Le fragile faucon crécerellette à besoin d’aide

La Ligue de Protections des Oiseaux (LPO) lance un appel pour permettre de la continuité du programme de conservation en faveur du faucon crécerellette. Ce magnifique petit rapace migrateur  présent 8 mois de l’année en France, bénéficie pourtant d’un Plan National d’Action, mais les 40% de baisse budgétaire de la LPO ne lui permette plus de mettre en oeuvre ce programme de suivi. Il manque 6000 euros…faucon crécerellette

Le Faucon crécerellette : une espèce fragile et menacée

Il est l’un des plus petits faucons européens. Ce rapace insectivore et migrateur est présent en France de début mars jusqu’au début du mois d’octobre et hiverne en Afrique au sud du Sahara (Sénégal, Mauritanie, Mali, Niger…).

Sa taille est légèrement inférieure à celle du Faucon crécerelle. Son envergure atteint 58 à 72 cm, pour une longueur du corps de 29 à 32 cm pour ce poids plume de 150 grammes environ. En vol, sa silhouette élancée aux ailes fines lui donne une allure souple et gracieuse. En chasse, il pratique souvent le vol stationnaire dit en « Saint-esprit ».

C’est une espèce strictement protégée qui bénéficie d’un Plan National d’Actions (PNA) du fait de son statut de conservation fragile. La LPO œuvre depuis plusieurs années pour la conservation du Faucon crécerellette dans le cadre de ce PNA.

Un Plan National d’Actions en faveur de l’espèce

faucon crécerellette

Le PNA 2011-2015 vise le développement à long terme du Faucon crécerellette en France, en mettant en œuvre conjointement le suivi des populations, la protection de l’espèce et la sensibilisation du public, 5 objectifs ont été définis :

  1. Etudier la dynamique des populations en mettant en œuvre le suivi de la reproduction et le baguage des individus.
  2. Favoriser la croissance des populations existantes en aménageant des sites de nidification et en favorisant la bonne gestion des habitats d’alimentation.
  3. Favoriser l’installation de nouvelles populations en prospectant et en accompagnant le retour de l’espèce sur de nouveaux sites de nidification.
  4. Favoriser la conservation de l’espèce en périodes de migration et d’hivernage en déterminant les voies migratoires, les quartiers d’hivernage ainsi que les conditions d’hivernage.
  5. Informer et sensibiliser le public grâce à un site internet et à la publication d’une feuille de liaison.

Le faucon crécerellette à besoin de votre aide

824f9957eb19d839d3e2a2e070434e

Ce Plan National d’Actions bénéficie de financements publics, leur montant est de 50 000 € en 2015. Cependant, les subventions de l’état et des collectivités territoriales sont en forte diminution (moins 40 % en deux ans) du fait de la mauvaise conjoncture économique. Ainsi, pour la première fois en 2014 :

le budget alloué au PNA n’a pas permis de mettre en œuvre toutes les actions programmées comme par exemple, les prospections et le suivi des dortoirs.

Les partenaires du PNA recherchent donc d’autres sources de financement auprès des Fondations privées mais aussi directement auprès du public via les sites de financement participatif. Le financement servira à la mise en œuvre des actions programmées dans le Plan National et plus particulièrement aux actions de suivi de la population. Nous recherchons 6 000 € pour compléter nos financements, soit :

  • Pour le suivi des colonies et le baguage des poussins au nid : 2 000 €
  • Pour prospecter les sites potentiels de nidification : 2 000 €
  • Pour le dénombrement des dortoirs en période postnuptiale : 2 000 €.

Ces suivis sont essentiels à la conservation car ils permettent d’identifier et de quantifier les menaces rencontrées par l’espèce telle la prédation dans les colonies de reproduction, l’importance de la mortalité durant la migration et l’hivernage ou encore les collisions avec les infrastructures…

Soutenez ce projet : « LPO : Le retour du Faucon crécerellette« , via la plateforme de financement participatif ulule

Plus d’informations :

Aider le faucon crécerellette en partageant cet appel sur les réseaux sociaux : 

Les commentaires sont clos.