Guide des 9 Labels bio alimentaires en France

Pas moins de 9 labels bio sont présents en France. Si, manger bio est effectivement plus sain et responsable, il faut bien avouer qu’il est parfois difficile de s’y retrouver. AB, Nature & Progrès, Ecocert… sont autant de labels bio certifiant le refus des OGM dans leurs produits. Il existe pourtant des différences entre eux. Quels sont les labels bio alimentaires en France et quelles garanties offrent-ils ? Voici un guide pour mieux les distinguer.

labels bio

©CFPPA du Pilat

Mieux manger c’est aussi mieux comprendre les Labels bio alimentaires

Des labels bio certifiés

Pour être commercialisés comme issus de l’agriculture biologique, les produits alimentaires sont obligatoirement contrôlés et certifiés par un organisme agréé et accrédité par les pouvoirs publics. La mission de ces certificateurs est d’assurer que le règlement européen du mode de production biologique est strictement respecté.

Six organismes certificateurs sont agréés par l’Institut National de l’Origine et de la qualité (INAO) et accrédités par le Comité Français d’Accréditation (COFRAC).

La certification des produits issus de l’agriculture biologique en France est assurée par :

labels bio

  • AGROCERT,
  • CERTIPAQ,
  • CERTISUD,
  • Ecocert France,
  • QUALITE France,
  • SGS ICS.

Les garanties des labels bio

Les labels bio certifiés garantissent principalement :

  • l’absence de pesticides dans les produits,
  • la présence quasi-inexistante d’OGM (différent selon les chartes),
  • la qualité et la traçabilité d’un produit destiné à la vente.

Privée ou public, une organisation est toutefois libre de créer une charte. Certaines plus exigeantes que d’autres intégrent à leurs critères la provenance française, le respect des conditions de travail et le soutien aux valeurs écologiques.

Parmi les labels bio, seul le label français AB est officiel. Il répond au cahier des charges européen. Plusieurs garanties privées ont cependant vu le jour pour répondre à des demandes spécifiques, le label officiel étant jugé trop permissif.

Chaque organisme a donc ses spécificités et garanties propres : distribution de produits cultivés en France, aspects sociaux et éthique forts, produits tropicaux, développement des petits producteurs, commerce équitable, etc.

Pour se retrouver dans cette jungle des labels bio, voici une vue d’ensemble des labels et de leurs engagements respectifs.

Les Labels bio alimentaires en France

AB et Bio Europe


labels bioCrée en 1985, le label français AB répond depuis 2010 au même cahier des charges que celui du label européen. Ce label impose à tous les fabricants de produits, issus de l’agriculture biologique, d’afficher sur leur emballage son logo, symbole de la certification Bio Europe.

Quels sont les engagements ?

Culture

  • Interdiction totale des pesticides et des engrais chimiques de synthèse.
  • Garantie sans traitements chimiques après récolte.
  • Interdiction de traces d’OGM au-delà des 0,9 % admis en cas de contamination fortuite.
  • Les produits transformés doivent contenir au moins 95 % d’ingrédients issus de l’agriculture biologique.
  • La mixité des productions bio et non bio est acceptée sous certaines conditions : une distance doit être maintenue à 10 mètres entre les cultures bio et non-bio.

Élevage

  • Une alimentation sans pesticides chimiques, et majoritairement composée de céréales. Cette alimentation n’est pas forcément produite sur l’exploitation, mais peut provenir d’autres exploitations biologiques de la même région.
  • Un recours limité aux traitements vétérinaires et aux médicaments.
  • Le bien-être des animaux garanti par un espace minimal et un accès au plein air.
  • Retour à la terre des excréments.

Bon à savoir

  • Un produit transformé bio peut contenir 5% d’ingrédients non-bio. C’est dans ces 5 % que peuvent éventuellement se glisser les OGM. Un produit ne peut être 100% bio car une culture bio peut être pollinisée par une culture d’OGM voisine.
  • Le label bio AB ne garantit pas qu’un produit provient d’un pays de l’Union Européenne. L’origine est toujours inscrite sur l’emballage et si 98 % ou plus des ingrédients sont originaires d’un pays hors UE, le nom de celui-ci est indiqué sur le produit.

Qui certifie ?

Reconnue par les pouvoirs publics français, cette certification européenne est délivrée par l’Institut National de l’Origine et de la Qualité (INAO) et accréditée par le Comité Français d’Accréditation (COFRAC).

Vous pouvez consulter le cahier des charges de AB et Bio Europe.

Artisans du Monde


labels bioArtisans du Monde est un réseau de distribution associatif et militant, membre de la World Fair Trade Organisation (WFTO). Avec plus de 150 boutiques de proximité, Artisans du Monde est le premier réseau de commerce équitable en France. Artisans du Monde offre des garanties européennes et internationales, tout au long de leur filière (producteurs, importateurs, réseau de distribution, hors transport).

Quels sont les engagements ?

  • Plus de 50% des produits Artisans du Monde sont issus de l’agriculture biologique.
  • Priorité au travail avec des petits producteurs.
  • 50% des produits sont certifiés équitables, mais tous les produits labellisés Artisans du Monde ne sont pas forcément biologiques.

Bon à savoir

Les produits Artisans du Monde sont uniquement vendus dans des magasins spécialisés (bio, marchés…), hors grande et moyenne distribution.

Qui certifie ?

La garantie équitable est assurée par la charte PFCE, la Plate-Forme pour le Commerce Équitable.

Découvrez les garanties d’Artisans du Monde.

Bio Cohérence


labels bioLa certification Bio cohérence, créée en 2009, est une garantie privée (certifiée par un tiers indépendant) mise en place suite au nouveau règlement européen jugé trop laxiste. Bio Cohérence ne labellise que des produits déjà estampillés AB, mais avec des critères supplémentaires.

Quels sont les engagements ?

Culture

  • Les produits bio sont cultivés, produits et transformés sur le sol français.
  • Le label garantit un bien-être humaniste et exige que toutes les structures agricoles bio soient françaises et reçoivent un revenu équitable.
  • Interdiction d’une mixité des productions bio et non bio. Les activités de la ferme doivent être bio ou en conversion vers le bio.
  • Le seuil minimum de contamination par les OGM est limité à 0,1 %.

Élevage

  • Au moins 50 % des aliments pour les animaux doivent être produits sur la ferme, et 80 % pour les herbivores.
  • Bio Cohérence conserve le principe du lien au sol qui a disparu avec le label européen.
  • Les traitements vétérinaires autorisés sont plus restreints qu’avec le label européen.

Bon à savoir

  • Bio Cohérence certifie le made in France, de la production à la transformation.
  • Les produits Bio Cohérence ne sont disponibles que dans les magasins exclusivement bio ou en vente directe.

Qui certifie ?

Bio Cohérence demande aux agriculteurs qui souhaitent disposer du label de passer par un organisme certificateur extérieur (Ecocert, Qualité France, etc.).

Consultez le cahier des charges de Bio Cohérence.

Bio Partenaire


labels bioLe label français Bio Partenaire, crée en 2015, est né des labels Bio Équitable et Bio Solidaire. Bio Partenaire est contrôlé et certifié par un organisme agréé par les pouvoir publics. Les produits labellisés Bio Partenaire (alimentaires, textile et cosmétiques) se basent sur la réglementation européenne en intégrant des critères humanistes.

Quels sont les engagements ?

  • Conformité au règlement bio européen.
  • Garantie d’un mode de production écologique.
  • Des produits certifiés bio et issus du commerce équitable.
  • Soutient la production locale française et une rémunération correcte pour les producteurs.
  • Les structures engagées dans le label doivent établir des contrats garantissant aux producteurs les prix et les quantités achetées sur une durée minimale de 3 ans.

Bon à savoir

Le label est uniquement présent en magasins bio spécialisés en France. On retrouve le logo Bio Partenaire sur des produits du commerce équitable « Nord-Sud » traditionnel et sur des produits du commerce solidaire en France.

Qui certifie ?

Le label Bio Partenaire s’est rapproché d’Ecocert qui certifie la production pour l’aspect bio et l’aspect équitable avec son référentiel ESR (Équitable, Solidaire, Responsable).

Découvrez le cahier des charges de Bio Partenaire.

Demeter


labels bioCréée en 1928, l’association Demeter est une garantie privée basée sur les principes de l’agriculture biodynamique, un système de production agricole inspiré de l’anthroposophie. Il s’agit d’un courant spirituel qui adapte les modes de production aux cycles lunaires et planétaires, dans le respect de la terre, des hommes et des animaux. Pierre Rabhi, déclare avoir pratiqué la biodynamie, la méthode d’agriculture magico-religieuse de Rudolf Steiner.

Le cahier des charges de Demeter s’appuie sur le socle fourni par le label européen, mais demande aux producteurs de respecter un certain nombre de principes supplémentaires.

Quels sont les engagements ?

Culture

  • Utilisation de préparations naturelles spécifiques destinées à «vivifier» la terre.
  • Un appui sur les flux énergétiques du sol et des astres.
  • Limitation de la taille des exploitations.
  • Tous les produits sont issus d’exploitations certifiées AB et de l’exploitation biodynamique.
  • Interdiction totale des OGM et des produits chimiques pour préserver la qualité des sols et des végétaux.
  • Les produits transformés doivent se composer à 90 % d’ingrédients certifiés Demeter, et les 10 % restant doivent être certifiés bio.
  • Réutilisation maximale des déchets végétaux.

Élevage

  • L’alimentation des animaux doit se faire à 2/3 avec des produits certifiés AB.
  • 80% des aliments donnés aux animaux doivent être produits sur la ferme.

Bon à savoir

  • Les produits Demeter sont doublement certifiés : ils sont certifiés bio selon le cahier des charges européen et contrôlés puis certifiés selon le cahier des charges Demeter.
  • Demeter et Biodyn, les labels de l’association Demeter, désignent respectivement les fermes converties à l’agriculture biodynamique et celles en conversion.

Qui certifie ?

La première année, le label bio se charge de contrôler les producteurs qui souhaitent se convertir à la biodynamie. Les années suivantes, des certificateurs officiels (Ecocert et Qualité France) contrôlent sur la base des 4 cahiers des charges de Demeter et de celui du label européen au cours de la même visite.

Consultez le cahier des charges de Demeter.

Ecocert et Ecocert Équitable


labels bioCréé en 1991, le label Ecocert est un organisme de contrôle et de certification spécialisé en agriculture biologique. Le groupe s’est diversifié dans d’autres prestations de certification, toujours en lien avec l’environnement : cosmétiques et textiles biologiques,  détergents écologiques, commerce équitable ou encore système de management des entreprises (réalisation de bilan carbone, prestation de compensations carbone,etc.).

Le logo Équitable Ecocert garantit la conformité des produits au cahier des charges Équitable, Solidaire et Responsable (ESR), élaboré et contrôlé par le groupe Ecocert.

Quels sont les engagements ?

Ecocert

  • Non mixité des productions bio et non bio.
  • Respect du cahier des charges en matière d’agriculture biologique, de peintures et de revêtements, de produits du commerce équitable ou solidaire, des entreprises responsables, des cosmétiques.

Ecocert Équitable

  • Les produits ESR doivent tous porter le label bio européen.
  • Transparence sur des produits biologiques et équitables, sur les critères sociaux, économiques et environnementaux.
  • Dans les produits cosmétiques, le label garantit que 5 % minimum du total des ingrédients soient équitables.
  • Les produits alimentaires doivent être composés avec 25 % minimum d’ingrédients agricoles équitables.
  • Les produits textiles doivent contenir 70 % de fibres équitables.
  • Assurance pour les producteurs de vendre à un prix minimum garanti, et pour les travailleurs de recevoir un salaire décent.

Bon à savoir

Le code attribué à ECOCERT par la Commission européenne est FR-BIO-01 pour les produits certifiés en France par Ecocert France SAS.

Qui certifie ?

Le label Ecocert est un organisme de contrôle et de certification. Le référentiel ESR, Équitable-Solidaire-Responsable, s’applique aux produits alimentaires, cosmétiques et textiles issus de l’agriculture biologique et du commerce équitable.

Découvrez la certification Ecocert.

Ensemble Solidaires avec les producteurs – Biocoop


labels bioLe label Ensemble Solidaires est une garantie créée par le distributeur Biocoop, sans contrôle par un organisme de certification indépendant. Interne aux magasins Biocoop, le label assure des partenariats durables entre groupements de producteurs, transformateurs et distributeurs.

Quels sont les engagements ?

Culture

  • Garantie de produits locaux : 150 km autour des magasins.
  • Produits 100 % bio et respect des saisons.
  • Interdiction des OGM.
  • Interdiction de cultures sous serres chauffées pour les fruits et légumes.
  • Accompagnement des initiatives locales.
  • Développement d’une agriculture respectueuse de la terre et des animaux.

Élevage

  • Garantie des élevages sur des exploitations de tailles limitées et une production de races locales.
  • Les animaux doivent être nourris à 100 % avec des aliments bio, produits en majorité sur l’exploitation.

Bon à savoir

Dans les magasins Biocoop, plus de 600 produits bio, fabriqués en France, sont labellisés Ensemble Solidaires. Biocoop achète et distribue, au sein de son réseau, les produits issus de productions en conversion en informant le consommateur (la mention « produit en conversion» est indiquée clairement sur le produit).

Qui certifie ?

Biocoop et la Fédération Nationale de l’Agriculture Biologique (FNAB) ont signé une convention de partenariat pour mettre en place des filières équitables et durables « Ensemble solidaires du producteur au consommateur ».

Découvrez la charte de Biocoop.

Nature & Progrès


labels bioNature & Progrès est un organisme fondé en 1964 par des professionnels et des consommateurs, indépendant de la réglementation européenne. Il favorise l’agro-écologie paysanne, biologique et locale. Le label ne demande pas la certification AB à ses producteurs et repose sur un Système Participatif de Garantie, animé par des producteurs et des consommateurs. Nature & Progrès ne travaille qu’avec des fermes 100 % bio et locales.

Quels sont les engagements ?

Culture

  • Une conversion totale de l’exploitation en bio.
  • Garantie des produits entièrement certifiés 100 % d’origine N & P et biologiques.
  • Respect des saisons pour les fruits et légumes.
  • Interdiction de mixité des cultures bio et non bio.
  • Interdiction totale de traces d’OGM et d’huile de palme dans ses produits.
  • Les productions N & P ne doivent pas mettre en danger les plantes et les animaux.
  • Un souci de l’environnement extérieur : pas de ferme N & P à moins de 500 m de grandes voies routières ou en aval d’exploitations agricoles polluantes.

Élevage

  • L’alimentation des animaux doit être produite à 50 % sur la structure agricole.
  • Interdiction de nourrir les animaux avec des produits ayant subi des traitements chimiques ou génétiquement modifiés.

Bon à savoir

  • Nature & Progrès interdit la production de certains aliments tels que l’huile de palme qui, même produit en agriculture biologique, cause des dommages sociaux et environnementaux trop importants.
  • Les produits estampillés Nature & Progrès ne sont pas tous porteurs du logo bio européen : certains sont passés par la certification propre à Nature & Progrès, mais pas par la certification bio leur permettant d’afficher le logo européen. Cependant, sur l’ensemble des produits de la marque, les deux tiers cumulent les deux labels.

Qui certifie ?

Avec l’objectif de renforcer les liens des agriculteurs entre eux et avec les consommateurs, Nature & Progrès a mis en place un SPG, Système Participatif de Garantie. Ce label est contrôlé par des Commissions Mixtes d’Agrément et de Contrôle (COMAC), qui sont des rassemblements par région de producteurs, transformateurs et consommateurs membres de Nature & Progrès.

Consultez le cahier des charges de Nature & Progrès.

Max Havelaar France, FairTrade


labels bioMax Havelaar France, crée en 1992, représente le label international de commerce équitable FairTrade. Ce label offre la garantie au consommateur que les produits sont fabriqués et commercialisés selon les principes du commerce équitable.

Quels sont les engagements ?

  • Assurance d’un revenu juste aux producteurs du monde entier.
  • Soutien aux petits producteurs et coopératives de producteurs.
  • Garantie que les producteurs s’engagent à prendre soin de leurs ressources naturelles.
  • Interdiction des pesticides et des OGM.
  • 75% des produits équitables labellisés Fairtrade/Max Havelaar sont bio.

Bon à savoir

  • Les produits labellisés du commerce équitable Max Havelaar ne sont pas forcément issus de l’agriculture biologique.
  • La double certification est garantie par les deux logos AB et Max Havelaar sur l’emballage des produits.

Qui certifie ?

Le label Max Havelaar s’est doté d’un système de certification et de contrôle indépendant : FLO-Cert, agréé selon la norme-guide internationale ISO 65.

Découvrez le cahier des charges de Max Havelaar France.

Labels bio : des codes sur les étiquettes des produits

Lorsque vous achetez des produits bio, assurez-vous qu’ils sont bien certifiés, en vous reportant sur l’étiquette. Depuis 2010, le nom et le logo de l’organisme certificateur ont été remplacés par un code. Il existe 6 codes, propres à chaque certificateur chargé de contrôler et de certifier que la production et la transformation du produit sont conformes au règlement européen de l’agriculture biologique.

labels bio Pour reconnaître un produit bio, l’étiquette doit comporter :

1. La mention « bio » ou « biologique »

Cette mention est toujours accompagnée de la référence à l’organisme ayant certifié le produit sous la forme de son numéro de code et/ou de son nom.

  • Ecocert France : FR-BIO-01
  • Agrocert : FR-BIO-07
  • Certipaq : FR-BIO-09
  • Qualité France : FR-BIO-10
  • SGS-ICS : FR-BIO-11
  • Certisud : FR-BIO-12

2. Le logo bio européen et/ou au logo AB avec la provenance du produit :

La structure générale des codes d’identification est toujours la même : AB-CDE-999.

  • « AB » est le code ISO du pays dans lequel a lieu le contrôle (FR pour la France).
  • « CDE » fait référence au mode de production biologique (tel que « BIO » pour les organismes français, « ORG » ou «EKO » pour d’autres).
  • « 999 » est un numéro de référence.

Télécharger le guide des Labels

Pour des courses plus tranquilles, vous pouvez télécharger le Guide des labels de la Consommation Responsable, réalisé avec le soutien de l’ADEME :

Parvenir à une agriculture biologique est une garantie pour un avenir plus respectueux des hommes, de la terre et de la vie dans son ensemble. Un « Pacte pour une agriculture et une alimentation d’intérêt général », engagé par la FNAB, est proposé aux élus de notre pays. L’objectif visé par ce Pacte bio est de placer la France au 1er rang des pays Bio d’Europe.

Bien s’alimenter c’est aussi comprendre les modes de production des aliments. Décrypter les labels bio c’est ainsi vous permettre de choisir des produits qui vous correspondent.

Sources et références : bioalaune.comecocentric.frnatura-sciences.comvedura.fr – agencebio.org – ademe.fr – mescoursespourlaplanete.com Partagez cet article pour permettre à vos proches d’identifier et de mieux comprendre les logos des labels bio :

3 Commentaires

  1. Il est important de manger sain !

  2. Retour PingDes préservatifs naturels qui respectent notre santé et la planète

  3. Retour PingSoulager les règles douloureuses avec 20 solutions douces et naturelles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.