole audacieux

      Finalement, le problème c’est pas les pesticides, c’est la méprise de l’être humain vis-à-vis des autres êtres humains, ça connerie et bref, son manque d’humanité…

    • oui, mais avec les OGM au bout de quelques générations il n’y aura plus d’êtres humains sur terre et avec l’amaranthe, on peut supprimer les OGM il suffit de semer quelques graines parmi les OGM et la plante n’est plus OGM.

    • les abeilles sont gratuites elles et nous donnent du miel elles

    • « quand il n y en aura plus, on pourra quand même reproduire les plantes en achetant l »ogm qui convient »…… Relisez juste cette phrase…. Vous pensez reellement au fond de vous que la solution est dans les OGM? Je vous suggère de vous documenter sur les effets néfastes et catastrophiques des OGM…
      Si la majorité des gens ont le même discours que vous, on court à notre perte…

  3. Peut on avoir la liste des sénateurs et de leurs votes?

  4. Il serait en effet intéressant de connaître ceux qui ont eu cette faiblesse quelque peu louche

  5. Le gros soucis que nous avons c’est que la pollution est causée par les plus riches, et ces plus riches croient qu’ils pourront avoir encore plus de bénéfices par la suite car les populations du monde deviendront dépendantes de leurs produits pour vivre, ne pouvant plus se nourrir dans la nature dénaturée.

    Or il y a une erreur dans l’équation, les pollueurs ont le syndrome de superman, ils surestiment le progrès. La nature fait partie intrinsèque de l’être-humain, la nature meurt l’homme aussi. Il suffit de voir aujourd’hui l’état du monde et des hommes, les riches ne sont pas épargnés par la mort, disons que pour un riche qui prend conscience de ses erreurs en fin de vie, il y a dix moins riches qui se croient capables de faire mieux..

    Au sénat, il manque un arbre et les bases d’un cours de biologie. Des singes seraient davantage à la hauteur malgré qu’ils soient considérés comme des animaux donc indignes de droit, de raison et de sensibilité.

  6. les abeilles c’est comme la ligne des poissons, s’il manque une ligné tout se casse la gueule . pour les abeilles c’est pareil; elle colonise ,si elle n’était pas la , un exemple, un belle fleur de cerisier resterais une fleur . s’il n’y a plus d’abeille plus de fruit ,plus de fleur , plus de pollens, plus de miel . est rebelote , encore une fois tout se casse la gueule . l’abeille est importante pour l’équilibre est le maintient de notre alimentation. je suis fichtrement en colère que c’est friquer en fasse qu’a leur tête ,ils en ont rien a foutre . Nicolas se bat tout seul depuis des années , depuis des années il leur dit d’arrêter cet merde . excusez moi si je suis quelques peu grossière mais la je suis en colère

  7. La plupart d’eux pensent que c’est pas si grave que ça. Leurs connaissances scientifiques sont probablement précaires. Ils ne considèrent pas que ceux qui s’opposent pensent à demain et aux conséquences de tous ces produits sur la vie animale, humaine. L’écosystème sera atteint dans combien de temps !!!!

  8. Quel fut le pot de vin pour cette abomination?

  9. VANDEWATTYNE YVES

    Honte à vous les politiques, atteint par un cancer, je maudis tous ceux qui jouent avec notre santé pour des raisons bassements matèriels

  10. ce sont des ASSASSINS ! je ne décolère pas !

  11. comment peut on laisser des gens qui dorment en seance et qui vont au resto avec les lobis diriger nos vie . trop c est trop .

  12. La preuve est faite que les pesticides mettent l’environnement de la planète en danger, avec les preuves des malformations des enfants en Argentine et ailleurs où les produits monsanto ont été répandus. Le film d’Arte passé hier le prouve absolument absolument. Si les sénateurs n’en tiennent pas compte cela veut dire qu’on en est déjà au scénario de « Soleil Vert « . C’est de la FOLIE pure .Que les politiques voient ce qui se passe et qu’ils autorisent ces produits tueurs d’abeille, C’est de la folie et un crime contre l’humanité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *