Les vérités dérangeantes sur le SIDA révélées par Luc Montagnier

Professeur émérite à l’institut Pasteur, prix Nobel de médecine, co-découvreur du VIH, Luc Montagnier a fait des révélations fracassantes sur le VIH dans le film documentaire d’un jeune réalisateur. Depuis Brent Leung est la cible de toutes les attaques possibles et imaginables de la part des représentants de l’industrie pharmaceutique.

vérités dérangeantes sur le SIDA

Les vérités dérangeantes sur le SIDA révélées par Luc Montagnier

Un réalisateur cible de toutes les attaques


Quand Brent Leung a montré son documentaire révolutionnaire sur le SIDA,  » House of Numbers « , il a été l’objet d’attaques diffamatoires sans précédent. Les  » spécialistes « , promoteurs des théories conventionnelles sur le SIDA, avec leurs vaccins et produits pharmaceutiques, se sont déchaînés contre le protagoniste en le qualifiant de « négationniste du SIDA » faisant un parallèle sans équivoque possible avec l’expression « négationniste de l’Holocauste ».

vérités dérangeantes sur le SIDAQuelle curieuse comparaison : si vous niez une quelconque partie des théories conventionnelles sur le SIDA, vous êtes aussi méchant qu’un criminel de guerre nazi ?

Leur mythologie sur le SIDA est fondée sur des mensonges et de la désinformation. C’est pourquoi au lieu de s’engager dans un débat intelligent fondé sur les preuves disponibles, ils attaquent toute personne mettant en doute les partisans de leur culte pro-pharmaceutique.

Des coupables qui accusent


Fritz_ter_MeerComparaison curieuse et même paradoxale : car les origines de l’industrie pharmaceutique moderne se trouvent précisément dans le régime nazi, quand des scientifiques menaient des expériences pharmacologiques sur les prisonniers des camps de concentration. Des réalités historiques nous rappellent combien certains domaines, telle la pharmacologie, ont un passé bien peu reluisant.

Par exemple, le président de Bayer, celui de l’aspirine Bayer, était durant la 2ème guerre mondiale le docteur Fritz ter Meer. Un criminel de guerre reconnu coupable de crimes contre l’humanité et condamné à sept ans de prison lors du procès de Nuremberg.

Ainsi donc voit-on d’anciens criminels nazi et consorts, affubler un jeune réalisateur de négationnisme alors qu’il ne fait qu’apporter aux yeux du monde de simples vérités… dérangeantes certes, mais des vérités dites par un personnage bien informé sur le sujet.

Un secteur industriel qui n’a pas vraiment changé


vérités dérangeantes sur le SIDAPeu de changement depuis l’après guerre pour l’industrie pharmaceutique d’aujourd’hui qui est largement vérolée par des criminels non inculpés, mais coupables de crimes contre l’humanité biens actuels.

Leur méthode n’est plus à démontrer. Elle a été largement employée et éprouvée : pour multiplier les profits ils favorisent d’abord la maladie puis vendent le vaccin ou le médicament qui soit disant « traite » la maladie.

L’efficacité de leurs produits commercialisés n’est que rarement réellement vérifiée. Car les études réalisées sont financées par les mêmes acteurs qui ont des intérêts financiers dans le secteur.

vérités dérangeantes sur le SIDACe qui se vérifie toujours par contre : c’est le prix excessif auquel les médicaments sont vendus, surtout au début de leur apparition sur le marché. On prétexte les coûts de la recherche et en même temps, on engraisse les actionnaires de dividendes aux montants à peine avouables. Et de fait on exclut les populations pauvres de l’accès aux traitements.

C’est toujours la même vieille escroquerie, qu’ils parlent de cancer, de grippe aviaire, du SIDA ou maintenant d’Ebola.

Le film qui dérange


Quand le film House of Numbers sort, les habituels promoteurs de la pharmaceutique qui l’ont visionné savent qu’ils doivent attaquer le message et essayer de le discréditer aussi vite que possible.

Ils prétendent alors entre autres allégations, que Brent Leung cite des scientifiques hors contexte en déformant ce qu’ils disent. En particulier, le réalisateur est attaqué sur son interview du Docteur Luc Montagnier, Prix Nobel de médecine et co-découvreur du virus du SIDA, qui explique entre autres choses à Brent Leung durant l’interview :

on peut vaincre le SIDA par la nutrition… l’approche vaccinale est entièrement exagérée.

De telles affirmations annoncent une catastrophe financière pour les sociétés pharmaceutiques. Car tous profitent du mythe souvent répété que l’on ne guérit pas du SIDA et que seuls les médicaments peuvent traiter la maladie.

L’interview du professeur Luc Montaginier

Pour aider à clarifier cette question, Brent Leung, le réalisateur de House of Numbers a accepté de fournir un film non coupé de la conversation avec Luc Montagnier qui a un message différent sur le SIDA à faire passer, jugez par vous même :

suite de l’article en page 2

26 Commentaires

  1. Il faut lire sur YouTube le plus gros mensonge du 21e siècle.

  2. since when he made this new discovery? why is it that now he decides to disclose such information? what is the point of creating this upsets in the pharmaceutical industry.

  3. Je dis seulement qu’ils le font hier, aujourd’hui et demain,ils sont le diable en personne , le lion present partout pour dechirer, detuire les enfants les jeunes, les vieillards. Ils font tout ça pour de l’argent les biens d’ici bas, Ou vont-ils avec toutes ces choses-là? Le jour viendra, ils doivent payer pour tous ces crimes, nul n’a besoin de les trainer en justice qui est bourré de gens crapules, mais le tribunal celeste leur donne en verité ce qu’il . Prions Dieu de ce que jusqu’ici nous sommes epargnier et disowns Pitié pour les autres Piax à ame. Amen !!!!

  4. House of numbers et toutes ses interviews en version intégrale est un travail d’une excellente qualité et une véritable claque dans la gueule. Montagnier dit ces choses de cette manière car de par son parcours il ne peut pas reculer sur l’existence même d’un VIH contagieux. Regardez déjà ce que ses déclarations « modérées » coûtent à l’auteur et au messager.

    Une fois assimilé en lecture critique ce qu’on peut trouver sur le net comme arguments remettant en cause le dogme officiel (voir aussi le Pr. Etienne de Harven), on réalise avec stupéfaction que la vérité semble encore plus rude et sent rien de moins que le scandale médical du siècle, avec son cortège de personnes sacrifiées, pour ne pas dire assassinées lentement dans d’atroces souffrances.

    Je rappelle que ces vérités fracassantes ont été expliquées sur le plateau d’une émission parfaitement sérieuse de la télévision nationale belge, sans susciter aucune réaction…
    https://www.youtube.com/watch?v=5krmosDQVFM

    • Diagnostiqué séropositif au VIH et au VHC en 1994. Je ne prends aucun traitement, ma charge virale est stable à 2000 copies, je n’ai jamais développé de maladie opportuniste. Mon mpédecin continue de m’exhorter à entrer en tri-thérapie… Mon médecin part souvent en vacances (pardon, en séminaire) avec les labos… Cherchez l’erreur…

  5. Mpongo assikang arianne

    Nous autre africains, sommes plus atteind par la sous information. Palant d’antioxydant : plusieur personne ignore ce que sais. Priere de balancer des info la desus… Merci pour toute vos info

  6. Il dit juste que si tu manges bien et équilibré, tu peux mieux résister au sida, pas que tu es immunisé ou que le sida n’existe pas, rien de « derangeant » –‘

  7. Mon peuple périt faute de connaissance. « L’ignorance est un facteur limitant nos actions. »

    • Tous les empires coloniaux ont détruit les peuples indigènes en changeant d’abord leur manière de vivre, de manger, de se soigner… Les Chinois ne savent même plus qu’ils sont les inventeurs de l’Acuponcture!!!! Les Africains ont vu débarquer les humanitaires avec des pillules chimiques, du lait en poudre et du riz qui ne poussait pas chez eux… Comme partout, y compris en Europe, l’herboristerie est une science qui a disparue (diplôme) et pire que ça, les industriels sont en mesure de nous interdire d’utiliser les plantes parce qu’ils ont obtenu des lois qu’elles défendent un brevet d’invention sur toute plante susceptible de vous soigner vous et moi, sans passer par eux!!!!!
      Dites-vous bien, qu’on les laisse faire, quand on se précipite acheter son vaccin pour la grippe, ou que le gouvernement Sarko tape dans la caisse pour acheter des millions de doses de vaccins qu’ils écouleront pendant 20 ans… Et ce sont nos impots, qui nous rendent pauvres, malades, et nous tuent avant la retraite…
      Bienvenu en enfer…

  8. Où va donc le monde? Où est donc la vérité dans ce Monde des incrédules et des hommes sans scrupule? Humanisons un peu nos conduites. A qui faire désormais confiance:à la science ou à Dieu?

    • Quand une nouvelle souche d’ebola est découverte en Afrique de l’ouest,immédiatement des pays ont le vaccin.
      Pour ce qui concerne le sida les chercheurs savent tout du virus, sa mutation pour éviter que les médicaments classiques puissent l’atteindre, sa manière de se comporter.Ils peuvent même par la mesure de la charge virale dire la date à laquelle une personne à été infectée. Mais c’est le medicament qu’ils n’arrivent pas à trouver.
      Un ivoirien à trouvé un medicament,ils ont appelé ça alicament.
      Un ghanéen soignait jusqu’à guérison totale,ils l’ont tué.
      Un gabonais à trouvé un vaccin thérapeutique immunorex tm il y’a deux mois ‘ils refusent d’en parler.
      Tout ça veut tout dire. Moi je suis pas surpris

  9. Retour PingLes vérités dérangeantes s...

  10. c’est une grande arnaque qui se cache derrière cette maladie. comme d’habitude les occidentaux ne défendront jamais la cause des démunis.

  11. je les classe au même rang que la secte islamique boko haram ils st ignobles sataniques, pire ils mourront car ils commettent des crimes graves contre l’humanité

  12. Retour PingLes vérités dérangeantes sur le SIDA révélées par Luc Montagnier | intérêt pour tous

  13. Les différents gouvernements des pays concernés ont trop de budget à perdre pour se risquer à reconnaître une explication autre sur le sujet des grandes maladies. Mais eux non plus ne parviendraient à contenir le discours dans sa dimension mensongère sans une aide puissante… celle des médias.

    Les quelques grands groupes de presse qui existent à travers le monde (possédant plus 80% de l’ensemble de la presse sur tous les continents) appartiennent à des groupes plus importants et très puissants, où figurent en bonne place les différents laboratoires pharmaceutiques producteurs d’argent.

    Tout est question economique, et pas de tout humain….
    Nous vivons a l’enfer, pas ou paradis…

  14. .
    Les différents gouvernements des pays concernés ont trop de budget à perdre pour se risquer à reconnaître une explication autre sur le sujet des grandes maladies. Mais eux non plus ne parviendraient à contenir le discours dans sa dimension mensongère sans une aide puissante… celle des médias.

    Les quelques grands groupes de presse qui existent à travers le monde (possédant plus 80% de l’ensemble de la presse sur tous les continents) appartiennent à des groupes plus importants et très puissants, où figurent en bonne place les différents laboratoires pharmaceutiques producteurs d’argent.

    Tout est question economique, et pas de tout humain….
    Nous vivons a l’enfer, pas ou paradis…

  15. arnaque financière, nutrition à améliorer peut être mais en même temps c était une maladie mortelle qui est maintenant devenue une pathologie chronique contrôlée par les traitements pharmacologiques

  16. Utiliser le Nom du découvreur de celui qui a sauvé des vies est ignoble!!!!

  17. Faits:
    On ne détecte pas le virus ou que très rarement même chez des malades au stade final du sida, seule une chance rare et une extrême persévérance peuvent faire apparaître le VIH chez une personne séropositive, donc un problème énorme se pose pour les virologues qui ne trouvent pas de virus actif chez les malades

    On ne remarque que des anticorps qui serait une réponse de défense au VIH. En fait ces anticorps sont non spécifiques puisqu’on les retrouves dans 70 autres causes ou facteurs pouvant faire cette même réaction de « séropositivité » (liste de Christine Johnson).
    Les anticorps sont traditionnellement un signe de ce que le système immunitaire a rejeté le virus. Ce sont les anticorps que reconnaissent les « tests de dépistage » de l’infection ces tests de dépistage sont aléatoires, car les critères de diagnostic ne sont pas les mêmes dans tous les pays, vous pouvez donc vous retrouver positif en France et négatif en Australie.

    La plupart des gens croient que le test de « charge virale » met en évidence le vrai virus, or ce n’est pas le cas. Ce test recherche de minuscules brins d’ARN qu’on déclare être spécifiques au VIH. On applique alors une formule mathématique complexe qui génère un nombre qu’on étiquette « charge virale » ce terme est trompeur car il suggère que le virus est présent à un titre élevé, bien qu’un virus infectieux soit généralement indétectable. Au lieu de cela, ce terme désigne la quantité de fragments d’ADN viral qui peuvent être générés in vitro par la réaction en chaîne polymérase (amplification de l’ordre du milliard de fois), au départ de l’ARN de rares virus neutralisés par les anticorps ou de l’ADN des rares cellules infectées de manière latente isolées à partir du patient (artificiellement et à l’extérieur du corps, in vitro).
    Le nombre d’unités infectieuses constitue le seul critère clinique correct pour déterminer si l’on est en présence d’une pathogénie virale. Aucun scientifique n’a JAMAIS réussi à démontrer, au microscope électronique, la moindre particule de rétrovirus directement dans le sang d’un patient étiqueté comme ayant une « charge virale » élevée! (toujours pas isolé et multiplié en culture de manière purifiée à ce jour).

    Le virus latent et biochimiquement inactif ‘VIH’ n’est présent que dans moins d’un lymphocyte T4 sur 500, il n’existe en biologie aucun précédent de gène dormant ayant jamais eu un effet quelconque ni, moins encore, causé une maladie mortelle.
    Le virus HIV ne respecte aucun des postulats de Koch qui servent à prouver qu’un microbe est la cause d’une maladie. C’est la seule maladie vraiment virale qui ne se conforment pas parfaitement aux postulats de Koch.

    ‘Sida’ est un nouveau nom qui sert à étiqueter d’anciennes maladies (environ 35 à ce jour), la liste dans laquelle on inclus ces maladies et de plus en plus allongée

    Plus de 30 ans et plus de 200.000.000.000 de dollars ont été investi dans la recherche sans aboutir, alors que le premier virus a été isolé au 19ème siècle, en 1 semaine et sans moyens. Il serait temps d’investiguer vers d’autres pistes plus prometteuses, car l’hypothèse VIH-SIDA est restée improductive jusqu’à ce jour. Par exemple, le « stress oxydatif » souligné par le Pr. Luc Montagnier, le groupe Perth et bien d’autres scientifiques pourrait être une piste à exploiter sérieusement, ce stress peut induire une immunodépression (malnutrition, carences, médicaments, drogues récréatives, transfusions sanguines à répétition, etc.)

  18. Ces tarés nous ont eu depuis plus de 30 ans; ça suiffit!

  19. Oui un régime hypotoxique aide à se maintenir en santé…Pas de produit transformer, riche en légumes bio, attention aux poissons et viandes d’élevage pas d’oeufs de poule en cage…Pas de sucre surtout pas de lait uht pas de blé ogm pas d’aspartam !! voir aussi le site http://www.regimesante.net

  20. Ce que je ne comprend pas est que, lorsque qu’un chercheur surtout Africain affirme avoir trouvé un médicament pour soigner le SIDA jusqu’à la guérison, l’OMS rejette sans aucune vérification. On dirait s’il connaissent comment traiter cette maladie et lorsque vous proposez autre chose que ça, il rejette. C’est comme L’OMS nous a donné une devinette et depuis on rate.
    je ne suis pas scientifique mais je pense que le virus du SIDA réagi comme la tuberculose, varicelle ou encre l’hépatite B qui après guérison total laisse dans l’organisme des anticorps à vis. C’est a dire qu’on est humanisé. Or si cela est le cas, le teste de dépistage restera positif à vie quelque soit le traitement.
    Je me demande si ce n’est pas cette opportunité qu’ils saisissent pour déclarer que cette maladie est incurable?D’autre me dirons qu’ils contrôlent la charge virale mais lecteur à tout dis dans ce cas!!!!!

  21. Nous sommes en 2016: voilà la logique et ce qui n’est plus a démontrer:

    – Chaque jour 6800 personnes sont infectées et 5700 meurent du Sida soit une personne toutes les 30 secondes.
    – Plus de 39 millions de morts de 1981 à 2013

    – Le VIH touche aussi bien hétéro que Homo, femmes, hommes enfants.

    – Le VIH se répand partout dans le monde et touche aussi bien les pays pauvres que les pays riches (qui ont une bonne nutrition…).

    – Aujourd’hui ,malgré la tri-thérapie et une très bonne alimentation pleine d’antioxydants ,un séropositif reste séropositif et contagieux et ne s’est jamais débarrassé du virus

    Ces vidéos sont anciennes et les progrès scientifiques ont depuis démontré l’ existence réelle du VIH .

    Ne prenez pas de risques!!!

Les commentaires sont clos.