Pour guérir de la dépression : ne restez pas seul face à la maladie

La dépression, une maladie qui concerne 5 millions personnes dans notre pays, est cependant mal connue d’une majorité de la population. Les confusions sont fréquentes. Un petit éclairage va remettre les choses à leur place. Pour le malade, l’identification de la ou des causes qui ont provoqué la maladie est un préalable pour guérir de la dépression. En effet, aucun traitement miracle n’est à attendre. Tout juste peut-on espérer une aide pour contenir les symptômes, afin de pouvoir à nouveau faire face.

guérir de la dépression

Pour guérir de la dépression : ne restez pas seul face à la maladie

Dépression : de quoi parle-t-on?

La dépression peut être une conséquence à court terme, d’un stress aigu auquel on ne peut s’adapter. Elle peut également résulter d’un stress chronique, destructeur quand aucune sortie ne se dessine. Elle apparaît aussi avec l’anxiété persistante qui, par ailleurs, épuise la personne.

Alors que la personne anxieuse craint de ne pouvoir faire face aux situations critiques, parfois même aux événements les plus banales de la vie. Le dépressif, quant à lui, est convaincu que le combat est perdu d’avance et, bien souvent renonce à se battre davantage.

Par où commencer pour s’en sortir?

Prendre la mesure de la gravité de sa maladie est primordiale pour une personne dépressive. C’est même une condition préalable à sa guérison. Du gros coup de cafard aux envies suicidaires, il y a plusieurs degrés de la maladie dépressive. L’état dépressif est d’une intensité variable et se prolonge plus ou moins dans le temps.

Les traits communs de la dépression sont la tristesse qui accompagne une douleur morale, ainsi qu’une perte de l’estime de soi et une apathie provoquée par un ralentissement de l’activité psychomoteur. Sachez que les risques de récidives sont importants, de l’ordre de 50%. La dépression peut réapparaître plusieurs années après une première guérison.

Les facteurs repérées de la dépression

La dépression peut survenir, favorisée par différents facteurs. Je vous le disais plus haut, prendre la mesure de la maladie est capitale. En identifier la ou les causes, est tout aussi indispensable:

  • les causes psychologiques liées à des relations difficiles à la maison ou au travail
  • un événement traumatisant (deuil, divorce, maladie, licenciement…)
  • un dérèglement hormonale qui induit un déficits de sérotonine, ou à un excès en cortisol (entre autres)
  • un déficit nutritionnel (vitamines, minéraux, acides gras en oméga-3)
  • la prise de certains médicaments
  • des facteurs environnementaux liés à la consommation de tabac, d’alcool ou de caféine
  • une consommation habituelle de certains additifs utilisés dans les produits alimentaires industriels
  • une contamination par des pesticides…, dont l’agriculture use abondamment

Comment guérir de la dépression?

Comprenez bien qu’aucun traitement chimique et/ou phytothérapeutique, n’est en mesure de guérir à lui seul une personne dépressive. Le rôle de la médication est d’atténuer les symptômes, permettant ainsi au malade de pouvoir faire face à nouveau.

Car c’est bien lui, le malade, qui détient les clés de son rétablissement. Oui, guérir demande un investissement personnel. Rien n’est gratuit ni facile. Il faut avant tout abandonnez l’idée que « quelque chose » ou « quelqu’un » fera un miracle.

Par contre, le chemin vers la guérison ne doit pas être fait en solo. L’intervention d’un tiers est plus que souhaitable. Quand on est dépressif, l’avis d’un professionnel, son regard, puis le traitement qu’il prescrit feront toute la différence. Celui qui reste seul avec sa dépression n’a aucune chance de voir une évolution favorable à cours terme. A l’inverse, trouver la bonne personne pour être aidé, constitue une chance indiscutable de guérison à moyen terme.

Qui voir, comment choisir? Nous aborderons ce sujet en détail dans un prochain article. Des éléments de réponses se trouvent dans ces deux informations, à considérer avec toute l’importante qu’elles méritent:

  1. Plus de 60% des cas de dépressions, en Allemagne et au Royaume-Uni, sont traités avec succès grâce à la phytothérapie.
  2. Les molécules de synthèse des médicaments ne sont appropriées que dans 15% des cas de dépression les plus graves.

Vous savez probablement qu’en France, la réponse médicale est très souvent médicamenteuse, pour ne pas dire exclusivement. Le choix du professionnel vers qui se tourner se fera donc en adéquation avec le type de traitement envisagé. A suivre…

Source: nutranews.org – passeportsante.net – alternativesante.fr

La dépression provoque une grande détresse morale. Ne restez pas seul face à la maladie. Ne laissez pas un proche sombrer dans son coin. Car on sait comment guérir la dépression, dites-le autours de vous:

2 Commentaires

  1. qui est sur cette photo? parce qu’il me semble sans dèc que c’est moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *