Techniques de manipulation : comment les démasquer?

techniques de manipulation

Se savoir manipulé n’est jamais agréable. Les techniques de manipulation mentale sont nombreuses et sournoises. Voici comment les démasquer, peut-être saurez-vous les éviter…

La manipulation mentale a pour but de contrôler notre perception de la réalité. Pour parvenir à ce but : on use du pouvoir de séduction, de suggestion, de persuasion et de soumission volontaire ou non. Succomber à ce pouvoir est facile, c’est même inévitable si on n’y prête pas un minimum d’attention.

La manipulation mentale est aussi appelée plus pudiquement « sujétion psychologique ». Dans tous les cas, le résultat recherché est un contrôle psychique du « sujet », qu’il est plus juste de nommer : la victime.

Nous allons tenter de mettre à jour ces mécanismes, regarder qui manipule qui, dans quel but et de quelle manière:

Qui manipule qui ?


techniques de manipulationDepuis notre enfance et jusqu’à ce jour, nous sommes tous manipulés. Nos parents ont été les premiers à s’y coller. Les frères et sœurs, les copains : tous ont essayé. Ce fut aussi le cas de nos professeurs, puis de nos employeurs. Et au-delà de cette sphère de proximité, c’est la société dans son ensemble qui s’emploie à nous faire croire ceci où nous prouver cela.

Tout le monde serait donc manipulé depuis toujours! Voyons cela de plus près, commençons par le haut de ce système de production de « la vérité contrôlée »:

Le haut de la pyramide


Il est bien trop dangereux pour les gouvernements de laisser les libres penseurs développer leur sphère d’influence. Ils remettraient en question les fondements de la société.

C’est l’une des raisons pour lesquelles les techniques de manipulation de masse sont utilisées par l’ordre établi, qui rappelons-le, n’a pas intérêt à voir se réaliser les changements sociaux qui remettent en cause sa légitimité, son statut, ses avantages…

Ces techniques de manipulations de masse sont donc exercées sur la population à des fins politiques, mais aussi économiques ou militaires. Les événements graves de l’actualité en sont une preuve tangible.

Les manipulateurs eux-mêmes manipulés


manipulation mentaleTous les acteurs de la société, eux-mêmes sujets aux manipulations depuis leur enfance, sont mis à contribution. Ils participent tous malgré eux à cette orchestration gigantesque.

Toutes les institutions (éducation, justice, administrations…) sont de la partie. Chaque agent de l’Etat est confiné dans son rôle qui sert un mécanisme plus important. Jusqu’à nos parents qui ont également apporté leur pierre à l’édifice du mensonge collectif.

Dans quel but?


On est en droit de se demander pourquoi tous mettent autant d’ardeur à nous manipuler.

Cette vaste farce n’a d’autre but que de nous faire accepter notre condition. « Le peuple » qui représente l’écrasante majorité de la population sur terre ne dispose que d’une infime partie de ses richesses, lesquelles sont réservées à une élite… dont fait partie la classe dirigeante.

C’est la plus grande arnaque de tout les temps!

Pas facile à faire digérer aux quidams que nous  sommes vous dites-vous? Et pourtant cela fonctionne. La société nous réduit au rôle de producteur-consommateur. Elle nous dit que nous sommes heureux ainsi et beaucoup y croient.

La télévision contribue largement à la situation :


  • manipulation médiatiqueElle pollue notre mental avec des émissions toujours plus bêtes. C’est de pire en pire
  • Les invités sont toujours « des experts » qui égrainent, de façon mal dissimulée, une vérité dictée soit par l’argent, soit par le pouvoir, mais jamais discutable : il n’y a plus de débat à la télé !
  • La publicité est tellement présente, importante et vitale : aujourd’hui les émissions de télévision sont pensées pour permettre la meilleure disposition mentale possible du téléspectateur consommateur à qui l’on présente les messages publicitaires…
  • L’information y est tronquée, complètement manipulée. Sachez qu’une poignée d’hommes détient 85% des médias du monde entier, tous supports confondus. Si bien que ceux qui s’en tiennent à cette « info » ne savent pas ce qui se passe réellement. Ils vivent dans la matrice un monde factice qui désigne ses gentils et ses méchants au gré des intérêts économiques, politiques et militaires du moment.

Les 10 techniques de manipulation les plus utilisées:


Vous allez constater combien elles font réellement partie de notre environnement médiatique et social.

1 – La stratégie de la diversion:

Très courante, très efficace :  on détourne l’attention du public des vrais problèmes pour lui imposer à la place du superflu insignifiant que l’on met savamment en scène. « L’actualité » traitée dans les médias en est la preuve quotidienne.

2 – La stratégie du problème/solution clé en main:

manipulation mentaleLes exemples ne manquent pas. Beaucoup de situations ou événements présentés comme aléatoires ou liés au hasard, répondent à une logique implacable. Par cette manœuvre, la « solution » apportée, parfaitement inacceptable en temps normal, est non seulement acceptée mais également plébiscitée par ceux qui en font les frais! Incroyable non? Mais pourtant vrai.

3 – La stratégie du dégradé :

Celle-ci est classique, quand l’addition est trop lourde, on fait plusieurs tickets. C’est exactement le traitement réservé à la réforme des retraites en France.

C’est également ce qui est en marche pour changer le monde du travail que l’Europe juge trop encadré en France. La loi Macron a quasiment supprimé le tribunal des prud’hommes. Notez au passage que tout le monde n’a parlé que du travail le dimanche…

4 – La stratégie du différé :

Si c’est trop dur à avaler, pas de problème, on vous le ressert plus tard.

Cette application différée d’une mesure impopulaire étant présentée comme une « concession », la chose finalement acceptée puisqu’elle ne nous affecte pas dans l’immédiat.

5 – Traité les gens comme des enfants :

C’est le cas des émissions « grand public » ou encore de la publicité : ils s’adressent à nous comme à des enfants.

Cette stratégie vise à générer des réactions « cool » du public face à des problèmes graves. Ils sont ainsi minimisés de part le peu de réaction suscité.

6 – Jouer sur l’émotion :

Jouer sur l’émotion est une technique classique pour empêcher l’analyse rationnelle d’une situation. C’est ce que font à outrance les présentateurs TV, plutôt que d’essayer d’apporter des explications objectives.

Ils empêchent de fait les débats de société qui sont remplacés par l’expression des peurs collectives qu’ils mettent en scène.

D’autre part, les émotions permettent d’accéder à l’inconscient. C’est ainsi que l’on influence les gens dans leurs idées, leurs peurs ou leurs désirs. C’est ainsi qu’on leur suggère des comportements qu’ils croient venir du plus profond de leur être.

7 – Maintenir les gens dans l’ignorance :

Les gens qui savent sont dangereux. Ils menacent l’équilibre du système en place. Maintenir un niveau bas d’éducation des classes populaires fait partie de la solution pour que le système perdure. Les hautes écoles sont quasi exclusivement fréquentées par des enfants des classes aisés.

Internet représente le plus grand danger actuel pour le système, même s’il est également un outil puissant de propagande. C’est une source d’information et de connaissances immense. Aujourd’hui des lois sont votées (voir « Censure d’internet : l’Etat a tous les droits). D’autre suivront pour tenter de contrôler l’information (celle qui ne relève pas du droit à la libre expression bien sûr).

8 – Encourager la médiocrité :

télévision médiocrité

La bêtise, la vulgarité, l’ignorance… sont quasi érigées au rang de valeurs. Les émissions de télé- réalité en sont l’exemple le plus visible.

Etre idiot et grossier c’est top, c’est la norme. La preuve : ça permet de passer à la télé et même de devenir célèbre !

9 – Culpabiliser l’esprit de révolte :

Nous ne sommes pas tous complètement manipulés. Ou nous ne le sommes plus autant qu’avant tout du moins. Il est vrai que bien informé, muni de capacités intellectuelles normales, l’individu peut avoir tendance à réclamer justice.

Qu’à cela ne tienne, la machine à écraser l’esprit de révolte est bien huilée. Son stratagème est de culpabilisé le « révolté » en le tenant pour responsable de son malheur. On accepte progressivement une mauvaise image de soi. Cela engendre un état dépressif lequel inhibe toute action. Et hopla!

10 – Connaître les gens mieux qu’ils ne se connaissent eux-mêmes :

Les techniques de pointe en biologie, neurobiologie, ou en psychologie appliquée ont apporté des connaissances nouvelles sur l’individu et son fonctionnement. De telle sorte que l’individu lui même ne se connait pas aussi bien que ceux qui ont accès au savoir.

Ce savoir représente un pouvoir et un outil de contrôle puissant pour ceux qui ont un intérêt à manipuler les autres.

Alors, sommes-nous tous manipulés ?


Les techniques de manipulation mentales sont bien rodées. Oui nous sommes tous plus ou moins manipulés car nous somme tous humains et donc manipulables. Puisque vous venez de lire cet article, vous l’êtes certainement un peu moins que tout à l’heure.

L’espoir grandit de voir les gens s’informer et comprendre, de les voir réagir et revendiquer un monde meilleur tout simplement.

Vous pouvez y contribuer en relayant l’information, partagez cet article avec vos amis :

12 Commentaires

  1. Très bon article, je me suis détaché de toutes ces merdes peu à peu pour repenser par moi même, j’espère que cet article en réveillera plus d’un.
    Bonne continuation en tout cas.

  2. Merci pour ce travail de réflexions sur nous même 🙂

  3. Internet est aussi devenu un formidable outil de manipulation… 🙂

  4. Excellent ! merci bien 😉

  5. Très bon article, excellente analyse … malgré les fautes de conjugaison 😉

    • « Les émotions permettent d’accéder a l’inconscient » très intéressant, develloppons cette phrase. Tout est une question d’attention en faite, le bonheur en dépend. Introspection vital – >
      Les émotions au moment détaches du présent et de la réalité celui qui n’est pas attentif, charment l’inconscient et nous entraine dans une illusion temporaire (regarde, une Ferrari ! J’aime cet emission… Jaime l’argent…) ou qui peut carrément faire passer le faux pour le vrai et le mauvais pour le bon. Faut faire attention a pas se laisser aller par l’inconscient, et ne pas le sous-estimer il a une grande force de persuasion seulement sur une personne qui nest pas attentive. L’inconscient succombe a nos desirs ou nos peurs, tout ce qui ne requiert pas d’attention, qui est impulsif, est apprecié par l’inconscient mais en faite ca contribu a un bonheur fictif et temporaire, qui mene toujours a une frustration inconsciente, une insatisfaction. Le bonheur réside dans l’attention de toutes choses et de chaque instant, ca requiert une attention au présent totale et permanente. Ce bonheur est délicieux et naturel, les bébé et les enfants incarnent se bonheur. C’est aussi savoir laisser s’exprimer ses emotions en restant dans le present. Toutes leur techniques de manipulations servent a détruire notre attention, pour que nous ne vivions plus que dans l’inconscient, prisonnier de tant d’illusions, de peurs et de désirs tout ça inconsciemment. L’inconscient c’est le contraire de la liberté. Il faut vivre consciemment chaque instant, chaque émotion pour être heureux et libre.
      Chez la majorites des gens, l’émotion est incontrôlé, c’est elle qui décide nos choix, nos préférences, de ce qu’on aime ou ce qu’on aime pas, ou ce qui fait peur etc etc… L’attention est très courtes voir inexistantes dans se cas. On peut croire que c’est fatiguant d’être attentif ? Encore une idée qui sort de notre inconscient, tellement habitué a être inattentif… 🙂 En vérité c’est se maintenir dans l’illusion (l’illusion de l’identité entre autre) qui nous fatiguent et nous usent chaque jours. Les bébés et les enfants qui ne connaissent pas l’illusion et l’identité soauxnt toujours frais et présent. L’instant présent est sans efforts, sans pensée, cest pur, paisible, en mouvement.
      Les émotions et les illusions conduisent aussi a l’attachement aux choses, aux desirs, aux gens, aux peurs. Je dis pas qu’il faut ne rien aimer, interprétation de l’inconscient, au contraire il faut tout aimer en total conscience en sachant que rien ne nous appartient pas même nos enfants.

  6. Excellent et très courageux article. On sent et on sait, grâce à ce qui est dit, que l’on est dans le vrai et qu’il ne s’agit pas d’une manipulation supplémentaire ni de paranoïa ! Bravo…
    mais après on fait quoi ?

  7. Texte intéressant! Personne n’est cependant au-dessus de la mêlée. Le manipulateur un jour l’a été lui aussi le jour d’avant. Il a si bien assimilé qu’il a fini par y croire, pour ensuite prêcher lui-même la bonne parole.

    C’est à chacun de prendre conscience. Souvent, c’est la peur et la grégarité qui font pencher la balance dans un sens ou l’autre. Ceux qui manipulent essaient d’en avoir le plus grand nombre possible de leur côté. Plus il y en a plus c’est sécurisant pour eux.

    Cela dit, il y a la notion de confiance. Dépendant de nos affinités, il y a toujours la question de savoir dans quel but une personne essaie d’en manipuler une autre. Rajoute-t-il du poids à l’autre pour l’empêcher d’évoluer ou fait-il du délestage pour donner des ailes?

    Même à ça, il y a la question de l’interprétation qui fait aussi pencher la balance. Une personne peut passer pour manipulatrice dépendant des affinités et de nos besoins d’assimilés ce qu’elle dit. La peur d’évoluer ou devenir un autre est souvent au rendez-vous.

    Apprendre à devenir soi est un cheminement, je présume. Quand on est bien, on voudrait que ça s’arrête là, mais la vie fait que nous sommes en continuel mouvement, comme les vagues qui frappent continuellement la berge. Et la vie continue… comme les vagues.

  8. Analyse de comptoir. Je suis prof d’histoire et je n’ai pas l’impression de manipuler la jeunesse (les programmes sont faits en prenant compte plusieurs courants historiques différents plus ou moins subversifs et se basant sur des faits avérés et des preuves tangibles et visibles.) et qu’on ne me dise pas que je ne suis pas assez lucide pour m’en rendre compte !
    Les médias sont certes parti pris, peuvent transformer la réalité et donnent souvent aux gens de la merde en barre à consommer mais c’est bien parce que les gens le veulent et en redemandent. Ils suffit de regarder les infos d’arte plutôt que le 13h de Pernaud ou de lire le monde diplomatique plutôt que Closer pour avoir accès à des infos fiables, objectives et bien renseignées.
    Restent les méthodes politiques pour faire passer des mesures en douceur (« stratégie du différé », « stratégie du dégradé »…)qui sont en effet utilisées, mais je pense qu’aucun responsable politique n’aura de grand avenir en disant au peuple « vous allez souffrir, bouffez vous ça ! », il sont bien obligés de passer de la pommade pour se faire réélire.
    Il ne suffit pas d’avoir lu « 1984 » ou « le meilleur des mondes » pour croire tout comprendre de la vie ! Les gens sont maintenus dans l’ignorance et la médiocrité car ils le veulent bien ! (cf le perso de matrix 1 qui demande lui-même à être réintégré dans la matrice)

  9. le raisonnement inconscient permet de resoudre des problemes complexes ou les containtes n’existe plus car ces fait par aaociation et non par deduction,ca peut ouvrire des perpectives extraordinaire wow

  10. Merci pour tout se que vous avait dit je pense comme vous sa fait10ans que je regarde plus les information aucune par et quant les gens veulent. Men parler je coupe cour je vie en plénitude et je m ocupe a aider mes proches mais prend du temp pour moi on peut pas aider le monde mais aider se qui sont autour de nous avec tout se qui et dit a la teler les gens avance sur du ninporte quoi

Les commentaires sont clos.