Il existerait bien une prédisposition génétique au bonheur

prédisposition génétique au bonheur

Le regroupement des travaux de plus de 190 scientifiques répartis sur 140 centres de recherche dans pas moins de 17 pays, a permis de localiser des variantes génétiques associées au bonheur. Avec des données globales portant sur près de 300.000 personnes, c’est très probablement l’une des plus grandes études jamais publiées sur les gènes impliqués dans le comportement humain. Il existerait bien une prédisposition au bonheur et elle serait génétique.

Lire la suite