L’Arbre à Vent : une nouvelle éolienne pensée pour l’auto-consommation

L’Arbre à Vent est-il la solution que tout le monde attendait pour une production électrique autonome simple et propre ? L’aspiration pour l’autoproduction énergétique est une réalité puissante dans notre société en pleine mutation écologique. Ailleurs, c’est le défaut d’infrastructure qui rend cette invention si indispensable.

arbre a vent

L’Arbre à Vent : une nouvelle éolienne pensée pour l’auto-consommation

La première éolienne biomimétique au monde

L’Arbre à Vent n’est pas une éolienne de plus. Il fonctionne sur le principe d’auto-consommation et délivre une énergie immédiate de proximité. Ni énorme, ni bruyant, il a ce double avantage qui lui permet d’être implanté dans des paysages urbains ou s’intégrer dans un décor plus naturel. Chacun appréciera la qualité biomimétique du dispositif, personnellement, je trouve les premières implantations de l’Arbre à Vent plutôt réussies.

Le potentiel des éoliennes pour produire de l’énergie électrique n’est plus à démontrer. Toutefois, leurs nuisances esthétiques et sonores sont également une réalité. Les éoliennes actuellement en service continuent d’alimenter la polémique sur ces questions environnementales. Beaucoup voient d’un mauvais oeil l’implantation d’une éolienne à proximité de leur habitation. A vrai dire, je les comprends.

Cocorico

L’Arbre à Vent, est la création de la société française NewWind créée en 2011. Dans sa version standard, il est équipé de 54 petites turbines de nouvelle génération nommées « Aeroleaf ». La courbure de la turbine en « feuille » lui permet d’être en action dès les plus légères brises, à partir de 2m/s. Cependant, cette turbine qui ne fait pas 1 mètre de hauteur activée par des vents légers, ne produit qu’une petite quantité d’électricité, la puissance maxi de chaque turbine est de 100W. Oui mais…

arbre a vent

L’Arbre à Vent présenté pendant la COP21

L’union fait la force

Une seule turbine ne produit en effet qu’une quantité négligeable de courant électrique. Puisqu’un arbre en contient 54 : chaque Arbre à Vent produit 54 fois 100 Watt au maximum de sa capacité, soit 5400W. Le maximum de la production est atteint dès que la vitesse du vent est de 16m/s. Au-delà, Newwind a fait le choix de limiter la vitesse de rotation de l’Aeroleaf pour limiter les dimensions de l’Arbre à Vent. Cela lui permet d’être implanté partout afin de répondre à un maximum d’usages différents.

Comme les vents faibles sont les plus fréquents, les ingénieurs de NewWind se sont concentrés sur cette plage de 2 à 16m/s. Les vents supérieurs à 16 m/s étant en définitive assez rares. Mais c’est bien par le cumul des Watts collectés avec chaque turbine tous les jours que l’Arbre à Vent fait des kiloWatts, pour atteindre une performance énergétique annuelle remarquable. Bien des applications sont ainsi rendues possibles.

arbre a vent

Quelques applications possibles 

L’Arbre à Vent pour qui, pourquoi?

NewWind travaille aujourd’hui à une série d’applications en regroupant un certain nombre de turbines. L’enjeu est de trouver le meilleur compromis entre le nombre d’Aeroleaf, la puissance attendue, et le coût de l’installation.

Un premier constat: utiliser une structure porteuse existante augmente considérablement la rentabilité du système. Comme par exemple pour l’installation de turbines Aeroleaf sur les toits ou sur les pylônes telecom existants.

Un model adapté pour l’Afrique de 3 à 5 Aeroleaf montées sur une structure minimaliste facile à déployer, est en cours de développement. L’idée est d’apporter un service électrique minimum, quoique essentiel, équivalent à 6 ampoules de 50 W en continu, ne nécessitant pas d’onduleur ni de travaux d’installation. Une acquisition qui se ferait via un financement par micro-crédit avec des partenaires locaux.

Un Arbre à Vent dans mon jardin ?

L’Arbre à Vent fait 9 mètres de haut. Il est conçu pour produire de l’électricité pour un usage individuel immédiat, plutôt que d’alimenter un réseau électrique collectif. Il se connecte donc directement au tableau électrique de la maison, un peu comme un panneau solaire. Et comme il peut être placé à proximité du lieu de consommation, les pertes liées au transport du courant sont quasi nulles.

Techniquement donc, rien de rédhibitoire. Financièrement… c’est autre chose.

D’Après le constructeur, l’Arbre à Vent pourrait fournir plus de 80% de la consommation électrique d’un foyer. Pour information, en 2015 la consommation moyenne pour un foyer français était de 4 763 kWh. Ainsi équipé de l’éolienne biométrique, chaque foyer verrait sa facture diminuer considérablement. Alors, la question se pose:

Le coût d’installation d’un Arbre à Vent est-il supportable pour un particulier?

Le coût élevé de l’indépendance énergétique

arbre a ventPrenons l’exemple des pays européens. Au regard de la disparité du prix de l’électricité, il est évident que l’Arbre à Vent n’a pas le même potentiel de développement ici, ou là. Voyez le coût du kilowatt-heure en fonction du pays ou il est distribué: (chiffres de 2013, source)

  • Danemark : 29,36 centimes du kilowatt-heure
  • Allemagne : 29,21 centimes
  • Irlande : 24,05 centimes
  • Italie : 23,23 centimes
  • Espagne : 22,73 centimes
  • Belgique : 22,15 centimes
  • France : le prix moyen est de 15,89 centimes le kilowatt-heure
  • Croatie : 13,50 centimes
  • Hongrie : 13,26 centimes
  • Roumanie : 12,79 centimes
  • Islande  : 10,86 centimes
  • Bulgarie : 8,82 centimes

On comprend tout de suite que l’installation d’un Arbre à Vent au Danemark ou en Bulgarie, ce n’est pas la même chose!

L’Arbre à vent en France: Actuellement, le coût de l’installation d’un Arbre à Vent est encore élevé. Comptez 30.000 euro hors taxe pour le seul équipement. Un montant à comparer à la facture d’électricité d’un foyer français qui est de 780€/an en moyenne. Cependant, différentes situations pourraient augmenter la viabilité financière d’un tel équipement pour un particulier:

  • un soutient financier des pouvoir publics, baisse de TVA, déduction d’impôt…
  • une consommation d’électricité maîtrisée à la maison, grâce à des appareils moins énergivores notamment
  • une baisse des coûts de production de l’Arbre à Vent

NewWind a déjà installé sept Arbres à Vent en Allemagne, Suisse et France. Certes, ces premiers prototypes ont été vendus à des villes et des organisations professionnelles. Mais, un modèle plus petit pour les utilisateurs individuels devrait être disponible d’ici à 2018. La jeune société française travaille pour abaisser le coût de production de son bébé.

Gageons qu’ils y parviennent. S’il sortent un produit finit plus rentable des chaînes de production, alors il se pourrait bien que l’Arbre à Vent de NewWind soit un point de départ possible pour l’avènement de l’autoproduction énergétique.

Source newwind.fr

Cet Arbre à Vent nous rapproche du jour où nous pourrons consommer une électricité propre « fait maison » qui remplacera notre fournisseur d’électricité nucléaire. Faites-le savoir sur les réseaux: 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *