Plus sûr que le Wi-fi et ultra rapide : le Li-Fi une technologie lumineuse

Adieu Wi-Fi et bonjour Li-Fi. Cette nouvelle technologie de transmission de données par l’intermédiaire de la lumière visible, permet des vitesses 100 fois plus élevées que le Wi-Fi. Les premiers tests ont permis d’atteindre des débits de l’ordre de 1 Giga-Octet par seconde.

li-fi

Plus sûr que le Wi-fi et ultra rapide : le Li-Fi une technologie lumineuse

Attendez-vous à beaucoup entendre parler du Li-Fi dans les semaines à venir. Une technologie sans fil qui transmet des données à haute vitesse grâce à la communication par lumière visible VLC (Visible Light Communication).

Les scientifiques ont déjà atteint la vitesse faramineuse de 224 gigabits par seconde en laboratoire avec le Li-Fi, soit l’équivalent de 18 films vidéo de 1.5 giga chacun, téléchargés chaque seconde ! De fait, le potentiel de cette technologie nous promet une révolution dans la façon d’utiliser Internet.

Tests en milieu réel validés

Pour la première fois aujourd’hui, une expérimentation en « milieu professionnel normal », dans des bureaux et un environnement industriel à Tallinn en Estonie, montre que le Li-Fi atteint la vitesse de transmission de données de 1 Go par seconde, ce qui correspond à 100 fois la vitesse moyenne actuelle du Wi-Fi. Deepak Solanki est le directeur général de Velmenni, société de technologique estonienne ; il se confiait à IBTimes :

Nous avons conçu une solution intelligente d’éclairage pour un environnement industriel où la communication de données se fait à travers la lumière. Nous faisons aussi un projet pilote avec un client privé où nous mettons en place un réseau Li-Fi pour accéder à Internet dans leurs bureaux.

li-fi

En labo la vitesse atteinte permettrait de télécharger 18 films par seconde !

li-fi

Harald Haas

L’inventeur du Li-Fi est Harald Haas de l’Université d’Edimbourg (Ecosse). En 2011, il a démontré pour la première fois que : par le scintillement la lumière d’une seule LED, il pourrait transmettre des données beaucoup plus rapidement qu’avec aucun autre technologie sans fils.

La technologie utilise la lumière visible entre 400 et 800 térahertz (THz). Cela fonctionne en quelque sorte avec une forme très avancée du fameux et ancestrale Code Morse. De la même façon qu’il est possible d’utiliser une lampe torche que l’on allume et éteint pour transmettre un message secret ; on excite ici une LED à des vitesses extrêmes pour envoyer des messages en code binaire. 

Le confort visuel n’est pas impacté

Faut-il s’inquiéter de voir à l’avenir un scintillement de l’éclairage au travail ou ailleurs, qui pourait en rendre fou plus d’un ? Non pas d’inquiétude de ce côté la semble-t-il puisqu’il s’agit de LED qui peuvent être activés et désactivés à des vitesses imperceptibles à l’oeil nu.

Pour comparaison, là ou un écran d’ordinateur utilise des fréquences d’affichage de l’ordre du 50 hertz, produisant ce scintillement caractéristique gênant ; le Li-Fi utilise des fréquences de fonctionnement des milliards de fois plus rapide, ce qui est totalement imperceptible à l’oeil nu.

Plus sécurisé et moins d’interférences

Les autres avantages du Li-Fi sur le Wi-Fi exceptée cette vitesse faramineuse ?

  1. La sécurité : la lumière ne passant pas à travers les murs jusqu’à preuve du contraire, le Li-Fi rend donc la transmission de données beaucoup plus sûr.
  2. Les interférences : ce fait de la diffusion de la lumière provoque également beaucoup moins d’interférences entre différents dispositifs fonctionnants simultanément.

li-fiMais le Li-Fi ne remplacera probablement pas complètement le Wi-Fi. Dans les décennies à venir, les deux technologies pourraient être utilisées ensemble pour atteindre des réseaux plus efficaces et plus sûrs. Nos maisons, bureaux et bâtiments industriels sont déjà équipés d’infrastructure pour fournir une connexion Wi-Fi. L’idée qui est en développement est d’arriver à moderniser le dispositif pour permettre au plus grand nombre de pouvoir l’utiliser rapidement. Des équipes de recherche à travers le monde entier y travaillent :

  • Ainsi, Harald Haas et son équipe ont créé PureLiFi, une entreprise qui offre une application plug-and-play pour un accès sans fil sécurisé à Internet avec une capacité de 11,5 Mo par seconde, une vitesse comparable à la première génération du Wi-Fi.
  • Autre exemple : la société française de haute technologie Oledcomm travaille au développement de sa propre technologie Li-Fi à destination du milieu hospitalier.

Si de telles applications sont couronnées de succès ; nous pourrions réaliser le rêve décrit par Harald Haas à la TED 2011 (voir la vidéo) qui ambitionne l’accès à Internet pour tous via des ampoules LED dans la maison :

Tout ce que nous devons faire est d’adapter une petite puce électronique à chaque dispositif d’éclairage LED qui regroupera alors la combinaison de deux fonctions de base : l’éclairage et la transmission de données sans fil. Dans l’avenir, non seulement il y aura 14 milliards d’ampoules, mais nous pouvons avoir 14 milliards de dispositifs Li-Fi déployés dans un monde plus propre et plus écologique pour un avenir meilleur.

Source, traduit de l’anglais : Li-Fi has just been tested in the real world, and it’s 100 times faster than Wi-Fi, paru sur sciencealert.com

Partagez cette bonne nouvelle technologique avec vos amis 

 

5 Commentaires

  1. Retour PingPlus sûr que le Wi-fi et ultra rapide : l...

  2. Bonjour,
    Les tests réalisés notamment à Tallinn révèlent que l’accroissement de vitesse de transmission est de 64 fois par rapport à une liaison réseau wifi bande AC, mesuré dans un environnement réaliste et avec des composants de série.
    La communication VLC, en lumière visible est plus fragile qu’une transmission dans une bande de fréquence hors du spectre visible pour les raisons suivantes:
    La vitesse de la lumière dans l’air est peu différente de celle dans le vide, mais elle varie sensiblement dans les divers milieux qu’elle traverse, l’eau, les verres optiques, les milieux organiques qui composent l’œil humain. La fréquence, liée à l’énergie transportée par le rayonnement électromagnétique quand on le considère comme un flux de photons, est invariable. Par conséquent, la longueur d’onde varie selon les milieux traversés.
    La variation de vitesse provoque, au passage d’un milieu à un autre, des réfractions. Quand la célérité de la lumière varie, la longueur d’onde varie. Cette variation dépend légèrement de la fréquence, ce qui cause aussi de la dispersion.
    Il est plus pratique de travailler hors du spectre visible et d’être donc insensible aux perturbations dues à l’environnement qui risquent de créer des interférences comme décrit ci-dessus.
    Maintenant, dans la pratique et tant que les fournisseurs d’accès internet seront ce qu’ils sont, les progrès dont nous parlons sont loin d’être constatables pas le commun des mortels… Par contre, dans un environnement industriel avec des équipements spéciaux, c’est une vraie révolution.
    P. Le Monnier

  3. Bonjour,
    j’ai cherché sur Internet et je n’ai pas trouvé de sujet sur la manière dont l’information est véhiculé jusqu’à l’ampoule. Par CPL ? Comment ? Les informations ne pourront peut être pas être piraté entre l’ampoule et l’ordi mais entre la box et l’ampoule ? Car si c’est en CPL, vous n’êtes peut être sans savoir qu’il arrive bientôt les compteurs LINKY qui fonctionne en cpl. Donc, dans la logique, tout bon pirate via ce compteur pourra pénétré dans votre réseau. Sans parler des fréquences nocive du CPL ou autre qui sont rajouté sur la fréquence 50 Hertz du courant alternatif. Donc prévoyez de blinder tout vos circuits électriques sinon ce sera pire que le wifi.

  4. c’est vraiment intéressant lifi,j’ai envie de le connaitre plus!

  5. Formidable révélations

Les commentaires sont clos.