Rencontrer quelqu’un et trouver l’amour sont deux choses différentes

Quand deux personnes se rencontrent, ce sont deux mondes différents qui se rapprochent jusqu’à un certain point plus ou moins profond, jusqu’à trouver l’amour… peut-être. La chose n’est pas simple, elle est au contraire très complexe, l’une des plus complexe qui soit. Chaque personne est un monde en elle-même : un mystère complexe, avec son histoire, ses rêves et un futur qui reste à dessiner.

trouver l'amour

Se rencontrer et faire connaissance

Au départ de la relation, seules les périphéries de ces deux mondes distincts se rencontrent. Mais si la relation croît en intimité, qu’elle devient plus profonde ; alors peu à peu  les centres commencent à se rapprocher. Lorsque les centres se rejoignent, c’est ce qu’on appelle l’amour. Lorsque les périphéries se rencontrent, cela s’appelle faire connaissance. Vous prenez contact avec l’autre de l’extérieur, à partir du bord : vous faîtes alors connaissance. Fréquemment, on appel cette rencontre « l’amour ». C’est une erreur car faire connaissance n’est pas aimer.

Accepter d’être vulnérable pour trouver l’amour

trouver l'amourL’amour est une chose très rare. Rencontrer quelqu’un en son centre, c’est passer soi-même par une révolution, car si vous voulez rencontrer quelqu’un en son centre, il vous faudra lui permettre d’arriver, lui aussi à votre centre. Il vous faudra devenir vulnérable, complètement vulnérable en vous ouvrant à l’autre vous aussi.

Cela comporte une part de risque. Laisser arriver quelqu’un à votre centre est risqué, cela peut vous mettre en danger car vous ne savez pas ce qu’il peut vous faire. Et une fois tous vos secrets connus, une fois votre intimité dévoilée, une fois que vous êtes complètement exposé, que se passera-t-il ? Cette part d’inconnue peut engendrer la peur. C’est pourquoi nous ne nous ouvrons jamais facilement.

Des années de vie commune peuvent vous éloigner de l’amour

Une simple rencontre et nous pensons que l’amour est arrivée. Les périphéries se touchent et nous croyons que nous nous sommes rencontrés. Parfois, à ce stade des couples se disent oui pour la vie.

En réalité, la périphérie est la frontière où votre monde se finit et où le monde extérieur commence, c’est la palissade qui vous entoure. Ce n’est pas vous. Ces mêmes maris et femmes qui vivent ensemble depuis de nombreuses années peuvent rester des étrangers s’ils ne se connaissent pas l’un l’autre. Et plus longtemps on vit avec quelqu’un, plus le risque est grand d’oublier complètement que le centre reste inconnu pour l’autre.

La relation charnelle n’apporte pas l’amour

C’est une chose importante à comprendre pour ne pas confondre la relation, le couple et l’amour. Même si vous faites l’amour, l’acte charnel est lui aussi à la périphérie. A moins que les centres ne se rencontrent, le sexe n’est pas autre chose que la rencontre de deux corps, c’est une relation superficielle, physique. La rencontre de deux corps n’est pas votre rencontre.

Vivre dans la peur ou vivre dans l’amour ?

trouver l'amourDe deux choses l’une : soit votre existence est dirigée par la peur, soit par l’amour. Vous ne pouvez permettre à quelqu’un d’accéder jusqu’en votre centre que si vous n’avez pas peur, que si vous n’avez aucune crainte. Vivre dans la peur ne pourra jamais vous permettre une relation profonde. Si vous restez craintif, vous ne pouvez laisser faire l’autre : vous ne pouvez lui permettre d’entrer en vous vraiment, jusque votre cœur. Vous tolérez cette personne jusqu’à une certaine limite, une limite infranchissable érigée par vos craintes.

La personne dont la vie est tournée vers l’amour n’a pas peur de l’avenir, elle n’a pas peur du résultat ni des conséquences. Elle vit ici et maintenant. Elle en a fait le choix conscient, ayant compris que la peur lui interdirait à jamais de connaître la plus belle choses qui puisse arriver à un être humain : aimer.

Beaucoup trop de personnes n’ont pas encore trouvé l’amour, partagez cet article sur les réseaux sociaux:

2 Commentaires

  1. Il aurait été sympa de citer la source : le maître tantrique Osho Bagwan Rajneesh !

  2. Cet article mérite d’être vu et revu car de nos jours beaucoup ne savent plus l’importance de l’amour.

Les commentaires sont clos.