Les chats sont experts en ronron thérapie et caresses antistress

Quelques minutes sur les genoux, des caresses tout en longueur, puis ce son grave et vibrant du ronronnement qui prend place… ça y est j’entre dans un état de détente profonde. Mon chat aussi semble-t-il. Je lui confie alors mes impressions du moment, mes sentiments, mes tracas de la journée… jamais il ne se lasse de m’écouter, jamais, je dis bien jamais il ne m’a contrarié.

ronron therapie

Les chats sont experts en ronron thérapie et caresses antistress

C’est surement parce que le chien a le statut de meilleur ami de l’homme que le chat lui, a décidé d’être son meilleur allié pour la santé! Cet expert diplômé par nature en ronron thérapie agit, entre autres, pour nous permettre de retrouver un meilleur sommeil. Il sait également faire diminuer nos angoisses. Magique.

Et comme tous les tours de magie ont une explication, les raisons qui permettent aux chats de telles prouesses sont connues et validées par la recherche. Ceux qui ont un chat à la maison ont une meilleure santé psychique que les autres.

Le traitement miracle s’opère en quatre phases : la parole, les caresses, le ronronnement… et vous gardez vos 23€.

La ronron thérapie

ronron therapieTout est dans le nom. Le ronronnement du chat a un effet thérapeutique. Dès qu’il est produit, ce son basse fréquence fait diminuer le rythme cardiaque, ce qui fait baisser la pression artérielle.

Le chat ronronne de plaisir donc, mais là je ne vous apprends rien. Saviez-vous en revanche qu’il ronronne également dans des situations de grande souffrance? Non les chats ne sont pas masochistes, c’est pour calmer la douleur qu’ils ronronnent alors, pour apaiser leur souffrance et même favoriser la guérison.

Oui effectivement, comparé au chien, le chat se rétablit 3 à 5 fois plus rapidement de ses blessures. La science a vérifié l’hypothèse selon laquelle, le ronronnement favoriserait une action réparatrice plus rapide chez le chat. L’Homme en a donc déduit que le ronronnement pouvait avoir le même effet chez l’être humain. Malin l’Homme.

Le ronron du chat émet en effet des vibrations basses fréquences, entre 25 et 50 hertz. Elles déclenchent dans notre corps la libération de sérotonine, hormone du bonheur, du plaisir, j’en passe et des meilleurs. D’ailleurs, les kinésithérapeutes connaissent bien ces basses fréquences. Ce sont les mêmes que celles produites par leurs appareils pour soulager les douleurs et favoriser la cicatrisation osseuse.

L’homme n’aurait donc finalement rien inventé de ce côté là non plus…

Les caresses antistress

Autre potion miracle de l’arsenal thérapeutique du chat : les caresses… effet antistress garanti.

Le ronronnement n’explique pas à lui seul l’effet thérapeutique des chats. Ils nous guérissent aussi grâce aux caresses que nous leur prodiguons. Le contact physique qui nous lie dans l’instant de la voluptueuse attention apaise et détend profondément. Un effet jamais égalé par les drogues de synthèse, chères et dangereuses pour la plupart… qu’elles soient légales ou non. Moi je préfère le chat.

ronron therapie

Cette douceur ressentie quand on caresse un chat ressuscite les sensations profondes des premiers câlins maternels. Cela explique pourquoi les personnes qui ont manqué de tendresse dans l’enfance ont tendance, plus que les autres, à se tourner vers les animaux pour trouver auprès d’eux l’affection qui leur a fait défaut.

Je donne ma langue au chat

Et au cas où caresses et ronronnements ne suffisent pas, vous pouvez lancer le dialogue avec votre félin d’appartement. Certes le chat n’aura aucune autre réaction que celle de continuer de ronronner. Mais justement, il n’en faut pas plus.

On a tous des périodes plus difficiles où l’on se sent stressé par la vie, mais sans avoir forcément envie d’en parler aux autres. Dans ces moments je prends mon chat sur les genoux et je lui raconte ma vie. Tout y passe : mes soucis, mes envies, mes amours, mes ennuis, mes collègues, mes factures… surtout mes collègues. Bref, lui est blotti contre moi, le moteur à ronron en marche… et me laisse vider mon sac, sans m’interrompre. Ça fait un bien fou.

Quand je n’ai plus rien à dire, je me contente de le caresser en silence. Soulagé psychologiquement, détendu physiquement… et j’ai gardé mes 23€.

Texte rédigé d’après des personnages existants et complété par des informations parues sur espritfelin.com et psychologies.com

Vous aussi vous avez un chat ? Partagez votre bonheur et faites savoir combien cette relation vous apporte au quotidien:

2 Commentaires

  1. 23€ d’économisés, mais les frais de véto sont autrement plus élevés… 😉

  2. Bon article. Cependant, il ne faut pas prendre un chat pour les économies de médecin : le vétérinaire, c’est plus cher, et c’est pas remboursé par la sécurité sociale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *