Eaux chaudes naturelles : 11 sources pour se baigner toute l’année

Les eaux chaudes naturelles sont idéales pour continuer à se détendre même en automne et hiver. Alors, on ne range pas son maillot de bain et on part à la découverte de ces bains d’eaux chaudes aux vertus thérapeutiques et méditatives. Voici 11 sources sulfureuses à tester.

eaux chaudes

crédit image : xDachez

Les sources d’eaux chaudes naturelles pour se baigner en automne/hiver

Les eaux chaudes naturelles en France

Les eaux chaudes sortent naturellement chauffées de la Terre, par ce qu’on nomme une chaudière géothermale. Elles s’écoulent à flanc de montagne et principalement dans les régions volcaniques, où l’eau est en contact direct avec de la roche à très haute température.

Les bassins d’eaux chaudes se trouvent en extérieur. Jaillissant à quelques 40°C, ces sources assurent cependant un bain chaud à toute époque de l’année. Une baignade en automne comme en hiver ne pose donc aucun problème, même aux plus frileux.

Même si certaines sources offrent des eaux moins chaudes, elles sont aussi appréciable pour se détendre et se relaxer. En France, les eaux chaudes sont nombreuses. Toute l’année, vous pouvez vous baigner dans ces sources, qu’il s’agisse :

  • De sources sauvages, situées en pleine nature et accessibles par des chemins de randonnée plus ou moins difficiles. Les baignades sont libres et gratuites et ne sont donc pas encadrées.
  • De sources thermales, situées dans des centres de thalassothérapie ou de cure thermale. Celles-ci sont alors payantes.
eaux chaudes

crédit image : aetb / Fotolia

Les bienfaits des eaux chaudes sulfureuses

Source naturelle de bienfaits pour tous, les eaux chaudes sont connues et utilisées depuis l’Antiquité. En effet, elles sont sont très riches en minéraux et en oligo-éléments, notamment en soufre, constituant la base de nombreux soins.

Considéré comme un sel minéral, le soufre est facilement identifiable par son odeur forte, que l’on compare souvent à celle d’un « œuf pourri ».

Les eaux sulfureuses sont utilisées pour traiter les maladies provoquées par le manque de soufre dans l’organisme :

  • dermatoses, affections chroniques des bronches, névralgies, rhumatismes, troubles allergiques, circulatoires et cardio-vasculaires.

En France, les Pyrénées Orientales sont l’une des régions où la concentration de sources d’eau chaude riches en soufre est la plus forte.

Les eaux chaudes naturelles en France

Pour se baigner en automne ou en hiver, il existe de nombreuses sources d’eau chaude naturelles en France. Gratuits et atypiques, ces bains sulfureux sont parfois situés en pleine montagne sur des sites sauvages.

Accéder à certaines sources, demande bien souvent de marcher un peu. Avant de vous lancer dans l’expédition, pensez à préparer votre destination et votre maillot de bain. Une fois sur place, n’oubliez pas de respecter le lieu en ne laissant aucune trace de votre passage.

1 . Les Bains de Canaveilles, Pyrénées-Orientales (66)


eaux chaudes

Les Bains de Canaveilles / crédit image : Momondo

Accessibles sans trop de difficulté, les eaux chaudes de Canaveilles offrent un bain totalement gratuit et atypique. Dans cette source, l’eau chaude sort de terre à près de 60 °C. Pas d’inquiétude pour se baigner, car l’eau est refroidie par la Têt. Le lit de ce fleuve entourant le massif du Canigou passe tout près et refroidit l’eau de ces bains chauds.

Accès libre : Canaveilles-les-Bains, sur la route du Conflent.

2 . Les Bains de Dorres, Pyrénées-Orientales (66)


eaux chaudes

Les Bains de Dorres / crédit image : Momondo

Nichées à 1458 m d’altitude, les eaux chaudes de Dorres se situent à 6 kilomètres de la frontière espagnole. Entourée de baignoires de granit, cette source chargée en soufre offre une eau entre 37 et 40 °C toute l’année. Les qualités apaisantes de son eau soulagent les arthroses. Bénéfique pour les voies respiratoires, son eau soufrée soulagent aussi les affections cutanées.

Certes, les bains de Dorres ne sont pas gratuits. Mais avec un panorama sur les Pyrénées à couper le souffle,  les 5 euros demandés ne sont pas excessifs.

Accès et informations : Les bains de Dorres

3 . Les Sources d’eau chaude de Prats-Balaguer, Pyrénées-Orientales (66)


eaux chaudes

Sources de Prats-Balaguer / crédit image : Casailicia

Les sources de Prats-Balaguer sont situées au sommet d’une colline et caché au creux des montagnes. La source jaillit de la montagne à près de 70°C et forme un petit ruisseau canalisé naturellement vers des vasques en pierre. Pas moins de 9 petits bassins aménagés et entretenus par les baigneurs retiennent l’eau chaude. L’eau se déverse de bassin en bassin, du plus chaud en haut au plus froid vers le bas. Attention à ne pas vous brûler en choisissant le bassin à la température adéquate.

Pour accéder aux eaux chaudes, comptez environ 15 minutes de marche.

Accès libre : D28 en partant de Fontpédrouse, en direction de Prats-Balaguer.

4 . Les Bains de Llo, Pyrénées-Orientales (66)


eaux chaudes

Les Bains de Llo / crédit image : ADT66

Les Bains de Llo, situés à environ 20 kilomètres de Dorres, offrent aux baigneurs un moment de détente à 1 400 mètres d’altitude. Ces eaux alcalines, sulfurées et sodiques sont idéales pour soigner rhumatismes et les affections des voies respiratoires. Les eaux thermales de LlO ont également des propriétés reconnues pour la relaxation, pour les douleurs musculaires ainsi que pour les soins de la peau et des cheveux.

Des bassins intérieurs ou extérieurs vous attendent toute l’année.

Accès, tarifs et informations : Les bains de Llo 

5 . Les Sources sulfureuses de Mérens-les-Vals, Pyrénées-Orientales (09)


eaux chaudes

Sources sulfureuses de Mérens-Les-Vals / crédit image : Vincent My Atlas

Les eaux chaudes de Mérens-Les-Vals sont situées dans les montagnes ariégeoises à 1300 m d’altitude. Les bains sont en accès libre et gratuits. Cette source, chauffée à 40°C toute l’année, est encadrée par 4 petits bassins, plantés au beau milieu des arbres.

L’accès se fait à partir du village, sur le GR10. Prévoyez de bonnes chaussures de marche et un peu d’énergie car il faut marcher pendant plus de 30 minutes sur le chemin avec 200 m de dénivelé.

Accès libre : GR 10 depuis Mérens-les-Vals

6 . Plan de Phazy, Guillestre, Hautes-Alpes (05)


eaux chaudes

Plan de Phazy / crédit image : EDQ

Les eaux chaudes de Phazy, situées à 2 kilomètres de Guillestre au sud de Briançon, jaillissent dans 4 bassins à plus de 28° toute l’année. Le lieu est connu depuis l’Antiquité. Les vertus thérapeutiques de cette source thermale gratuite ne sont plus à démontrer. Ses eaux chaudes sont enrichies en calcium, silice, oxyde de fer, magnésium et chlorures. Elles agissent sur les affections respiratoire, soignent les maladies de peau et soulagent les rhumatismes.

Accès libre : Au départ de Guillestre

7 . Les Grands Bains, Monêtier-les-Bains, Hautes-Alpes (05)


eaux chaudes

Les Grands Bains du Monêtier / crédit image : Les grands bains du Mônetier

Les Grands Bains du Monêtier, près de Serre-Chevalier, proposent des bassins d’eau chaude naturelle, sur 4000 m², dont un extérieur de plus de 300 mètres. Il est vrai que le site est nettement moins sauvage que d’autres, mais il permet de se baigner en automne et en hiver. Les bains sont alimentés par des eaux de surface, pluie et neige, qui s’infiltrent dans le sol et se réchauffent pour sortir à 44°C. Ces eaux remontent par infiltrations, en se chargeant de minéraux.

Accès, tarifs et informations : Les Grands Bains du Monêtier

8 . Les Sources Félix et du Croizat, Puy-de-Dôme (63)


eaux chaudes

La source du Croizat, / crédit image : Humeurs Verticales

Avec ses 11 stations thermales, l’Auvergne est un haut lieu du thermalisme. C’est plutôt sur les rives de la Dordogne que vous pourrez accéder aux sources gratuites.

Les eaux chaudes du Croizat, sont en fait une ancienne station thermale exploitée puis abandonnée dans les années 40. L’eau remonte jusqu’à un petit bassin profond de 1,70 m environ, dans lequel on peut prendre un bain à environ 40°C. Les eaux chaudes de cette source thermo-minérale sont particulièrement salées. Son eau est préconisée contre l’asthme et le psoriasis entre autres.

Les eaux chaudes de la source de Saint Félix se trouvent à quelques mètres, en longeant la rivière. Un petit bâtiment en pierre abrite le captage de l’eau. Cette source, bien plus fraîche, jaillit toute l’année à 19°C et était autrefois utilisée pour soigner les maladies de peau et l’asthme.

Accès libre : Au départ de la Taillerie du Sancy, sur le Mont Doré (Puy-de-Dôme)

9 . Source de Plombières-les-Bains


eaux chaudes

Les thermes de Plombières-Les-Bains / crédit image : La Compagnie des Thermes

Les sources thermales de Plombières-Les-Bains sont réputées depuis l’époque romaine. L’eau, qui jaillit de 10 sources thermales, varie entre 57° et 84°C. Riche en fluor, en silice et en oligo-éléments, ces eaux chaudes ont notamment des propriétés relaxantes, décontractantes et anti-inflammatoires.

Accès, tarifs et informations : Les thermes de Plombières-Les-Bains

10 . Source de Chaude-Fontaine, Vosges (88)


eaux chaudes

Source de Chaude-Fontaine / crédit image : Ballades88

Les eaux chaudes de cette source ont les mêmes propriétés que celles de Plombières-Les-Bains. Le débit est bien moins important mais la température de 21°C en fait une source chaude appréciable. Cette eau jaillit dans un cirque sauvage. On accède à cette source par un sentier pittoresque. Comptez 30 minutes de marche.

Accès libre : circuit balisé et départ devant la mairie de Vecoux

11 . La Source des Bains Doux à Rennes-les-Bains, Aude (11)


eaux chaudes

La Source des Bains Doux / crédit image : Antonio Romi

Il existe 6 sources thermales exploitées à Rennes-les-Bains. Seule la source dite des Bains Doux est encore en accès libre. Les Bains Doux sont constitués de 2 bassins dont la température de l’eau varie entre 37 et 44°. Les eaux chaudes de ces bains ont des propriétés thérapeutiques indéniables. Elles sont relaxantes et soulagent également les rhumatismes et les traumatismes articulaires.

Accès libre : départ de Rennes-les-Bains, route de Couiza, rive gauche de la Sals, accessible par le Jardin de la Reine.

Respectons les sites sauvages et naturels

Les sources d’eaux chaudes sont des sites exceptionnels qui invitent naturellement à la méditation et à la relaxation. Pour pouvoir bénéficier encore de ce privilège sauvage et hors du temps, quelques règles élémentaires sont à respecter :

  • Le silence est d’or : pas besoin de parler fort ou de mettre la musique, il suffit d’écouter la nature.
  • La propreté : le ramassage des déchets est de rigueur.
  • Le respect des autres baigneurs : pas de nudisme, ni de naturisme.
  • Le respect de la nature : on ne détruit pas le paysage.

Les sources naturelles et les eaux chaudes sont bénéfiques pour la santé. Elles constituent aussi un moment unique de détente, de méditation et de relaxation.

Alors… oubliez jacuzzis et piscines chauffées, partez plutôt vous prélasser dans des sources d’eau chaude naturelles !

Sources et références : PadmagatiMomondo

Un plaisir à la source qui s’accompagne d’une découverte de villages authentiques. Détendez-vous et partagez l’article autour de vous :

 

4 Commentaires

  1. Merens est en ariege pas dans les Pyrénées orientales….

  2. C’est en hiver que la baignade en source chaude est la plus spectaculaire.
    Je me souviens d’une randonnée à Prats Balaguer un jour où il neigeait trop pour skier, un groupe d’une quinzaine de personnes.
    Arrivés au lac, nous avons ôté tous nos vêtements: se prélasser nue avec plein de neige autour, c’est grandiose!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.