Les plus beaux parcs naturels protégés du monde créés récemment

Quels sont les plus beaux parcs naturels protégés créés récemment ? Des espaces préservés remarquables fleurissent dans le paysage international ces dernières années. On compte aujourd’hui plus de 100 000 zones surveillées à travers le monde, parmi lesquelles quelques milliers sont des parcs nationaux. Certains sont également inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco pour leur précieuse beauté, comme le parc national du Kilimandjaro, protégeant la plaine exceptionnelle autour du fameux mont enneigé.

parcs naturels protégés

Les plus beaux parcs naturels protégés du monde créés récemment

La multiplication des parcs nationaux sur notre planète en danger traduit une implication encourageante de la part des gouvernements, dans une lutte honorable pour l’environnement.

Face à des problèmes qui nous concernent tous, les dirigeants internationaux sont soucieux à juste titre : les disparitions inquiétantes d’espèces animales et végétales, le phénomène du réchauffement climatique, la population en constante augmentation…

Il est cependant important de ne pas perdre espoir : des actions sont menées quotidiennement pour limiter les dégâts, des solutions existent. Progresser dans la préservation des milieux naturels en est une, notre planète renfermant bien des trésors. Voici 10 des plus beaux parcs naturels récemment ouverts, selon la chaîne d’informations américaine CNN.

1 . Parc national du Wakhan – Afganistan

parcs naturels protégés

L’Afghanistan ne possédait pas de région protégée avant 2009, année durant laquelle les groupes internationaux se battant pour la conservation des plus beaux sites sur terre aidèrent à créer le parc national de Band-e Amir, dans la province de Bamiyan. Son petit frère a ouvert en 2014 autour du corridor du Wakhan au cœur de la province Badakhchan à l’est, dans le massif montagneux de Pamir.

parcs naturels protégés

Les objectifs principaux du gouvernement en créant ce parc étaient de préserver les léopards des neiges du pays, et de veiller à conserver les traditions des habitants du district. La population de cette région, issue en grande partie des ethnies Wakhi and Kyrgyz, est autorisée à cultiver la terre et à résider au sein du parc.

2 . Parc national des Pinnacles – Etats-Unis d’Amérique

Le Parc national des Pinnacles se trouve dans la vallée de la Salinas en Californie, à environ 8 kilomètres de Soledad. Le site fit partie de la réserve nationale de la forêt des Pinnacles à partir de 1906, avant d’être désigné comme monument national par Theodore Roosevelt.

parcs naturels protégés

C’est en janvier 2013 que son statut devient celui de parc national, afin de protéger cette portion rocheuse aux formations érodées si particulières, résultats du travail d’un volcan éteint ayant craché sa lave durant plusieurs millions d’années.

La faune et la flore prospèrent curieusement dans cet étrange désert de roches, entre les magnifiques fleurs sauvages, les quelque 400 incroyables espèces d’abeilles, les 13 types de chauves-souris peuplant ses grottes, les lynx et les cougars, coyotes, dindons et faucons…

Un programme de réinsertion du condor de Californie a été mis en place en 2003, et plusieurs oiseaux sont à présent observables parcourant le ciel bleu de la région. Le parc possède un peu plus de 50 kilomètres de sentier, pour le plus grand bonheur de ses visiteurs !

3 . Réserve marine des Pacific Remote Islands – Etats-Unis d’Amérique

parcs naturels protégés

Le Pacific Remote Islands Marine National Monument, faisant deux fois la taille du Texas, est la plus grande réserve marine au monde. Créé par l’administration de Barack Obama en septembre 2014, le parc accueille plusieurs plantes et animaux, dont certains endémiques.

parcs naturels protégés

Afin de protéger au mieux toutes ces espèces, un permis est nécessaire pour la pratique de la pêche récréative, ainsi que pour le tourisme. La pêche commerciale, le dépôt de déchets, ou l’exploitation minière sont bien sûr strictement interdits sur la zone protégée depuis peu. Les nombreuses montagnes sous-marines abritent coraux, tortues, thons, raies Manta, requins et cétacés, se développant facilement dans cet habitat propice.

4 . Parc national de Kimberley – Australie

Quelques 2 millions d’hectares australiens à l’ouest du pays vont devenir très prochainement une région protégée, après l’abandon des lieux par deux compagnies minières importantes. Cette nouvelle réserve inclura les espaces déjà classés suivants : le parc de Prince Regent, de Mitchell River, et de Lawley River. L’espace ainsi créé deviendra le parc national le plus large d’Australie. Le joyau de l’endroit ? Le site de Mitchell Plateau, avec une série de cascades dans la roche ocre des lieux. L’idée de s’occuper des côtes est aussi en projet.

parcs naturels protégés

5 . Réserve nationale de l’île de Sable – Canada

Plus de 500 chevaux sauvages galopent sur ces dunes recouvertes d’herbes folles et de végétation basse adaptée aux vents virulents. La réserve nationale de l’île de sable protège le croissant blanc au milieu de l’océan Atlantique, situé à environ 300 kilomètres de la ville de Halifax en Nouvelle-Ecosse.

parcs naturels protégés

Les chevaux de l’île sont protégés par le gouvernement canadien depuis les années 1960, mais leur lieu d’habitat n’est devenu le 43ème parc national du pays qu’en juillet 2013. Les six résidents solitaires reçoivent également la visite de près de 50 000 phoques gris sur l’étendue sablonneuse faisant près de 42 kilomètres de long. Une permission est nécessaire pour la visiter : les seuls bateaux actuellement autorisés à amener des personnes sur l’île sont ceux d’Adventure Canada, ayant organisé les premiers tours sur place cette année.

parcs naturels protégés

6 . Parc national Hunsruck-Hochwald – Allemagne

Le dernier parc en date pour l’Allemagne est très récent, puisqu’il a été créé en mars 2015, à seulement 90 minutes de l’aéroport de Francfort, et 60 minutes de celui de Luxembourg. Non loin des vignobles de Moselle et près du Rhin à l’est, une végétation verdoyante principalement composée de feuillus comme le hêtre est ainsi préservée sur plus de 10 000 hectares.

parcs naturels protégés

Une large surface servant également d’habitat pour les cigognes noires, et l’une des plus larges populations de chats sauvages en Europe. Afin de découvrir cette faune captivante dans les meilleures conditions, les visiteurs peuvent profiter de chemins de randonnée comme le sentier Saar-Hunsruck, considéré comme la meilleure piste de ce type dans le pays.

7 . Réserve marine des îles Pitcairn – Territoire Britannique d’Outre-mer

Ce sont 834 000 m2 d’espace maritime, soit deux fois plus de surface que celle couverte par les terres de cet archipel britannique, qui sont désormais protégés en tant que réserve marine, et ce depuis le mois de mars 2015. Les nombreuses réserves autrefois dispersées sont aujourd’hui réunies en une seule, dans cette nouvelle zone autour des îles Pitcairn, dont les quelques habitants vivent principalement grâce à l’agriculture, la production de miel et le tourisme. Des bateaux de croisière se rendent en effet fréquemment sur l’île principale, ainsi qu’un navire de ravitaillement venant de Mangareva en Polynésie française, où se trouve l’aéroport le plus proche. Le gouvernement britannique espère avec cette mesure empêcher la pêche illégale, et sauver les espèces endémiques telles que le rayonnant poisson papillon.

8 . Parc Patagonia – Chili

Il a ouvert en tant que parc privé en cours de développement, dans la province d’Aisén au sud du Chili : ces 270 000 hectares autrefois exploités intensément dans la vallée Chacabuco regorgent de véritables trésors écologiques. Le lieu est en passe de devenir l’un des parcs sauvages les plus vastes et les plus beaux de la planète.

parcs naturels protégés

Pumas, condors et cerfs du Sud andin évoluent dans l’espace surveillé de près par les défenseurs de l’environnement, qui veillent à ce que l’équilibre naturel soit conservé, et qu’une forme d’écotourisme soit respectée. L’inauguration officielle du lieu se fera au début de l’année 2016. D’ici là, de nouveaux sentiers et un second terrain de camping viendront compléter le pavillon central et le restaurant déjà en place.

9 . Parc national El Impenetrable – Argentine

parcs naturels protégés

Le Parque Nacional El Impenetrable dans la province de Chaco en Argentine est né d’une manière singulière. C’est à la suite d’une campagne de crowdfunding menée par une ONG que la zone a été déclarée protégée. L’argent récolté a servi à acheter une partie d’un ranch baptisé La Fidelidad, dont le propriétaire avait été assassiné le 13 janvier 2011 par une organisation criminelle cherchant à récupérer ses terres. Trois hommes furent condamnés en 2014 à la prison à vie pour son meurtre.

Les donations pour faire de sa propriété un parc national sont venues de l’état, de compagnies privées, et de particuliers. Le congrès a ainsi transformé ces 128 000 hectares en refuge pour de nombreuses espèces en danger : jaguars, buses et tatous en sont très reconnaissants. La forêt dense abrite également tapirs et fourmiliers, près de la rivière serpentant dans cette portion de jungle marécageuse au nord, encore préservée de la déforestation qui a sévi dans le reste du pays.

10 . Parc national de Lusaka – Zambie

parcs naturels protégés

À 30 kilomètres seulement au sud-est de la capitale, le nouveau parc national de Lusaka se déploie sur 4 976 hectares depuis mai 2015. La réserve qui se trouve si près de la ville, ce qui est plutôt surprenant, accueille 22 espèces différentes d’animaux sauvages, parmi lesquels se trouvent impalas, nyalas, zèbres, girafes et rhinocéros blancs.

Cette nouvelle zone protégée serait pour les autorités se chargeant de la vie animale sauvage un moyen d’augmenter le « stock » d’individus au sein des espèces en danger, et de repeupler les régions manquant d’animaux par la suite. Un centre touristique avec des postes d’observation de la faune ont été installés pour permettre aux visiteurs de profiter de cette nature splendide, en la dérangeant le moins possible.

Source : easyvoyage.com

Quand l’homme protège la nature, quand il prend soin de la planète et préserve les animaux : il prend soin de l’humanité entière. Faites-le savoir, partagez cet article sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *