Les légumes poêlés à l’huile d’olive sont meilleurs pour la santé

Une étude vient bouleverser une idée reçue. Les poêlées de légumes frits à l’huile d’olive extra vierge sont meilleures pour la santé que les légumes cuits à l’eau. Les légumes ainsi cuits augmentent leur capacité antioxydantes, utiles contre le développement des maladies graves comme le cancer. Les méditerranéens la pratique depuis toujours… la science lui donne aujourd’hui ses lettres de noblesse.

légumes poêlés

Les légumes poêlés à l’huile d’olive sont meilleurs pour la santé

Frire les légumes à l’huile d’olive serait donc plus sain que de les faire bouillir. Cette affirmation modifie notre perception de l’impact de la cuisine sur la santé. Notez qu’une large partie des populations du bassin méditerranéen utilisent ce mode de cuisson depuis longtemps, plus que partout ailleurs. Leur bonne santé et leur longévité accrue n’est pas une légende, faut-il y voir une relation de cause à effet?

Une étude réalisée par une université espagnole vient donc de le démontrer : non, la friture des patates ou légumes verts n’est pas une hérésie pour notre santé, c’est même le contraire. Depuis des années, on a voulu croire que la cuisson à l’eau était la plus à même de préserver les propriétés antioxydantes des légumes cuits : erreur…

Plus d’antioxydant dans les légumes poêles

La recherche a en effet constaté que les pommes de terre et autres légumes conservaient plus de leurs composés stimulant pour la santé, quand ils sont frits dans l’huile d’olive, plutôt que bouillis dans l’eau. Leurs capacités antioxydantes préservées et les nutriments présents qui luttent contre l’apparition des maladies de longue durée telles que le cancer, le diabète et la dégénérescence oculaire.

slid2

Les chercheurs ont tenté de découvrir les effets de diverses méthodes de cuisson sur la salubrité des légumes couramment consommés dans le régime méditerranéen, tels que les pommes de terre, les tomates, la citrouille et l’aubergine. Pour leur expérience, ils ont cuits environ 100 grammes de chaque légume par friture dans l’huile d’olive, dans l’eau bouillante ou dans un mélange des deux selon une recette traditionnelle espagnole.

Polyphénols : le secret de la jeunesse

Les polyphénols ont des propriétés antioxydantes très importantes, permettant de lutter contre la formation de radicaux libres en excès dans l’organisme (substances qui vont favoriser le vieillissement cellulaire). Par ce mécanisme, et par d’autres voies non encore élucidées, les polyphénols protégeraient de nombreuses maladies.

Concernant les résultats de l’étude à laquelle elle a participé, le Professeur Cristina Samaniego Sanchez qui exerce à l’Université de Grenade, a déclaré:

Nous pouvons confirmer que la friture est la méthode qui produit les plus fortes augmentations du taux de polyphénol, ce qui signifie une amélioration lors de ce processus de cuisson malgré une augmentation du taux de matière grasse lié à l’huile absorbée (…) Lorsque le contenu phénolique des légumes crus est élevée, la teneur totale de polyphénols augmente encore plus si de l’huile d’olive extra vierge est utilisé dans le processus de cuisson, contrairement à l’ébullition qui ne modifie pas la concentration finale (…) Par conséquent, nous devons souligner que la friture et les poêlées conservent et améliorent la composition phénolique des aliments.

L’étude montre également que les méthodes de cuisson à l’eau peuvent être recommandées lorsque l’aliment est consommé avec l’eau de cuisson, comme les bouillons de légumes. D’autre part, incorporer de l’huile d’olive extra vierge améliore le profil phénolique et compense les carences de la nourriture crue.

Les polyphénols présents dans l’alimentation

La recherche sur les bienfaits des polyphénols est en plein essor, il notamment était établi que les polyphénols jouaient un rôle important dans la prévention des maladies dégénératives telles que le cancer, les maladies cardiovasculaires ou l’ostéoporose. En effet, grâce à leurs propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires, ces molécules peuvent aider à limiter les dommages liés au vieillissement.


huile d oliveA voir : 

Au top : une huile d’olive bio française primée à New-York


Bien qu’abondants dans notre alimentation, les effets de ces “micronutriments” sur la santé dépendent de la quantité consommée et de leur biodisponibilité qui varie d’un polyphénol à l’autre. À ce jour, aucune quantité quotidienne d’antioxydants n’a été recommandée, mais l’Aprifel (Agence fruits et légumes frais) nous donne une valeur d’environ 1 gramme de polyphénols par jour. Pour vous donnez un aperçu voici un tableau récapitulatif de la teneur en polyphénols de certains aliments:

Position Légume Polyphénols totaux (mg GAE/100g)
1 Artichaut 321,3
2 Persil 280,2
3 Choux de Bruxelles 257,1
4 Échalote 104,1
5 Brocoli 98,9
6 Céleri 84,7
7 Oignon 76,1
8 Asperge 74,5
9 Aubergine 65,6
10 Ail 59,4
11 Navet 54,7
12 Salade 35,6
13 Céleri rave 39,8
14 Radis 38,4
15 Pois 36,7
16 Poireau 32,7
17 Poivron rouge 26,8
18 Tomate cerise 26,4
19 Pomme de terre 23,1
20 Courgette 18,8
21 Poivron vert 18,2
22 Chicorée 14,7
23 Tomate 13,7
24 Fenouil 13
25 Chou-fleur 12,5
26 Carotte 10,1
27 Haricot 10
28 Avocat 3,6

Source : telegraph.co.uk (en anglais) – Les polyphénols dans l’agroalimentaire, sur polyphenols.free.fr

A voir : « Polyphénols, le secret de la jeunesse ? » paru sur doctissimo.fr

Partagez cette info pour que chacun puisse choisir son mode de cuisson en conscience:

 

Un Commentaire

  1. Retour PingAu top : une huile d'olive bio française primée à New-York

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *