Vivez dangereusement : continuez de manger Mcdonald… ou pas

Tout le monde sait que manger Mcdonald n’est pas bon pour la santé. En y regardant de plus près, on constate que c’est même potentiellement très dangereux. Voici la liste des produits toxiques qui entrent dans la composition des menus chez Mcdonald, le saviez-vous ?

manger mcdonald

Vivez dangereusement : continuez de manger Mcdonald… ou pas

Autant l’annoncer tout de suite, ce que vous allez lire risque de vous dégoûter à vie des produits alimentaires de chez Mcdonald. Vous êtes libre de continuer votre lecture, ou non. Comme vous êtes libre de mettre votre santé en danger, ou non.

1 – Du sulfate d’ammonium pour les pains à burger… un fertilisant et un insecticide pour l’agriculture

manger mcdonaldMacdonald utilise du sulfate d’ammonium pour produire ses pains à burger en grande quantité. Cela peut paraître « normal » pour celui qui ne connait ce produit chimique, pas pour les autres !

« C’est un banal additif alimentaire » croyez-vous : perdu. Le sulfate d’ammonium, dans son usage normal, en agriculture, sert de fertilisant pour les sols et d’insecticide. On peut donc facilement imaginer son impact sur le corps humain.

Sulfate d’ammonium : (extraits de la fiche Wikipédia)

  • Le sulfate d’ammonium est obtenu par réaction de l’ammoniac NH3 avec l’acide sulfurique, il possède de très nombreuses applications.
  • Il est notamment couramment utilisé comme engrais destiné à l’acidification des sols alcalins
  • Le sulfate d’ammonium existe [également] à l’état naturel dans le minéral rare appelé mascagnite dans les fumerolles volcaniques.

2 – Du diméthylpolysiloxane dans les nuggets… normalement utilisé pour la conception des lentilles de contact

Les nuggets de poulet de McDonald sont le premier choix des enfants, devant les burgers, dans leur Happy Meal. Saviez-vous qu’ils contiennent du diméthylpolysiloxane, une huile de silicone qui est utilisée pour fabriquer des lentilles de contact et autres articles médicaux.

Inutile de dire que les nuggets n’améliorent ni la vision de près ni de loin… Par contre cette information devrait vous faire réfléchir avant de laisser vos enfants mettre à nouveau de ces nuggets dans leur ventre.

diméthylpolysiloxane : (source wikipédia) est également appelé polydiméthylsiloxane ou diméthicone

  • La chaîne de poly(diméthylsiloxane) forme la structure de base des huiles et des caoutchoucs silicones.
  • Souvent présent dans les shampoings, le diméthicone est un conditionneur capillaire qui contribue à augmenter le volume des cheveux.
  • Le polydiméthylsiloxane est un composant de la colle Pattex multi.
  • Le diméthicone est employé pour lutter contre les poux.

3 – De la L-cystéine pour aromatisé la viande et adoucir le pain… issue des cheuveux humains

manger mcdonaldCela suffira-t-il à stopper vos envies de Big Mac ? McDonald utilise de la L-cystéine, un acide aminé synthétisé à partir de cheveux humains ou de plumes de canard pour aromatiser leur viande et adoucir leur pain. Désolé de vous l’apprendre : en mangeant Mcdonald, vous risquez d’ingérer des composants issus de l’être humain…

L-cystéine : (source Wikipédia)

  • L’acide L-cystéique et la L-cystéine peuvent être produits en quantités industrielles à partir de certains OGM, notamment Escherichia coli à partir de glucose et de sels minéraux, de plumes dissoutes dans de l’acide chlorhydrique ainsi que de cheveux humains, qui en contiennent davantage.
  • Ce dernier mode de production a été interdit en France (…) par un avis daté du 8 juin 1999 « étant donné la recommandation générale du Comité scientifique de l’alimentation humaine s’opposant au recyclage intra-espèce » ; cette décision est cependant difficilement applicable car l’origine de la cystéine distribuée ne peut être facilement déterminée.

4 – De la butylhydroquinone tertiaire – BHQT potentiellement mortelle… alors on vous le distribue lentement

Le BHQT est un additif que l’on retrouve dans la plupart des repas de McDonald. Il est potentiellement mortel, alors mieux vaut n’en n’absorber que très peu à la fois. Ainsi, les autorités permettent une concentration de seulement 0,02 % dans les huiles et graisses d’un aliment.

Quelle chance, vous n’allez pas mourir immédiatement. Qu’en est-il pour celui qui mange Mcdonald régulièrement ? Ça vous tente de prendre le risque ? Ainsi, vous pourrez témoigner… si vous restez en vie bien sûr.

Butylhydroquinone tertiaire : (source additifs-alimentaires.net) ou BHQT

  • manger mcdonaldDérivé synthétique de l’hydroquinone : dans la nature l’hydroquinone est l’un des deux réactifs primaires des glandes de défense des coléoptères Bombardier (…). C’est aussi, pense-t-on, la toxine active des champignons Agaricus hondensis.
  • Probablement cancérigène, bien que les doses alimentaires soient officiellement présentées comme inoffensives ; précurseur de tumeurs à l’estomac chez les animaux, endommage l’ADN à haute dose.
  • La substance pure est classée comme nocive par ingestion, inhalation et absorption cutanée ; la dose létale minimale pour tuer 50% des cobayes, n’est que de 700 mg/kg.

5 – Du propylène glycol… l’antigel utilisé dans les menus Mcdonald

Pourquoi donc , McDonald utilise également du Propylène Glycol ? Ce produit chimique se trouve dans les antigels ou les cigarettes électroniques… et donc dans les menus Mcdonald. Il est utilisé comme émulsifiant dans les sauces et comme solvant pour certains arômes. Tout un programme, la bonne nouvelle est que sa toxicité semble faible et il n’apparaît pas comme cancérigène. Mais Mcdonald ne donne aucune garantie non plus sur les capacités antigels d’un Cheeseburger sauce au poivre…

Sur place ou à emporter ?

Voilà ce que l’on met dans son estomac quand on va manger Mcdonald. Rassurez-vous une partie seulement sera digérée sous forme de nutriments par l’organisme. L’autre partie éliminée se retrouvera tôt ou tard dans les cours d’eau et les nappes phréatiques…

source : diply.com

Manger Mcdonald n’est pas sans risque, faites-le savoir sur les réseaux : 

7 Commentaires

  1. Bonjour,
    Absolument d accord avec vous nonobstant j ajouterais : au même titre que les pizzas qui sont présentées dans votre article …
    Belle journée

  2. regardes bien ce que tu achètes en supermarché!C’est exactement la même chose!……

    • Non le propylène glycol n’est pas un antigel !!! Cest l’éthylène glycol qui en est un… Il faut arrêter avec cette association et notamment vers la cigarette électronique…

  3. Retour PingVivez dangereusement : continuez de manger Mcdonald… ou pas ! : Les recettes de Manue

  4. Jérôme Lamartiniere

    Très mauvais article.
    Les comparaisons ne prouvent rien.
    C est en effet pareil au supermarché.
    Inutile de diaboliser.
    La relecture peut limite fautes d’orthographe…

    • Sur ce « très mauvais article » dont la relecture n’a pas « limite fautes d’orthographe »… je vous souhaite bon appétit 🙂

  5. Oui malheureusement on retrouve tout cela en supermarché aussi…
    Et de toute façon l’être humain est stupide, il a beau savoir tout ça, il continuera à aller au Macdo. Depuis des dizaines d’années on sait que c’est mauvais (mais vous m’avez appris des choses que je ne savais pas !!) et chaque année on apprend de nouvelles choses. Pour autant, il y a toujours la queue chez Macdo…

    Merci pour le partage et l’information en tout cas

Les commentaires sont clos.