La réflexologie plantaire pour stimuler l’autogérison et garder la santé

Dans la catégorie des médecines alternatives, la réflexologie plantaire tient une bonne place pour traiter les troubles légers de l’organisme. Cette technique, proche de l’acupuncture, stimule les points réflexes sur la voûte plantaire, reliés aux fonctions vitales du corps. Le réflexologue n’est cependant pas un professionnel de santé. La différence fondamentale avec la médecine traditionnelle est l’approche holistique du corps, en réflexologie on cherche à maintenir un bon état de santé en favorisant l’équilibre global de la personne.

reflexologie plantaire

La réflexologie plantaire pour stimuler l’autogérison et garder la santé

Il n’existe pas une seule, mais plusieurs techniques de réflexologie en fonction des zones qui sont massées. La plus courante est la réflexologie plantaire, mais d’autres sont également pratiquées comme la réflexologie palmaire ou la réflexologie crânienne par exemple. Et pour compliquer le tout, la réflexologie plantaire ne se pratique pas partout et par tous de la même façon.

En occident, le plus souvent, les professionnels ont une approche occidentale du corps humain. Avec une technique très proche du massage, le réflexologue cherche à activer certaines fonctions auto-réparatrices du corps. Son effet relaxant procure un grand bien-être et vise à rétablir le bon fonctionnement des organes du corps, selon les zones de pression exercées. On parle ici de l’école américaine, mais d’autres courants existent :

  • L’école chinoise, qui est basée sur la théorie des cinq éléments – eau, feu, terre, bois, métal – et la dualité du Yin et du Yang.
  • L’école sud-africaine, qui travaille sur la sensibilité du corps pour permettre une libération des émotions et favoriser ainsi la guérison.
  • L’école thaï, qui utilise de petits bouts de bois glissé sous l’épiderme pour faire pression sur des points spécifiques du corps.

Pour bien comprendre la réflexologie plantaire pratiquée chez nous, pour éviter aussi de se méprendre sur ses capacités, je vous propose un extrait d’un entretien paru sur clicbienetre.com. La relaxologue Isabelle Blanché répond aux questions qui entourent la réflexologie plantaire :

Sur quoi se base la réflexologie plantaire ?

La réflexologie plantaire est une médecine douce qui trouve son origine dans la médecine chinoise. C’est une médecine douce complémentaire de la médecine traditionnelle. Elle se base sur l’existence de points et de zones réflexes situés au niveau des pieds – dessous et sur les côtés. Chaque zone ou point réflexe correspond à une partie du corps, à différents organes – foie, cœur, poumons, reins…- et aux systèmes hormonaux et nerveux.

Comment ressent-on si un organe ne fonctionne pas bien ?

Chaque zone tendue, douloureuse à la pression, signifie que la fonction ou l’organe correspondant est affecté. Le réflexologue ressent même parfois nettement des cristaux d’acide urique au niveau des pieds : ces déchets, que le corps a emmagasiné, entrave l’énergie vitale (le Qi) et l’empêche de circuler librement dans tout le corps, ce qui entraîne les maux ressentis dans tout l’organisme.

Grâce à des massages (notamment à des mouvements de reptation du pouce), à des pressions spécifiques ou encore à des étirements, le réflexologue stimule les zones réflexes et élimine les déchets, permettant ainsi un nettoyage complet du corps et une circulation efficace du Qi.

Quels types de problèmes peut traiter la réflexologie plantaire ?

Les consultations les plus fréquentes concernent les problèmes de stress. Les personnes font des séances de réflexologie pour se relaxer, et elles ont bien raison d’ailleurs, car 75 % des troubles fonctionnels (constipation, migraines, mal de dos…) sont dus aux tensions qu’engendre le stress.

il ne faut pas espérer guérir d’une maladie grave ou d’une pathologie virale ou bactérienne grâce à la réflexologie plantaire

Il faut toutefois bien garder à l’esprit que la réflexologie plantaire ne vise qu’à effacer les petits maux du quotidien. Elle donne, par exemple, de bons résultats pour chasser la fatigue, calmer la nervosité, éliminer le stress, traiter les insomnies, les pathologies digestives, les troubles féminins, les maux de tête, les douleurs vertébrales, la constipation, les jambes lourdes, ainsi que les troubles psychosomatiques.

Elle permet également de stimuler les capacités d’auto-guérison du corps qui est capable de lutter contre tous les petits désagréments du quotidien : dans ce cas, la réflexologie lui donne juste un coup de pouce.

La réflexologie est utile uniquement quand on a un problème ?

Non, pas forcément et c’est justement ce qu’ignorent beaucoup de personnes. En effet, la réflexologie permet de nettoyer l’organisme en évacuant les déchets et en faisant circuler correctement l’énergie vitale. Même lorsqu’on se sent bien, il est toujours utile d’éliminer régulièrement les déchets de son corps pour se sentir en pleine forme. Certaines personnes viennent d’ailleurs en consultation simplement pour une question de bien-être ou d’hygiène de vie parce qu’elles se sentent beaucoup mieux après une séance de réflexologie.

Comment se passe une séance de réflexologie plantaire ?

Lors de la première visite, on questionne la personne avant la séance pour connaître ses attentes, les troubles à soulager, ses antécédents médicaux ou chirurgicaux… Ensuite, après un lavage de pieds, la personne est allongée dans une semi-obscurité, au chaud sous une couverture si elle le désire, avec de la musique le plus souvent.

La séance débute alors par un massage général de la plante pour échauffer le pied, mettre en éveil les terminaisons nerveuses, activer la circulation et favoriser l’élimination des toxines. Le massage peut parfois être douloureux si la zone est très tendue ; dans ce cas, le réflexologue adapte sa pression.

Est-il nécessaire de faire plusieurs séances ?

Oui, en effet, plusieurs séances sont souvent nécessaires car on n’a pas forcément des résultats immédiats : l’amélioration apparaît au fur-et-à-mesure des séances. Pour un trouble particulier, on conseille de faire trois séances de 45 minutes espacées d’une semaine d’intervalle, puis une autre séance trois semaines plus tard, et ensuite une séance tous les mois ou tous les deux mois.

La réflexologie est-elle adaptée à tout le monde ?

La réflexologie est adaptée à tout public et à tout âge : de 0 à 99 ans, chacun peut y trouver des bienfaits. Ainsi, par exemple, il est possible de traiter des problèmes de régurgitations chez des nourrissons. En général, d’ailleurs, l’amélioration est beaucoup plus rapide chez les enfants que chez les personnes plus âgées car les troubles ne sont pas installés depuis longtemps.

Existe-t-il des contre-indications à la réflexologie ?

Les contre-indications sont peu nombreuses, mais elles existent quand même. Un réflexologue ne fera pas de séance à des personnes ayant eu une phlébite récemment pour ne pas remettre en circulation un caillot de sang, ni aux femmes enceintes lors du premier trimestre de grossesse. La réflexologie plantaire est également contre-indiquée pour des personnes ayant eu une entorse ou une fracture récemment, ainsi que lors de certaines atteintes dermatologiques.

Je vous propose d’en connaître davantage grace à cet ouvrage, qui réalise une approche complète de la réflexologie plantaire, avec de nombreuses illustrations. La première partie présente les aspects généraux de la réflexologie : les recherches médicales, les indications et les contre-indications, son histoire, le déroulement d’une séance… Puis la deuxième partie étudie l’aspect technique de la réflexologie : la localisation exacte des zones plantaires, les métabolismes impliqués dans les différentes pathologies et l’interprétation des zones douloureuses : 

Source clicbienetre.com 

Voila pour les présentations. J’espère vous avoir permis de mieux cerner ce qu’est la réflexologie plantaire. Transmettez l’info à vos amis : 

Un Commentaire

  1. Retour PingMarcher pieds nus : un plaisir naturel excellent pour la santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *