L’Irlande vise les 100% de sa production en développement durable

développement durableLancé en Irlande en 2012, le plan Origin Green rassemble le gouvernement, le secteur privé et les producteurs agroalimentaires. Pour ce programme d’ampleur en matière de développement durable, l’objectif est que la totalité des exportations agroalimentaires du pays soit issue d’exploitations agricoles durables en 2016. Et… les Irlandais semblent bien partis pour y parvenir.

Avec Origin Green, les agriculteurs doivent réduire leur impact sur l’environnement, tout en servant au mieux les communautés locales et en protégeant les ressources naturelles du pays : un plan ambitieux à l’échelle nationale, que l’Irlande entend bien mener à son terme.

C’est Bord Bia, l’office de promotion des produits agroalimentaires irlandais, qui a lancé en juin 2012 le projet Origin Green, pour favoriser le développement durable dans toutes les filières agroalimentaires. Et il faut savoir que l’exportation agroalimentaire est très importante pour le pays, elle devrait atteindre les 12 milliards d’euros d’ici à 2020. L’adhésion du gouvernement au projet a donc été immédiate.

développement durable

Une charte nationale et un plan détaillé sur 5 ans

Pour cela, ce programme à l’ampleur inédite s’est doté d’une charte, servant de guide pour le bon déroulement du programme. En signant la charte, le producteur établit en concertation avec les administrateurs du projet des objectifs clairs et un plan détaillé sur 5 ans.

La charte constitue une feuille de route pour les agriculteurs et cible plusieurs domaines :

  • L’approvisionnement des matières premières avec une attention particulière portée à l’accréditation des fournisseurs.
  • Les initiatives en faveur du développement durable entreprises par le producteur.
  • Le processus de fabrication et son impact – énergies, émissions de gaz carbonique, déchets, eau, biodiversité.
  • La responsabilité sociétale en matière de santé et de nutrition, les initiatives locales et le bien-être des employés.

L’avancée de ces plans est ensuite évaluée annuellement par le biais d’un système de vérification indépendant, mesurant les progrès des agriculteurs en fonction de leurs objectifs de base.

Vers le 100% développement durable

L’Irlande, qui exporte 85% de sa production d’aliments et de boissons, a aujourd’hui plus de 80% de ces exportations certifiées Origin Green. Un bel exploit montrant l’investissement solide des producteurs irlandais en faveur du développement durable, puisque le programme compte déjà 468 entreprises adhérentes.

Ce programme renforce des mesures que l’Irlande entreprend depuis 2011 en mesurant régulièrement l’empreinte carbone des élevages bovins, lui conférant un statut de leader mondial en la matière. A ce jour, le pays totalise plus de 65 000 élevages dont l’empreinte a été évaluée.

développement durable

Un programme exemplaire

Aujourd’hui, le programme s’est étendu à travers tous les secteurs de l’agroalimentaire et touche la consommation d’eau, le bien-être animal, la biodiversité et le développement durable sociétal. L’Irlande est actuellement le seul pays à avoir mis en place une politique d’une telle globalité au sein du secteur agroalimentaire.

Cela suffira-t-il à inspirer le reste des nations européennes ?

De nos jours, c’est au consommateur que revient le pouvoir d’influencer les décisions politiques, par ses actes d’achats; bien plus qu’au citoyen avec son bulletin de vote…

Sources :

Partagez cette bonne nouvelle sur les réseaux sociaux : 

Un Commentaire

  1. Retour PingDéveloppement durable : l'Irlande vise l...

Les commentaires sont clos.