EFT : Techniques de libération émotionnelle pour soigner du bout des doigts

Les Techniques de libération émotionnelle, ou EFT  – de l’anglais Emotional Freedom Technics – sont une méthode visant à nous libérer des émotions négatives qui nous gâchent la vie. Voici une petite présentation de cette médecine douce et des points importants à connaître à son sujet.

eft

EFT  : soigner du bout des doigts

Les Techniques de libération émotionnelle font partie du courant de la médecine douce qui voient nos peurs et émotions négatives comme étant le résultat de blocages émotionnels que nous portons en nous. Le but de l’EFT est alors de découvrir ces blocages et de les faire disparaître.

Située à mi-chemin entre les thérapies orientales et occidentales, l’EFT se base aussi bien sur des théories de psychologie que sur l’acupuncture. On la compare d’ailleurs souvent à cette dernière, affirmant que c’est de  » l’acupuncture sans aiguilles « .

En effet, cette technique consiste à toucher certains points de notre corps pour débloquer les énergies négatives qui nous empêchent de nous sentir bien.

Les origines de l’EFT

eftL’EFT est une technique plutôt récente en tant que telle. Elle a été créée par l’ingénieur américain Gary Craig au début des années 90. Cependant, Craig s’est basé sur des théories des décennies précédentes pour mettre au point sa technique complexe.

Ainsi, dans les années 70, un psychiatre australien créait une technique qui portait les prémisses de l’EFT. Celle-ci sera améliorée et perfectionnée une dizaine d’années plus tard par le psychologue américain Roger Callahan, qui donnera à sa nouvelle méthode le nom de « thérapie du champ mental ».

C’est sur cette base des apprentissages collectés auprès de Callahan que Gary Craig a créé ses Techniques de libération émotionnelle.

Que peut-on soigner avec l’EFT ?

Un grand nombre d’émotions négatives peuvent être prises en charge par l’EFT. Que vous fassiez face à de la colère, de la honte, de la tristesse, de la culpabilité ou encore de la peur ou de l’anxiété, l’EFT s’emploie à vous en libérer.

L’EFT se lance aussi le défi de guérir certains troubles qui dépassent le strict champ des émotions négatives. Vous pouvez par exemple faire appel à la technique contre les insomnies, les addictions, les douleurs chroniques ou encore les troubles obsessionnels compulsifs – entre autres.

Principes de base de l’EFT

La technique est d’apparence plutôt simple. Elle divise le corps en plusieurs points d’acupuncture et, selon le trouble que l’on veut guérir, il faut tapoter certains de ces points du bout des doigts. Au même moment, on pense au trouble que l’on veut soigner et on répète une phrase positive qui y est liée.

eftL’EFT peut être pratiqué en séance individuelle avec un spécialiste. Avant de procéder au tapotement en lui-même, le spécialiste devra alors identifier votre problème et en découvrir sa source. Une fois le problème compris dans sa totalité, il procédera à la méthode du tapotement en tant que telle.

Mais la séance en tête-à-tête avec un spécialiste n’est pas la seule option. Vous pouvez aussi pratiquer l’EFT en sessions de groupes ou même tout seul, après avoir suivi une journée d’initiation pour pouvoir maîtriser la technique.

Quelle efficacité attendre de l’EFT ?

La question de l’efficacité d’une médecine douce, ou alternative, est sempiternelle ! Dans ce domaine, plus encore que dans d’autres, difficile de faire d’un avis personnel, une généralité. L’expérience se vit selon votre situation propre et votre état d’esprit.

Sachez toutefois que l’EFT n’est pas reconnue scientifiquement, pas encore tout du moins. Cependant toute éventuelle reconnaissance ne saurait intervenir avant de longues années d’observation.

Ce qui n’empêche pas le centre hospitalier Lyon Sud d’être convaincu par l’intérêt de l’EFT depuis 2015 déjà. Ainsi, la psychologue clinicienne Marie Peraldi-Decitre, recrutée à Lyon Sud témoigne :

… je suis aujourd’hui la seule praticienne en EFT de l’établissement, mais de nombreuses collègues sont très intéressées pour se former également (…) Je suis sollicitée dans tous les services de l’établissement qui n’ont pas de psychologues attitrés. Je passe des services de chirurgie orthopédique ou viscérale à l’hémodialyse, de la rhumatologie, à la fibromyalgie, ou encore aux troubles alimentaires …

Personnellement, je vois dans cette technique, pas mal de similitude avec la réflexologie avec laquelle j’ai obtenu de bons résultats, et l’acupuncture qui à fait ses preuves. Le mieux pour se faire une idée, comme dans bien des domaines, est encore d’essayer soi-même.

Un texte réalisé en collaboration avec Guillaume Besson de justebien.fr

Si le sujet vous intéresse, plusieurs ouvrages présentent des exercices pour s’initier aux  Techniques de libération émotionnelle

Faites connaître cette méthode à celles et ceux qu’elle serait susceptible d’intéresser :

Un Commentaire

  1. Merci pour ces précieuses informations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *