Porter des sous-vêtements la nuit peut provoquer des ennuis de santé

Porter des sous-vêtements la nuit provoque des frottements qui peuvent, à répétition, provoquer des ennuis de santé. Irritations, mycoses et cystites pour les femmes, problème de fertilité pour les hommes. Retirer ses sous-vêtements au moment de passer sous la couette est bénéfique pour la santé. On vous explique pourquoi il est préférable de dormir léger.

porter des sous-vêtements la nuit

Dormez léger, sans sous-vêtements et laissez respirer votre corps

Porter des sous-vêtements la nuit n’est pas sans conséquences

Porter des sous-vêtements pendant votre sommeil peut provoquer des ennuis de santé, autant chez les femmes que chez les hommes.

Gynécologues et médecins en infectiologie s’accordent tous sur le sujet en clamant : « Mesdames, libérez donc votre vulve la nuit ! »

Dans une interview au Figaro, Jean-Marc Bohbot, médecin spécialisé en infections génito-urinaires, explique :

Porter des sous-vêtements la nuit augmente le risque de développer des irritations, cystites mycoses et autres infections.

Porter des sous-vêtements la nuit favorise également le développement de bactéries, du fait de la chaleur et de l’humidité créées par le port d’un sous-vêtement.

porter des sous-vêtements la nuit

©Marie-Claire

Sous-vêtements trop serrés et frottement des tissus

Porter des sous-vêtements la nuit peut provoquer des irritations, à cause du frottement des tissus. Les sous-vêtements synthétiques augmentent la chaleur de la vulve et retiennent l’humidité. Le risque est donc de développer une mycose.

Il en est de même avec les culottes en coton qui peuvent, elles, provoquer des sécheresses vaginales :  « Le coton va absorber toute l’humidité et créer des sécheresses vaginales », assure Jean-Marc Bohbot.

porter des sous-vêtements la nuit

Lors d’une interview donnée au magazine américain Shape, l’auteure du livre « V is for Vagina », la gynécologue Alyssa Dweck, conseille aux femmes d’enlever leur culotte en dormant :

« Si cette zone est constamment couverte, surtout avec des sous-vêtements, l’humidité s’accumule au niveau de votre intimité », explique-t-elle.

L’infectiologue Jean-Marc Bohbot confirme cet état de fait. Pour lui :

La culotte cause une irritation mécanique en raison de nombreux frottements du tissu contre les parties génitales. Ceux-ci peuvent être très désagréables surtout si la femme a une vulve fragile.

La nuit, il est donc préférable de ne pas porter de sous-vêtements et de laisser les parties génitales à l’air libre.

Irritations, mycoses et infections urinaires

Le port de sous-vêtements durant toute une nuit crée un terrain propice à la prolifération de bactéries. Celles-ci peuvent engendrer des irritations, démangeaisons, sensations d’inconfort ou même des brûlures au niveau de vos parties génitales.

Le développement de micro-organismes, comme des champignons, est la source des mycoses et des infections urinaires. Porter des sous-vêtements favorise en effet « la transition des germes qui viennent de l’intestin, via l’anus ou la vessie, vers la vulve et donc causer des infections urinaires », explique Jean-Marc Bohbot.

Messieurs : dormir en sous-vêtement peut endommager la qualité du sperme

Porter des sous-vêtements la nuit est également déconseillé aux hommes. Les désagréments d’ordre gynécologique ne sont pas le seuls fait de ces dame. Si les risques d’infections sont moins importants chez les hommes, l’absence de sous-vêtement leur est également bénéfique mais sur un autre plan.

Une étude, réalisée par des scientifiques de l’Université de Stanford en Californie, a en effet démontré que dormir en sous-vêtement peut nuire à la qualité du sperme. La port de caleçons serrés ou de boxers augmente de façon artificielle la température des testicules ce qui peut affecter de 25 % la production de spermatozoïdes et la fertilité.

La bonne tenue pour dormir : dormez léger !

porter des sous-vêtements la nuit

Faut-il dormir nu ? Porter des sous-vêtements la nuit provoquent certes des ennuis de santé, mais rien ne vous oblige à dormir nu du jour au lendemain.

Vous pouvez porter une chemise de nuit, une nuisette ou un simple t-shirt pour laisser respirer vos parties intimes. Vous pouvez également opter pour un bas de pyjama ample ou bien un caleçon large. Jean-Marc Bohbot prévient toutefois que, même si « les frottements sont moindres, ils existent [malgré tout] avec ce type de vêtements ».

En été, lorsqu’il fait chaud et que l’on transpire, les bactéries sont encore plus nombreuses. Préférez donc dormir sans bas.

Dormir nu rend plus heureux !

Plusieurs études menées par l’Institut National de Santé des États-Unis attestent que dormir nu rend plus heureux. Les avantages sont multiples :

  • une meilleure qualité de sommeil
  • élimination des toxines
  • réduction des risques d’infections
  • réduction des risques de diabète
  • augmentation de l’ocytocine… la fameuse hormone de l’amour.

Pour éviter les infections, mieux vaut donc éviter de porter des sous-vêtements la nuit. On passe notre journée dans des vêtements qui compriment notre corps, et nos organes génitaux. Dormez léger, ou nu, pour permettre à votre corps de s’aérer et de respirer.


Prenez soin de votre corps la nuit comme le jour ! Libérez votre corps la journée, en vous déchaussant : Marcher pieds nus est un plaisir naturel excellent pour la santé !


Sources et références :
Le figaroShapeAmerican Society of AndrologyNational Institut of Child Health and Human Development

La nuit, laissez respirer votre corps. Dormir sans sous-vêtements, c’est le bon geste à adopter et à partager pour une bonne santé :

Un Commentaire

  1. Merci pour tous ces conseils ! Eh oui il faut aérer tout ça. Quant à dormir nu, en ce qui me concerne il faut vraiment qu’il fasse chaud !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.