La solitude impacte la santé et l’espérance de vie autant que le diabète

La solitude impacte la santé, certains s’en doutaient quand d’autres l’affirmaient déjà. C’est maintenant une évidence qui ressort d’une étude américaine sur la relation entre l’isolement sociale et le développement de maladies parmi les plus graves. Oui, la solitude est non seulement capable de miner l’esprit d’une personne jusqu’à le rendre dépressif, mais elle favorise pour beaucoup l’apparition de maladies cardiaques ou vasculaires cérébrales, et même le cancer.

solitude impacte la santé

La solitude impacte la santé et l’espérance de vie autant que le diabète

Une étude scientifique américaine met en évidence que la solitude peut élever de façon importante les risques de développer des problèmes de santé graves comme les maladies du cœur, les accidents vasculaires cérébraux et le cancer.

La situation était connue, mais d’importantes lacunes subsistaient dans la compréhension des mécanismes, le calendrier et la durée de cette relation de cause à effet. En préambule, l’étude rappelle que:

Deux décennies de recherche indiquent les associations de causalité entre les relations sociales et la mortalité, mais des questions importantes demeurent quant à la manière dont les relations sociales influent sur la santé, lorsque les effets apparaissent, et combien de temps ils durent.

marche seul

Les scientifiques de l’université de Caroline du Nord ont pu examiné le lien entre les relations interpersonnelles et la santé à tous les stades de la vie. Ils ont déterminé que l’isolement social lors de l’adolescence peut augmenter le risque d’inflammation au même taux qu’un manque d’exercice.


inflammation chronique

voir notre article:

Les solutions naturelles contre l’inflammation chronique si néfaste


Manger sain, bouger et… voir ses amis

solitude impacte la santéÀ un âge avancé, l’isolement social a même plus de chance d’entraîner de l’hypertension que des facteurs de risques cliniques tel que le diabète. À l’inverse, les gens qui ont le soutien de leurs proches, ceux qui ont une vie sociale bien remplie, sont moins enclins à développer des problèmes de santé et ont une meilleure espérance de vie.

Les scientifiques ont pour cela recoupé des données, regroupant les résultats de quatre sondages de la population américaine représentative des différents âges de la vie, de l’adolescence à la vieillesse. Leurs résultats ont été publiés dans le Proceedings of the National Academy of Sciences (lien en bas de page).

Kathleen Mullan Harris, l’une des scientifiques ayant participé, en arrive à cette conclusion:

Selon les résultats, encourager les adolescents et les jeunes adultes à bâtir de vastes relations interpersonnelles serait aussi important que les encourager à avoir une alimentation saine et faire de l’activité physique.

Source : journaldemontreal.com

Consulter l’étude (en anglais) : pnas.org

Vos amis sont importants pour votre santé, faites-leur savoir, partagez cet article :

3 Commentaires

  1. Merci! pour vos bons conseils 😉

  2. Merci! j’adore votre photo colorée ainsi que celle avec la personne âgé avec son chien.

  3. quand on mange mal, quand on n’a pas d’activité physique et qu’en plus on n’a pas d’amis, on est donc bon pour la morgue?
    pas réjouissant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *