Quelle farine utiliser ? Guide complet des 29 variétés avec ou sans gluten

Quelle farine pour quel usage ? Les farines font partie des ingrédients incontournables de nos cuisines. Mais, avec ou sans gluten, à base de froment, châtaignes, noix de coco, millet, quinoa… laquelle conviendra le mieux à votre projet culinaire du moment ? Voici un guide complet des 29 variétés de farines, à découvrir ou redécouvrir.

quelle farine
crédit image : depositphotos

Tour d’horizon de 29 variétés de farines

Les différents types de farines

Nous utilisons de la farine dans de nombreuses préparations culinaires, qu’elles soient sucrées ou salées. Mais il en existe tellement de différentes sortes, qu’il est parfois difficile de déterminer quelle farine conviendra le mieux à votre projet culinaire du moment. Cet article devrait vous y aider.

La farine résulte principalement de la mouture des grains du blé ou d’autres céréales telles que le seigle, sarrasin, maïs, riz. Elle peut également être le produit du broyage de tubercules, pépins ou de certains végétaux farineux comme les châtaignes, les pois chiches, les lentilles, etc.

Selon le type de grain moulu, la farine contient alors des fibres, protéines, vitamines (B1, B2, PP et E) et des minéraux (phosphore, potassium, magnésium) en quantité variable.

La distinction porte également sur la présence de gluten. Quelle farine en contient ? En effet, toutes les farines ne possèdent pas le même taux de gluten et certaines d’entre elles n’en contiennent pas du tout. Une farine contenant du gluten est dite panifiable, autrement dit nous pouvons l’utiliser pour faire du pain. C’est le gluten qui donne à la pâte son élasticité et au pain, une mie aérée. Sans gluten, les préparations obtenues sont plus compactes. 

Il existe également une autre distinction pour la farine de blé : son niveau de raffinement exprimé par son taux de cendres – ou taux de blutage. Il est directement influencé par la teneur en minéraux de l’enveloppe du grain. On retrouve 6 principaux types de farine de blé, désignée par le fameux « T ».

T 45, T 55, … le classement des farines de blé selon leur taux de cendres

Quelle farine de froment utiliser selon son type T ? Son taux de cendres permet de connaître la teneur en minéraux et le degré de raffinage d’une farine :

  • Un type bas (de T 45 à T 55) : signifie que la farine contient moins de débris d’enveloppe du grain. Elle est donc moins riche en fibres, minéraux et éléments nutritifs, mais contient beaucoup de glucides. Elle est raffinée, plus pure et plus blanche. C’est une farine très fine et facile à travailler.
  • Plus le type est haut (T 65 à T 150) : plus la farine contient des parties ou la totalité de l’enveloppe du grain. Elle est dite complète ou intégrale et est riche en fibres, vitamines et minéraux, mais pauvre en glucides. Elles sont meilleures pour notre santé, mais beaucoup plus dure à travailler. Il faut alors les mélanger avec un type de farine plus bas.

>> Précautions : la présence de son dans les farines T 110 à T 150 peut être irritante pour les intestins. De même, il est plus judicieux de consommer les farines de T 80 à T 150 issues de l’agriculture biologique, afin d’éviter les pesticides présents sur l’enveloppe du grain.

Les 6 principaux types de farine de blé :

  • T 45 : Farine blanche à pâtisserie ou « fleur de farine ».
  • T 55 : Farine blanche ordinaire (pains blancs, pâtes à tarte, pizzas, etc.)
  • T 65 : Farine boulangère blanche (pains spéciaux, pizzas, etc.)
  • T 80 : Farine semi-complète ou « bise » (pains spéciaux)
  • T 110 : Farine complète (pains complets)
  • T 150 : Farine dite intégrale (pains au son)

Les farines avec ou sans gluten

Le gluten est une protéine que l’on retrouve dans certaines céréales seulement. C’est un élément important dans le travail d’une pâte. En effet, c’est le gluten qui va apporter de l’élasticité à votre réalisation.

Toutefois, de nos jours, les variétés de céréales modifiées par l’homme -comme les blés dits « modernes »- produisent des farines à haute teneur en gluten. Force est de constater que son assimilation par l’organisme est une problématique répandue pour beaucoup d’entre nous.

Découvrez quelle farine conviendra le mieux à votre réalisation, dans ce guide complet des 29 variétés de farines avec ou sans gluten :

8 farines AVEC GLUTEN


1 . La farine de blé ou farine de froment

quelle farine, farine de blé, farine de froment

La farine de blé, également appelée farine de froment, est le résultat de la mouture de la graine du blé tendre. C’est la plus répandue dans nos cuisines.

Cette farine s’utilise de manières différentes selon son type T, comme expliqué précédemment. D’autre part, rappelez-vous que plus une farine contient de son, plus elle est complète. Autrement dit, elle est riche en nutriments, fibres, vitamines B et E, oligo-éléments, minéraux et protéines.

  • Cette farine est utilisée dans les pâtisseries, viennoiseries, pâtes à tarte, pizzas, pains, sauces, crèmes, etc.
  • En viennoiserie et pâtisserie, il est recommandé d’utiliser des farines qui ne contiennent pas trop de sons pour permettre au gâteau de lever, comme la T 45 ou T 55.
  • Pour faire du pain, on choisit le type de farine en fonction du pain souhaité : T 55 pour un pain blanc, jusqu’à T 150 pour un pain complet.

2 . La farine de seigle

quelle farine, farine de seigle

La farine de seigle est facilement reconnaissable grâce à sa couleur grise. Elle est beaucoup plus riche en fibres, vitamines et minéraux (notamment le fer) que la farine de blé, mais pauvre en gluten. La farine de seigle apporte également une petite saveur sucrée à vos préparations.

Elle se classe également en fonction de son type T et de son degré de raffinage. T 70 pour la farine blanche de seigle, T 85 pour la farine bise, T 130 pour la farine complète, T 170 pour la farine intégrale.

  • C’est une farine dite « panifiable », autrement dit idéale pour réaliser vos pains maisons. Pour éviter de préparer un pain trop compact, pensez à mélanger la farine de seigle avec de la farine de blé T 65 ou T 80.
  • La farine de seigle peut également entrer dans la préparation des gaufres et du pain d’épices.

3 . La farine d’orge

La farine d’orge est riche en fibres solubles, protéines, vitamines B, E et K, oligo-éléments (fer, cuivre, zinc, soufre, chrome, manganèse, sélénium, molybdène et iode) et en minéraux (potassium, magnésium, phosphore, etc.). Elle est idéale pour les personnes souffrant de carences en minéraux.

C’est une farine pauvre en gluten, qui est également particulièrement indiquée pour traiter les troubles digestifs (diarrhée, colite, etc.) Ses propriétés détoxifiantes pour l’estomac et les intestins font de cette farine un antiseptique intestinal naturel.

La farine d’orge contient aussi de l’inositol, une molécule qui régule le taux de cholestérol.

  • Elle s’utilise, mélangée à de la farine de blé (en proportion 1/4 – 3/4) dans les pains, les gâteaux, les crêpes, etc.

>> On trouve la farine d’orge en épiceries bio, au rayon diététique de certaines grandes surfaces ou sur Internet.

4 . La farine d’épeautre

Cultivé en Alsace et en Allemagne, l’épeautre ou « grand épeautre » est une céréale apparentée au blé tendre. L’épeautre renferme tous les sels minéraux et contient plus de vitamines, fibres et protéines que le blé. Elle est riche en protéine, magnésium, zinc, fer, cuivre et contient les 8 acides aminés essentiels dont le corps a besoin.

Pauvre en gluten, cette farine est relativement bien acceptée par les personnes intolérantes au gluten.

  • La farine de grand épeautre peut remplacer complètement la farine de blé dans les pains, pâtes et crêpes.

>> On trouve la farine d’épeautre en épiceries bio, au rayon diététique de certaines grandes surfaces ou sur Internet.

5 . La farine de petit épeautre

La farine de petit épeautre, également appelée « engrain » est panifiable. Très pauvre en gluten, cette farine est bien acceptée par les personnes intolérantes au gluten.

Avec son petit goût de noix, elle fait partie des farines dites rustiques, et se cultive quasiment exclusivement en Provence.

Ses propriétés nutritionnelles sont plus importantes que la farine de blé. Elle est riche en protéines, minéraux, oligo-éléments et contient les 8 acides aminés essentiels.

  • La farine de petit épeautre est une alternative à la farine de blé complète. Elle s’utilise dans les préparations de pains, viennoiseries, pâtes à pizza et pâtisseries. Elle peut être compléter par de la farine de blé à faible type T.

>> On trouve la farine de petit épeautre en épiceries bio, au rayon diététique de certaines grandes surfaces ou sur Internet.

6 . La farine de khorosan (Kamut)

Le kamut n’est pas le nom d’une céréale, mais celui d’une marque déposée qui commercialise le grain « khorasan ». Il s’agit d’une variété de blé dur, cultivée biologiquement, et d’une grande valeur nutritive.

Le blé khorasan contient plus de protéines que le blé tendre, ainsi qu’une proportion supérieure d’acides aminés essentiels et d’acides gras mono et poly-insaturés. Il est très riche en antioxydants, vitamines E et B, glucides, lipides, potassium, zinc, magnésium, sélénium.

La farine de khorosan contient moins de gluten que les farines de froment, et est généralement mieux tolérée par les personnes souffrant d’allergies alimentaires.

Cette farine d’apparence jaunâtre a une délicieuse saveur sucrée de noisette, et a la particularité de ressembler à une fine semoule.

  • Elle peut remplacer la farine de blé dans les pâtisseries, biscuits, ou encore les pains et les pâtes alimentaires.

>> On trouve la farine de khorosan en épiceries bio, au rayon diététique de certaines grandes surfaces ou sur Internet.

7 . La farine d’avoine

quelle farine, farine d'avoine

D’aspect brunâtre, la farine d’avoine est issue des grains d’avoine moulus. Il ne faut pas confondre avec le son d’avoine, qui est l’enveloppe externe du grain, c’est à dire ce qui reste de l’avoine après sa transformation en farine.

Elle est très riche en fibres solubles, lipides, acides gras insaturés et protéines. Elle contient également des minéraux, vitamines et antioxydants en grande quantité. Très énergétique, la farine d’avoine a également la particularité de réguler le cholestérol et la glycémie.

La farine d’avoine contient du gluten, qui est généralement assez bien digéré par les personnes intolérantes.

  • La farine d’avoine peut remplacer totalement ou en partie la farine blanche ou la farine de blé entier dans le pain, tartes, muffins, gâteaux, pâtes, etc.
    • 1 tasse de farine blanche = 1 tasse de farine d’avoine
    • 1 tasse de farine de blé entier = ¾ tasse de farine d’avoine
  • Elle s’utilise également dans les préparations salées, et s’incorpore aux soupes, sauces, pains de viande, galettes, etc. pour les épaissir.

>> On trouve la farine d’avoine en épiceries bio, au rayon diététique de certaines grandes surfaces ou sur Internet.

8 . La farine de maïs

quelle farine, farine de maïs

La farine de maïs a un goût assez neutre et légèrement sucré. Sa couleur jaune donne une jolie teinte aux recettes. Attention de ne pas confondre avec la fécule de maïs, bien blanche qui provient uniquement de l’amidon du maïs et non du grain entier.

Elle est riche en provitamine A, vitamines de type B et C, oligo-éléments, minéraux et antioxydants.

Elle ne contient pas de prolamines qui sont « toxiques » pour les cœliaques, autrement dit du gluten. Certaines personnes la trouvent cependant assez difficile à digérer, à cause de sa forte teneur en amidon.

  • Cette farine s’utilise pour préparer la polenta, tortillas, wraps ou encore pains de maïs.
  • Elle remplace la farine de blé dans tous types de pâtisseries, biscuits, gâteaux, cakes, crêpes, pâtes à tartes, pains, etc.
  • Elle sert également à épaissir les sauces, crèmes et potages.

21 farines SANS GLUTEN


quelle farine, farines sans gluten

>> Des idées recette sans gluten ? Découvrez Les 10 blogs à connaître pour cuisiner sans gluten.

9 . La farine de riz

Produite à base de riz moulu, cette farine très blanche au goût discret est une alternative idéale à la farine de blé. Sans gluten, la farine de riz est légère et très digeste, mais renferme néanmoins beaucoup d’amidon.

Il en existe plusieurs variétés : les farines de riz blanc ou de riz complet, et les farines de riz semi-complètes.

  • Elle est souvent utilisée dans les préparations asiatiques, comme les nouilles, nems, galettes de riz, rouleaux de printemps.
  • La farine de riz seule donne une texture friable après la cuisson, idéale pour les cookies, sablés, crumbles, et crêpes.
  • Elle peut également servir d’épaississant pour les sauces ou crèmes.

10 . La farine de châtaigne

quelle farine, farine de châtaigne

Surtout utilisée en Corse, la farine de châtaigne apporte un goût sucré assez prononcé aux recettes, ainsi qu’une jolie couleur brune. Elle se substitue facilement à la farine de blé dans les recettes de pâtisserie, et s’accorde avec d’autres farines comme celles de riz, quinoa ou épeautre.

Sa texture très dense n’est pas adaptée à la préparation de pain. Elle peut toutefois être panifiable une fois associée à d’autres farines, en proportion < 30 %.

La farine de châtaigne est une excellente source de fibres alimentaires, vitamines, oligo-éléments, fer, magnésium, calcium, phosphore,  glucides et manganèse. Elle est également très rassasiante.

  • Elle s’utilise dans les pâtes à crêpes, biscuits salés, pâtes, etc.
  • Mélangée avec de la farine de blé, elle s’incorpore très bien dans les pains et gâteaux.

>> On trouve la farine de châtaigne en épiceries bio, au rayon diététique de certaines grandes surfaces ou sur Internet.

11 . La farine de manioc

quelle farine, farine de manioc

Particulièrement riche en amidon, la farine de manioc est très digeste et procure une sensation de satiété. C’est une aliment énergétique, très riche en glucides.

Dans certaines cultures, le manioc est utilisé à des fins médicinales pour soigner les troubles intestinaux. Une cuillère à soupe de farine de manioc dans un verre d’eau peut par exemple calmer une diarrhée ou des brûlures d’estomac.

Cette farine ne comporte que très peu de protéines et de fibres. Pour cette raison, il faut alterner sa consommation avec d’autres farines, pour optimiser le plein de micronutriments.

La farine de manioc a une saveur sucrée et offre une texture proche de celle du blé.

  • Avec la farine de manioc, vous pouvez préparer des desserts, pâtisseries, pâtes à tarte, pains, beignets fourrés, cookies, etc. Pour cela, substituez la même quantité de farine de manioc à la farine de blé indiquée dans votre recette, et conservez le même temps de cuisson.
  • Elle peut également s’utiliser dans des plats salés pour réaliser des boulettes, galettes, etc.

>> On trouve la farine de manioc en épiceries bio, au rayon diététique de certaines grandes surfaces ou sur Internet.

12 . La farine de soja

De couleur jaune pâle, la farine de soja a une saveur et odeur semblable à la noix. Elle contient naturellement de la lécithine, ce qui permet de réduire la quantité de beurre et d’œufs dans les préparations sucrées.

Pauvre en glucides, elle est riche en vitamine E, protéine, potassium, magnésium, fer et acides gras poly-insaturés. La farine de soja doit être tamisée avant d’être utilisée, car elle a tendance à faire des grumeaux.

  • Mélangée à une autre farine, elle apporte encore plus de moelleux aux pains, cakes et gâteaux.
  • Elle a un fort pouvoir liant, idéal pour lier des soupes, sauces et béchamels.

13 . La farine de pois chiche

quelle farine, farine de pois chiche

La farine de pois chiche, de couleur jaune pâle, a une consistance fluide et est facile à travailler. Elle peut facilement se substituer aux farines de blé, avoine ou seigle. Elles sait aussi s’associer délicieusement avec la farine de châtaigne ou tout autre farine.

Naturellement riche en vitamines et minéraux, la farine de pois chiche est une excellente source de protéines et de fibres (beaucoup plus que la farine de blé ou de riz).

  • En France, elle est traditionnellement utilisée dans les préparations salées comme les soccas niçoises, des galettes croustillantes et moelleuses, ou dans les panisses en Italie.
  • On retrouve également la farine de pois chiche dans la réalisation de houmous, fallafels, pakoras, etc.
  • Elle s’utilise dans des préparations salées, pour confectionner des pâtes à frire ou pour épaissir des sauces.
  • Elle peut également se substituer intégralement à la farine de blé dans la préparation des crêpes, galettes et partiellement dans la réalisation de cakes, pains, etc.

>> On trouve la farine de pois chiche en épiceries bio, au rayon diététique de certaines grandes surfaces ou sur Internet.

14 . La farine de lentilles

Moins connue, la farine de lentilles se décline en plusieurs couleurs selon les variétés de lentilles : vertes, brunes, blondes, corail ou encore noires. Elle apporte un goût doux, qui peut se marier avec les plats sucrés comme salés. Elle est plus digeste que les autres farines de légumineuses et favorise la sensation de satiété.

Elle est très riche en fer, calcium, potassium, magnésium, phosphore, vitamines du groupe B et antioxydants. Pauvre en lipides, elle contient une grande quantité de fibres et de protéines.

  • Elle peut s’utiliser seule ou en complément d’une autre farine pour apporter de la couleur dans des pâtisseries.
  • Dans des préparations salées, elle s’accommode parfaitement avec les épices. Elle est également parfaite pour lier des soupes ou sauces.

15 . La farine de sarrasin, dite de « blé noir »

quelle farine, farine de sarrasin, farine de blé noir

Communément appelé « blé noir », le sarrasin n’est ni de la famille du blé, ni une céréale, mais une plante à fleur. Elle est principalement connue en France comme ingrédient de base des galettes bretonnes.

De couleur grisâtre, la farine de sarrasin apporte une jolie couleur brune et un goût amer et subtil de noisette. Elle est riche en fibres, protéines, minéraux, vitamines du groupe B et antioxydants. Elle a un indice glycémique faible, idéal pour les personnes suivent un régime.

  • Elle s’utilise aussi bien dans des recettes sucrées (gâteaux, biscuits, galettes, pâtes, etc.) que salées (cake salés, pâte à tartes, pains, etc.)

Très dense, la farine de sarrasin s’associe le plus souvent à d’autres farines plus neutres (riz ou fécules).

16 . La farine de noix de coco

quelle farine, farine de noix de coco

La farine de coco est obtenue suite à la mouture de la chair de la noix de coco, préalablement séchée puis dégraissée par pression. Elle contient donc toutes les fibres de la chair de la noix de coco.

Elle possède un parfum peu agréable, mais sa saveur est délicieuse. Elle est particulièrement riche en sélénium, protéines, fibres et acides aminés. Sans cholestérol, elle a également un indice glycémique bas. Elle est très digeste et s’intègre parfaitement aux régimes.

  • Elle s’utilise en pâtisserie pour donner un petit goût subtil aux gâteaux, crèmes et biscuits, en complément des farines de blé ou de riz (¼ de farine de coco pour remplacer 1 quantité de farine classique).

17 . La farine de chanvre

quelle farine, farine de chanvre

La farine de chanvre est obtenue par pressage à froid des graines de chanvre. Pas d’inquiétude, la consommation de graines de chanvre alimentaire n’engendre aucun effet psychotrope.

La farine de chanvre est riche en protéines, acide gras essentiels, acides gras insaturés (oméga 3 et 9) et fibres. Source importante de minéraux, vitamines B, C et E, elle représente un atout nutritionnel indéniable.

Elle a une jolie couleur verte, qui apporte une touche originale aux recettes, et un délicieux goût de noisette.

  • Elle s’utilise principalement pour la pâtisserie, cakes, muffins, etc.
  • En complément d’une autre farine (10 à 15 % de farine de chanvre sur le poids total de farine) vous pouvez également réaliser des pains.

18 . La farine de quinoa

La farine de quinoa est obtenue par broyage des graines de quinoa, une plante herbacée considérée à tort comme une céréale. Elle fait partie de la même famille que les betteraves et épinards. Le quinoa est reconnu pour ses hautes qualités nutritionnelles.

Très digeste, la farine de quinoa est très riche en protéines, minéraux, vitamines B et C, et contient les 8 acides aminés essentiels. Elle a un goût légèrement amer mais une délicieuse saveur de noisette.

  • Elle ne peut pas remplacer une farine classique, mais elle peut se substituer à hauteur de 20 % à la farine de froment pour la préparation de gâteaux, pâtisseries ou pains.
  • Elle s’utilise également pour épaissir et lier des sauces ou crèmes. C’est une farine très absorbante, il faut donc réduire les quantités : ½ quantité de farine de quinoa suffit pour remplacer 1 quantité de farine classique.

19 . La farine de millet brun

Il existe plusieurs variétés de farine de millet : farine de millet doré, millet brun, millet perlé, etc. Mais la plus connue reste celle de millet brun, qui est beaucoup plus digeste, et contient beaucoup d’éléments nutritifs.

Source de fibres, oligo-éléments, glucides, vitamines du groupe B et protéines, c’est également une des farines les plus riches en minéraux. Très digeste, c’est un véritable alliée en cas de carence et de fatigue.

De couleur blanc cassé, cette farine a un léger goût de noisette.

  • En complément d’une farine classique, elle s’intègre parfaitement dans les pâtes, gâteaux, crêpes, gaufres, biscuits, pains, etc.
  • On peut également l’ajouter dans du muesli, compote, smoothies, yaourt, etc.

>> On trouve la farine de millet brun en épiceries bio, au rayon diététique de certaines grandes surfaces ou sur Internet.

20 . La farine de souchet

La farine de souchet est obtenue après broyage des tubercules d’une plante herbacée appelée « Chufa », « amande de terre » ou « Souchet ».

Elle est très riche en antioxydants et en vitamines E. Elle est source de fibres, protéines, d’acides aminés essentiels (oméga 3 et 9) et de nombreux minéraux. Avec un indice glycémique très bas, elle est recommandée aux diabétiques et à toutes personnes surveillant leur taux de sucre.

La farine de souchet se présente sous forme de poudre granuleuse de couleur beige. Elle est très appréciée pour sa saveur douce d’amande.

  • Elle est idéale en pâtisserie grâce à sa teneur en sucres naturels. Elle s’utilise dans des gâteaux, pâtes, cookies et autres préparations sucrées, ou pour épaissir des sauces ou soupes.
  • Elle peut également être intégrée dans des mueslis, smoothies, yaourts, etc.

>> On trouve la farine de souchet en épiceries bio, au rayon diététique de certaines grandes surfaces ou sur Internet.

21 . La farine de teff

La farine de teff, bien que sans gluten, a un fort pouvoir panifiant. Elle présente une élasticité qui ressemble à la farine de blé, et peut donc être utiliser dans la réalisation de pain sans gluten.

La farine de teff contient de nombreux nutriments tels que des protéines, glucides, minéraux et acides aminés essentiels. La graine du teff est également très riche en fibres insolubles (plus que le riz et le quinoa) et en fer.

De couleur blanche ou marron (teff complet), elle a un goût proche de la noisette avec une note légèrement sucrée.

  • La farine de teff est idéale pour faire des pains moelleux sans gluten.
  • Elle s’utilise aussi, mélangée ou non à une autre farine, pour réaliser des crêpes sucrées ou salées.
  • Parfaite pour épaissir les sauces ou les soupes.

22 . La farine de sorgho

Le sorgho est une plante céréalière qui apporte une grande satiété, grâce à sa teneur en amidon, protéines et fibres alimentaires. La farine de sorgho est riche en minéraux (calcium, fer et phosphore). Elle est adaptée aux régimes des diabétiques, car son indice glycémique est faible.

C’est une farine de couleur brun rosé avec une saveur légèrement sucrée.

  • La farine de sorgho est idéale pour toutes les préparations salées (galettes, etc.) et sucrées (gâteaux, biscuits, pains, pancakes, blinis, etc.)
  • Pour réaliser des pâtes levées (muffin, pain), vous pouvez l’incorporer à d’autres farines.

23 . La farine d’amarante

La farine d’amarante est obtenue en broyant les graines de la plante amarante.

De couleur blanc nacré, elle apporte une saveur de noix légèrement épicée.

Elle est digeste et très riche en protéines, fibres, vitamines C et en minéraux comme le calcium et le magnésium. Elle contient également de la lysine, un acide aminé essentiel peu présent dans les céréales.

  • Mélangée à une autre farine, elle s’utilise pour réaliser des cakes, crêpes, gaufres, gâteaux et même des pains (¼ de farine d’amarante avec ¾ de farines classiques).
  • Elle peut également épaissir des soupes ou sauces.

>> On trouve la farine d’amarante en épiceries bio, au rayon diététique de certaines grandes surfaces ou sur Internet.

24 . La farine d’amande

La farine d’amande et la poudre d’amande sont presque identiques. La farine est obtenue à partir d’amande mondée et broyée, alors que la poudre d’amande intègre la peau de l’amande.

Riche en antioxydants, protéines et en fibres, la farine d’amande est moins calorique que la farine de blé.

Elle sucre légèrement naturellement et apporte de la légèreté et du moelleux aux préparations sucrées.

  • Elle s’utilise mélangée à une autre farine, ou seule dans les mêmes proportions que les farines classiques, avec un ajout de levure. Elle est ainsi délicieuse dans les muffins, biscuits, gâteaux, etc.

25 . La farine d’arachide

La farine d’arachide est constituée à 100 % d’arachides partiellement déshuilées. L’arachide n’est pas une noix, mais une légumineuse au même titre que les haricots.

Tout comme la cacahuète dont elle est issue, cette farine est fortement allergène.

La farine d’arachide a un délicieux goût de cacahuète. Elle est très riche en fibres, protéines, antioxydants, magnésium et vitamines B1.

  • Elle s’utilise pure ou en complément d’autres farines, pour réaliser des sauces, pâtisseries et mêmes des panures.

>> On trouve la farine d’arachide en épiceries bio, au rayon diététique de certaines grandes surfaces ou sur Internet.

26 . La farine de lupin

quelle farine, farine de lupin

Cette farine est tirée de la graine du lupin, une légumineuse à haute valeur énergétique. Sans amidon, elle s’utilise facilement comme alternative à la farine de blé.

Excellente source de fer, la farine de lupin est également très riche en protéines, fibres, minéraux et acides aminés essentiels. Elle apporte une belle couleur jaune dans vos préparations, et un léger goût de noisette.

>> Attention : les personnes allergiques aux arachides doivent être prudentes avec la farine de lupin.

  • Elle s’utilise dans les préparations sucrées, comme les biscuits, crèmes, pâtes et même pains.
  • Associée à d’autres farines, elle permet de remplacer partiellement le beurre ou l’œuf.

>> On trouve la farine de lupin en épiceries bio, au rayon diététique de certaines grandes surfaces ou sur Internet.

27 . La farine de fonio

Le fonio est une céréale proche du riz ou du sorgho. Cette farine constitue une alternative alimentaire intéressante pour les intolérants au gluten.

Très digeste, la farine de fonio est riche en sels minéraux, fibres, minéraux, vitamine B et acides aminés.

  • Son léger goût de noisette se marie parfaitement aux préparations sucrées, gâteaux, crêpes, crème, etc. On l’utilise à hauteur de 30% de la quantité de farine totale de la recette.

28 . La farine de pépins de raisin

La farine de pépins de raisin est obtenue à partir des tourteaux de pépins dont on extrait l’huile par première pression à froid.

Très riche en fibres et en antioxydants, elle contient aussi des flavonols, favorables à la santé cardiovasculaire.

  • Elle s’utilise mélangée. Comptez 10 à 15 % de farine de pépins de raisin sur le poids total des autres farines, dans les préparations sucrées et pains.

29 . La farine de pépins de courge

quelle farine, farine de pépin de courge

La farine de pépins de courge est obtenue à partir des tourteaux moulus, dont on a extrait l’huile.

Particulièrement riche en protéines, la farine de pépins de courge est source de fibres, minéraux, acides gras insaturés, vitamines A, B1 et B2.

Délicieusement parfumée, cette farine a une saveur de graines grillées salées.

  • Elle s’utilise dans des préparations salées (sauces, soupes, cakes salés, pains, etc.) ou sucrées (gâteaux, biscuits, etc.)
  • Elle peut également servir de panure pour les viandes, poissons ou légumes.

Cette farine demande beaucoup de liquide : ajoutez 10 ml d’eau à la recette pour 10 g de farine de pépins de courge.

Maintenant que vous en connaissez davantage sur les différentes variétés de farine, vous allez pouvoir cuisiner toutes vos envies…

Bon appétit !

À chaque envie sa recette et à chaque recette sa farine ! Dites-le autour de vous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.