Les chiens remettent en question l’évolution du langage chez les humains

Les chiens

Des scientifiques ont utilisé l’imagerie médicale pour regarder à l’intérieur du cerveau de 13 chiens, pendant qu’ils écoutent la voix de leur maître. Lorsque vous le félicitez, votre chien est à l’écoute non seulement des mots que vous dites, mais aussi de la façon dont vous les dites. Cette affirmation n’est probablement pas une révélation pour beaucoup de propriétaires de chiens; mais après que la science se soit intéressée à ce phénomène… la surprise est ailleurs et elle est de taille !

La zone cérébrale liée à  la récompense dans le cerveau des chiens s’allume dès qu’ils entendent deux mots d’approbation; mais pas quand ils entendent des mots aléatoires de louange prononcés d’un ton plat, selon un rapport dans la revue Sciences (extrait du rapport en anglais). Pour Attila Andics, neuroscientifique à l’Université Eotvos Lorand en Hongrie:

« Les chiens traitent à la fois ce que nous disons et comment nous le disons d’une manière étonnamment similaire à la façon dont les cerveaux humains le font. »

Lorsque les chiens entendent la parole, explique le scientifique, ils semblent séparer le sens des mots de l’intonation, chaque aspect de la parole est donc analysée de façon indépendante. L’hémisphère gauche du cerveau traite le sens, tandis que l’intonation est analysée dans l’hémisphère droit.

chien attentifTous les chiens de l’étude étaient préparés et formés pour rester immobile dans le scanner, en utilisant une méthode de formation développé par Marta Gacsi. Les chiens pouvant se lever et quitter la machine chaque fois qu’ils le voulaient. Mais de toute évidence, les chiens réalisaient volontiers cette tâche facile voyant leurs compagnons humains contents de cela. Le Professeur Andics rapporte:

«Ils sont vraiment heureux de participer (…) L’aspect difficile de la formation était de convaincre les chiens que immobile signifie vraiment immobile. Ils ne peuvent pas bouger de plus de 3 millimètres dans aucuns sens, sinon nous devions jeter toutes les données.»

Il explique également que la plupart des propriétaires de chien se sont essayés à «tromper» leurs chiens en utilisant des mots à contre-sens avec une voix heureuse.

Je pense que la grande différence ici est que les chiens nous entendaient, mais ne nous voyaient pas, précise Andics, car les chiens étaient à l’intérieur de la machine (…) La seule information qu’ils avaient était le signal de la parole. Nous avons constaté que, quand il n’y a pas d’autre information à l’appui, à la fois le sens des mots et l’intonation doivent être cohérents.

L’évolution du langage humain remise en question

Certes si l’étude nous en dis plus sur les chiens, il semblerait également qu’elle exprime quelque chose d’important sur ce que signifie être humain:

«Les êtres humains semblent être la seule espèce qui utilise les mots et l’intonation pour communiquer ses émotions, ses sentiments et ses états intérieurs. Parvenir à établir que les chiens ont un mécanisme neuronal très similaire au notre, qui compose des mots signifiants à partir de séquences sonores sans signification est, je crois, vraiment incroyable.»

Pendant des décennies, les scientifiques ont cru qu’un grand changement avait eu lieu dans l’évolution humaine, rendant l’hémisphère gauche de notre cerveau dominant dans la le traitement de la communication. Ceci étant considéré comme le point essentiel ayant conduit à l’évolution de nos capacités uniques de langage.

les chiens

« Tobby or not tobby… » 🙂

Pour Brian Hare, neuroscientifique cognitif au Duke Institut des sciences du cerveau à Durham, Caroline du Nord; cette hypothèse est gravement remise en question :

… parce que les chiens utilisent également leur hémisphérique gauche pour traiter le sens des mots (…) C’est une surprise.

Source : npr.org (en anglais)

Quand nos amis les chiens nous aident à revoir nos certitudes sur ce que nous sommes, c’est une belle leçon d’humilité, partagez-la avec vos amis :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *