Un garçon de 5 ans part en vélo en pleine nuit pour sauver son papa

Une histoire extraordinaire, celle du petit Kévin-Djéné. qui a fait preuve d’un courage immense, pour sauver son papa. Quand mercredi soir, son père fait un malaise cardiaque en présence de ses deux jeunes enfants, dans le village de Saint-Pierre-la-Cour en Mayenne : son garçon enfourche son vélo pour alerter sa mère, en pleine nuit sous la pluie.

sauver son papa

image d’illustration

Un garçon de 5 ans part en vélo en pleine nuit pour sauver son papa

« Ils ont sauvé la vie de mon mari et de mon fils… »

Ce jeudi, Djénéba Godin est toujours sous le choc. La veille, aux alentours de 22 h 30, alors qu’elle est au travail, son fils de 5 ans est intercepté alors qu’il se trouve sur une route de campagne à vélo.

Il a été trouvé entre son domicile à Saint-Pierre-la-Cour en Mayenne et Bréal-sous-Vitré, par un automobiliste, Jean-François Pinot raconte:

Je rentrais de mes activités d’arts plastiques, je conduisais sur la route départementale. Je croise de nombreuses voitures et l’une d’elle me fait des appels de phare. Je continue ma route prudemment et j’aperçois ce qui ressemble à un enfant sur un vélo. C’est là que je découvre Kévin en pyjama et en tongs, sous la pluie et frigorifié.

Le petit garçon de 5 ans n’attend pas une seconde pour donner l’alerte. « Il me dit : mon papa est mort », poursuit Jean-François Pinot, qui met aussitôt l’enfant au chaud. L’homme arrête une seconde voiture qui lui vient en aide :

On appelle le centre d’appel d’urgence de la gendarmerie de la Mayenne et on tente de rassurer l’enfant comme des papas le feraient. Kévin nous dit qu’il est parti de chez lui pour aller chercher sa maman qui travaille de nuit dans une entreprise.

En plein malaise cardiaque à l’arrivé des secours

sauver son papa

le courageux Kévin-Djéné

Lorsque les gendarmes et pompiers arrivent, les paroles de l’enfant sont confuses. « C’est normal à son âge. On n’arrivait pas à déterminer exactement le lieu de son habitation, ni où était sa maman », dit Jean-François Pinot.

Mais en recoupant différentes informations, les gendarmes retrouvent en moins d’une demi-heure le domicile du père de famille. Là-bas, l’homme est allongé et inconscient. Il a fait un malaise cardiaque. Immédiatement il est transporté au centre hospitalier. La mère de famille, Djénéba Godin, est elle aussi enfin prévenue et rentre chez elle, émue, elle confie:

Mon chef d’équipe est venu me voir vers 23 h. Il m’a dit de rentrer vite chez moi, que mon époux a fait un malaise cardiaque. Jean-François a sauvé la vie de mon mari, qui est sorti ce jeudi de l’hôpital, mais aussi celle de mon fils qui s’est retrouvé seul sur la route en pleine nuit.

De son côté, l’automobiliste est très touché par la tournure des faits, Jean-François Pinot, il se dit «chamboulé» et n’en revient toujours pas:

Ce petit garçon est incroyable ! Ce qu’il a fait est très intelligent. Sa mère m’a appelé pour me remercier et me dire que son époux était sorti de l’hôpital. J’en ai les larmes aux yeux, c’est une belle étincelle dans notre monde.

Kévin-Djéné quant à lui, est retourné à l’école dès jeudi. « Il voulait se changer les idées », explique sa mère qui tient maintenant à rencontrer l’automobiliste qui a sauvé sa famille.

Source : ouest-france.fr

Une belle histoire qui fait chaud au cœur à partagez avec vos amis:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *