Une pétition incite une enseigne anglaise à donner ses aliments invendus

Devant la pression populaire britannique et après parution en mai dernier, d’une pétition en ligne qui a recueillie 100.000 signatures : l’enseigne MORISSONS a annoncé qu’elle allait désormais donner ses invendus alimentaires à des associations caritatives. De l’autre côté de la manche, la France est cité en exemple pour sa récente loi contre le gaspillage alimentaire !

aliments invendus

Une pétition incite une enseigne anglaise à donner ses aliments invendus

L’enseigne Morrisons a annoncé qu’elle allait faire don de tous ses aliments invendus à des groupes communautaires locaux, au moment du tollé d’indignation du public sur la quantité de nourriture jetés par les supermarchés britanniques.

Selon des informations parues dans le Times, l’entreprise a réalisé un bilan portant sur 112 magasins à travers le nord-est et a constaté, que chacun pourrait fournir jusqu’à quatre palettes de nourriture par semaine à des groupes locaux.

L’initiative vise à nommer un membre du personnel dans chacun de ses 500 magasins pour assurer la liaison avec les bénévoles et organiser des collectes pour les aliments invendues de chaque magasin.

Sous la pression populaire

aliments invendusEn mai de cette année, une pétition en ligne exhortant le gouvernement à forcer les supermarchés pour distribuer des aliments invendus aux nécessiteux, a été signée par plus de 100.000 personnes. Il a été publié sur le site de la campagne de 38 degrés par Lizzie copeaux qui a exhorté :

« Plutôt que de gaspiller des millions de livres de dollars de nourriture encore bonne, les supermarchés font don des produits qui leur reste qui sont toujours comestibles aux banques alimentaires. »

Stephen Butts, chef de la responsabilité des entreprises pour Morrisons, explique dans le Times:

Le défi est de trouver les partenaires communautaires avec qui nous pouvons travailler. Ce dont nous disposons est variable. Idéalement, nous recherchons des associations qui peuvent faire cuire les aliments, ce qui signifie qu’ils peuvent composer des plats [avec de la nourriture provenant d’autres sources].

La France cité en exemple

Mais les Britanniques ont encore un long chemin à parcourir pour rattraper leurs homologues français, dit-on outre manche. L’Assemblée nationale française a voté une loi interdisant les supermarchés de jeter ou de détruire la nourriture parvenu en date limite, obligeant les entreprises à faire don de leur surplus aux organismes de bienfaisance.

A lire, notre article : La loi contre le gaspillage alimentaire est votée

Traduit de l’original : Morrisons vows to donate all unsold food, following public outcry, paru en anglais sur independent.co.uk

L’exemple de la France pousse d’autre pays à réagir face au gaspillage alimentaire, faites circuler l’info :

Les commentaires sont clos.