Trois légumes de saison locaux riches en saveurs et vertueux pour la santé

Ces trois légumes de saison sont tellement généreux en goût et vertueux pour notre santé, qu’il serait vraiment dommage de ne pas les inviter sur notre table cet hiver. En effet, panais, courge et betterave ont tant d’arguments en leur faveur, qu’ils sont des stars incontestables en cette saison froide qui met les organismes à rude épreuve. Et pour ne rien gâcher, ces magnifiques végétaux si bénéfiques poussent à deux pas de chez vous !

légumes de saison

Des légumes de saison à ne pas manquer

Vous le savez, consommer local offre plein d’avantages. D’une part, c’est une possibilité de manger des aliments qui ont poussé plus naturellement, avec ou sans le label bio. Des aliments qui ne sont pas transportés sur des milliers de kilomètres.

D’autre part, cela permet de soutenir les agriculteurs locaux, plutôt que de financer les grosses exploitations agricoles mondialisées, qui travaillent avec, ou pour (on ne sait plus trop) les multinationales de l’agrochimie.

Cerise sur le gâteau, cette démarche pour le mieux manger et le mieux vivre ensemble, nous donne l’opportunité de découvrir ou redécouvrir des aliments oubliés. Je vous propose de nous arrêter ensemble sur ces 3 légumes d’hiver aux saveurs subtiles et généreuses. Nous allons voir également quels sont leurs principales vertus. De quoi, je l’espère, vous donner de nouvelles envies culinaires.

1. Le panais : saveur délicate de noisette et antioxydants puissants

légumes de saison

Très apprécié dans l’Antiquité, surtout dans le bassin méditerranéen, le panais a perdu de sa gloire au cours des siècles. Et pourtant, il a une saveur délicate très agréable, qui se situe quelque part entre la carotte (qui n’est autre que sa cousine) et la noisette.

Mais le goût n’est pas le seul avantage du panais. En effet, c’est un légume excellent pour faire le plein d’énergie. Rempli de vitamines B, C et E, ainsi que de magnésium, phosphore et potassium, pour ne citer qu’eux. Le panais est une source intéressante d’énergie dont on manque souvent en hiver.

Le panais est également vertueux quand il s’agit de prendre soin de notre santé. D’ailleurs, il est conseillé aux femmes enceintes d’en consommer pour faciliter le développement cellulaire du fœtus. Il participe au renforcement de notre organisme et lutte contre les maladies cardio-vasculaires.

Des antioxydants puissants en cours d’étude

Le panais contient des molécules suspectées de pouvoir tenir un rôle préventif contre certains types de cancer. Notamment l’apigénine dont les effets sont en cours d’étude pour l’homme, et le falcarinol qui pourrait diminuer la prolifération des cellules cancéreuses humaines (source passeportsante.net).

2) La courge : des caroténoïdes experts santé

légumes de saison

Le terme courge désigne plusieurs espèces de plantes de la famille des cucurbitacées, présentant chacune leurs particularités. Les experts en botanique vous diront que la courge est un fruit. C’est peut-être vrai scientifiquement parlant, mais on la cuisine et la consomme comme un légume. Elle a donc sa place dans ma liste des légumes de saison locaux à ne pas manquer.

Les courges de toutes les formes et de toutes les couleurs font de délicieux potages. Elles se cuisinent également farcies au four, permettant d’enrichir l’expérience gustative en mélangeant différentes saveurs, le tout présenté dans un écrin coloré du plus bel effet !

Les caroténoïdes : un rôle positif avéré contre les tumeurs

La courge est elle aussi très riche en bêta-carotène, un caroténoïde qui aide à dynamiser et renforcer notre système immunitaire. Les pépins des courges ont des propriétés antimicrobiennes, qui nous aident à lutter contre les maladies. Ne les jetez pas, vous pouvez par exemple les torréfier doucement à sec, feu vif, en ajoutant un peu de sel.

Sa richesse en caroténoïdes fait de la courge un très bon aliment pour lutter contre l’apparition du cancer. Plus particulièrement, elle aide à diminuer le risque du cancer de la prostate, du sein et du côlon, entre autres.

En effet, des études du Pr. John S. Bertram, du Centre de recherche sur le cancer de l’université d’Hawaï, ont permis de montrer que les caroténoïdes activent un gène stimulant la communication entre les cellules. Dans de nombreuses tumeurs, la communication intercellulaire est déficiente. Lorsqu’on la restaure, la prolifération des cellules cancéreuses est ralentie (source nutranews.org).

Enfin, la courge a un effet positif également pour nos yeux. En effet, elle les protège du vieillissement, nous aidant ainsi à conserver une bonne vue plus tard dans le temps.

3. La betterave : un goût unique et des composants très rares

légumes de saison

La betterave rouge égaye tous les plats. Ses feuilles, qu’on peut consommer crues ou cuites comme les épinards, sont particulièrement riches en vitamines et minéraux. Dans une salade, elles apportent une fraîcheur gustative inimitable.

légumes de saisonRiche en fer, en nitrate et en bêta-carotène, la betterave est un vrai concentré d’énergie. Elle aide à diminuer notre fatigue, à nous revitaliser et à nous donner bonne mine. Elle nous rend également plus heureux, grâce aux nombreux antioxydants qu’elle contient qui permettent de lutter contre le stress.

La betterave a aussi un effet très bénéfique sur le sang et la circulation sanguine en général grâce au fer qu’elle renferme. Elle aide à régénérer le sang et à rendre notre circulation plus fluide. Cela permet notamment de combattre l’hypertension, le cholestérol et les divers problèmes de cœur.

Notre foie peut aussi profiter de l’action de la betterave, car elle aide à débarrasser notre organisme des toxines dangereuses qui s’y trouvent, ce qui participe à la purification du foie. Enfin, la betterave lutte aussi contre le développement des cellules cancéreuses, et permet en particulier d’éviter l’apparition du cancer du côlon.

Ces très rare bétalaïnes

La betterave est l’un des rares légumes contenant des bétalaïnes, ces pigments qui contribuent à sa couleur prononcée. Ils se sont révélés être de puissants antioxydants en laboratoire. Ces bétalaïnes posséderaient d’intéressantes propriétés anti-inflammatoires, antitumorales et de protection du foie (source passeportsante.net).

Varier son alimentation permet de varier les plaisir et de multiplier les bénéfices pour sa santé. Si certains l’ignorent encore… dites-le leur, ça finira bien par rentrer un jour 😉 :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.