« Je crois que nous pourrons ressusciter l’être humain d’ici 30 ans »

Une société a annoncé son intention de ressusciter les morts en stockant leurs souvenirs et en utilisant l’intelligence artificielle pour leur rendre la vie, ce qu’elle dit être possible dans trente ans.

ressusciter l'être humain

crédit photo: Arman Zhenikeyev / Shutterstock

« Je crois que nous pourrons ressusciter l’être humain d’ici 30 ans »

La société s’appelle Humai. Pour le moment, Humai est plutôt avare sur les détails sur son projet de ressusciter l’être humain. Si bien qu’il est difficile de ne pas croire à un coup de com’ ou un canular. En tout cas, sur son site internet Humai indique vouloir:

« stocker les styles de conversation, les comportements, les processus de pensée et des informations sur le fonctionnement de votre corps passé à la loupe, sur une puce de silicium en utilisant l’AI [intelligence artificielle] et la nanotechnologie.

Ces informations seraient alors codées dans de multiples capteurs sensoriels, assemblés dans un corps artificiel avec le cerveau réel d’un être humain décédé ». (!)

Dans une interview parue sur PopSci.com le fondateur et PDG de Humai,  Josh Bocanegra avance :

Je crois que nous pourrons ressusciter le premier humain d’ici 30 ans.

Il a également évoqué le processus, en disant qu’il utiliserait la technologie de cryogénisation pour congeler et conserver un cerveau après la mort, pour le garder en sécurité jusqu’à ce que la technologie soit prête pour l’insérer dans un corps artificiel.

savant fouBien qu’on ne sache rien de ce que seront ces organes artificiels et alors que la copie numérisée des processus naturels d’une personne physique ressemble encore beaucoup à de la science-fiction : chez Humai on semble cependant confiant, allant même jusqu’à suggérer qu’un jour grâce à cette méthode, la mort pourrait devenir une option.

Se confiant à IEET, Bocanegra a ajouté que tandis que d’autres entreprises dans le domaine de l’AI, tentent de faire des versions virtuelles de personnes après leur mort, Humai est la première à vouloir ramener réellement les gens à la vie :

Je ne pense pas que des pierres tombales, des photos, des vidéos, ou même nos propres souvenirs soient les meilleures façons de se rappeler de quelqu’un qui a disparu … Au lieu de cela, je pense qu’une version de votre bien-aimé avec une intelligente artificielle, avec qui vous pouvez interagir par l’intermédiaire du texte et de la voix, est plus souhaitable.

C’est probablement un défi sur lequel vous aurez envie de garder un œil dans les prochaines années, histoire de voir si des progrès significatifs sont faits pour atteindre un objectif que l’on peut qualifier de surhumain! Ou peut-être découvrirons-nous qu’il ne s’agit que d’une annonce pour le prochain Spielberg… « AI 2 le retour » ?

Source (en anglais) : flscience.com

La science-fiction et la réalité finissent souvent par se confondre. Partagez cette « information » sur les réseaux sociaux… avec quelques dizaines d’années d’avance :

3 Commentaires

  1. Mais de quelle « vie « parlent t’ils ? Il faut vraiment être dans un état d’illusion pour s’imaginer transmettre la « vie »sur un support matériel.. Même dans le cas où les informations transférées seraient encore plus fournies que dans le scénario proposé, il serait toujours impossible de transférer la vie, à moins de posséder le calcul exact et intégral de cette réalisation quantique et fractale qui serait le code « source »de l’univers….. mais à ce moment là, nous comprendrions aussi beaucoup de choses, à commencer par l’absurdité de ce projet..

  2. Un projet fou, contre nature, et j’espère irréalisable. Risque de surpopulation ça vous parle ! Mais de toute manière, ça finira avant car, comme l’a évoqué le savant Stephen Hawkings, l’intelligence artificielle détruira l’humanité !

  3. Black Mirror

Les commentaires sont clos.