Les patients soignés par une femme médecin s’en sortent mieux

Cette étude risque fort d’irriter ces messieurs médecins. Des chercheurs de Harvard ont constaté que les femmes médecins qui soignent les patients âgés hospitalisés obtiennent de meilleurs résultats. Les patients pris en charge par les femmes sont moins susceptibles de mourir ou de retourner à l’hôpital après leur sortie…

femme médecin

Les patients soignés par une femme médecin s’en sortent mieux

Des recherches précédentes ont mis en évidence qu’une femme médecin donne plus de conseils de préventions et ordonnent plus d’examens préventifs, qu’un collègue masculin.

Mais cette autre étude récente, publiée dans JAMA Internal Medicine, est la première à montrer une grande différence dans le domaine le plus important qui soit pour les patients, à savoir: la vie ou la mort.

Le moins que l’on puisse dire c’est que la différente est de taille. Les auteurs de de cette étude estiment en effet que:

Il y aurait environ 32.000 patients décédés en moins chaque année, si les médecins de sexe masculin pouvaient obtenir les mêmes résultats que les femmes médecins.

Dr. Ashish Jha, est le principal auteur de cette étude. « Bien sûr! A quoi vous attendiez-vous? » répondit sa femme quand il lui fit part des conclusions de son équipe. Le Dr Jha s’attend à de nombreuses autres réactions, de la part de ses confrères cette fois. Mais la méthodologie de son équipe, qui a démontré ses résultats à travers de multiples analyses, rend ce travail remarquable, selon lui.

Des dizaines de milliers de morts en moins chaque année

Un éditorial sur cette étude exhorte les médecins à remédier aux disparités entre les sexes dans les soins d’une part, ainsi que sur l’écart de rémunération qui favorise les médecins hommes sur leurs collègues femmes… qui obtiennent de meilleurs résultats!

De fait, la moitié des patients traités sont des femmes, il serait logique que la moitié du corps médical reflète la population. Si on approche de l’équilibre dans les écoles de médecine, dans l’ensemble, un tiers seulement des praticiens sont des femmes. De nombreuses spécialités comme l’orthopédie, la cardiologie et la neurochirurgie, sont encore largement dominées par les hommes.

Comment expliquer cette disparité?

La question est d’importance, en quoin réside cette différence de résultat conséquente selon le sexe du médecin? Les auteurs de l’étude admettent être incapables d’identifier exactement pourquoi les femmes médecins ont de meilleurs résultats que les médecins de sexe masculin.

Cependant la piste d’une meilleur communication avec leurs patients pourrait bien être une partie importante de la solution à mettre en pratique par ces messieurs, s’ils veulent effacer cette lourde addition et sauver des dizaines de milliers de vies par ans.

Comment y remédier?

Compte tenu du niveau de cadenassage de l’institution médicale par ses pères pairs… toute évolution notable du système sera longue à très longue. Pourtant, le monde médical est en souffrance. Il souffre d’être si orgueilleux. Il souffre d’un manque d’humanité. En fait, il est atteint du même mal misogyne présent plus largement dans notre société.

Alors si on entend souvent que « la femme est l’avenir de l’homme », souhaitons qu’elle soit l’avenir de la médecine, pour que des milliers de personnes en souffrance… puissent en avoir un d’avenir.

Source : d’après un article en anglais paru sur npr.org

Dans la médecine comme ailleurs, les hommes ont pris le pouvoir pour le meilleur et pour le pire! Comprenez le meilleur pour eux… et le pire pour les autres. Partagez cet info pour contribuer à faire évoluer cette société patriarcale:

Un Commentaire

  1. Bien sûr… remettons tout sur le dos des femmes, comme ça elles seront plus libres, n’est-ce pas ?
    Il serait plus judicieux d’équilibrer les choses, mais il vaut mieux promouvoir une gueguerre entre les femmes et les hommes, semble-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *