Vin Chaud fait maison : une recette gourmande aux nombreuses vertus

Le vin chaud est incontournable en hiver, gourmand pour nos papilles, mais également aussi bon pour notre santé. Consommé avec modération, c’est un cocktail d’hiver tonique et stimulant. Du vin chaud et des épices pour lutter contre la fatigue, les virus de saison et le froid : découvrez notre recette gourmande…

vin chaud

crédit image : Depositphotos

Vin Chaud : notre recette gourmande et stimulante

L’incontournable vin chaud

Le vin chaud est un grand classique de l’hiver, très apprécié en Europe. Composé de vin rouge ou blanc parfois et d’épices, il procure un goût unique et de nombreux bienfaits.

Le vin chaud a autant de traditions que de recettes. La plus populaire est celle préparée avec une base de vin rouge, d’agrumes et d’épices, que l’on met à chauffer. Mais, chaque pays possède sa propre recette.

En Pologne, il se boit avec du miel, et en Scandinavie, on associe au vin de l’alcool de céréales ou de la vodka.

vin chaud

crédit images : Depositphotos

Épices et vin : Une tradition ancestrale

L’association du vin et des épices remonte à l’Antiquité romaine. Les Romains buvaient du vin épicé, le Conditium Paradoxum, élaboré à partir de miel, poivre, laurier, noix et dattes. Cette boisson chaude était consommée, lors des banquets, pour faciliter la digestion.

À l’époque médiévale, des variantes plus sucrées apparaissent. Elles comportent d’autres épices, comme le clou de girofle et la cannelle. Ces boissons portaient le nom d’hypocras. Puis avec les grandes explorations, des ingrédients comme la cardamome ou les agrumes ont enrichi la recette.

L’usage de servir chaud le vin épicé provient de l’Europe du Nord et de l’Est. Cette tradition est encore très populaire dans les pays germaniques pendant les froides journées d’hiver. Le glühwein est servi pendant les marchés de Noël allemands, alsaciens et autrichiens.

Au Québec, les boissons à base de vin rouge épicé sont appréciées depuis l’époque de la Nouvelle-France. Les habitants aimaient boire du rossoli, une eau-de-vie de vin (brandy) aromatisée aux épices et aux agrumes.

vin chaud

crédit image : Depositphotos

Le vin chaud épicé : un vrai « remontant »

En hiver, le vin chaud est tonique et stimulant pour notre organisme menacé par les virus. En le consommant, notre système immunitaire profite d’un bon coup de fouet procuré par les épices et composés qui se trouvent naturellement dans le vin rouge.

Le vin est bon pour l’homme sain et l’homme malade.

– Hippocrate, père de la médecine antique

Louis Pasteur, qui cultivait lui-même sa vigne, considérait aussi le vin chaud comme étant la plus saine des boissons.

Constitué de vin et d’épices, le vin chaud est riche en vitamines, acides organiques, sels minéraux, levures, ferments et oligo-éléments indispensables au bon équilibre de notre alimentation.

En plus de nous réchauffer, le vin chaud est un vrai cocktail d’hiver anti-fatigue, anti-rhume, anti-grippe et anti-bronchite. Mais il ne s’arrête pas là puisqu’il stimule aussi l’appétit, améliore la digestion et tonifie l’organisme.

Les vertus du vin rouge chaud

vin chaud

crédit image : Depositphotos

Consommé avec modération, le vin rouge chaud est un concentré de vertus, notamment grâce à sa teneur élevée en polyphénols (107 mg/100 ml), un antioxydant. La combinaison des polyphénols et de l’alcool, issu de la fermentation du raisin, agit comme bactéricide et antiseptique dans notre organisme.

Le vin rouge aurait aussi un pouvoir protecteur sur le système cardio-vasculaire, grâce aux procyanidines, provenant de la pulpe et des pépins de raisins. Le Pr Jean-Michel Lecerf, chef du service nutrition de l’Institut Pasteur de Lille affirme :

En petite quantité, la consommation de vin est associée à une diminution du risque cardio-vasculaire.

Une étude de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) confirme les faits. Elle démontre que le resvératrol permet une réduction de 40 % des risques cardiovasculaires.

Mais il semblerait que ce polyphénol ait d’autres cordes à son arc. En effet, le resvératrol contribuerait à bloquer la prolifération des cellules malignes de certains cancers. 

Selon une étude réalisée à l’Université de Leeds en 2013, le resvératrol lutterait contre la maladie d’Alzheimer en ralentissant le processus de mort cellulaire à l’oeuvre dans les affections neurodégénératives.

Une autre étude récente menée par des chercheurs de l’Universidad Autónoma de Madrid, a démontré la présence dans le vin, de 11 souches de bactéries probiotiques. Ces souches auraient une action bénéfique sur le foie et contribueraient à améliorer le processus de la digestion.

Les épices du vin chaud : une combinaison favorable

La recette du vin chaud bénéficie des bienfaits des épices qui le composent, comme par exemple la cannelle, le gingembre et les clous de girofle.

  • La cannelle : Riche en fibres, la cannelle a également des effets bénéfiques sur le diabète, la protection immunitaire, le manque d’appétit. La cannelle aide à stabiliser le sucre sanguin et limiter l’effet des excès de sucre.
  • Le gingembre : Il améliore la digestion et aide à maintenir la flore intestinale en bon état. Ses propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes et antivirales font de lui un excellent fortifiant et tonifiant de l’organisme.
  • Les clous de girofle : Il contient de l’eugénol, qui offre de multiples propriétés : anti-inflammatoires, antibactériennes et antioxydantes.

Une association d’épices bénéfique pour la santé :

Les bienfaits de ces épices consommées ensemble sont bénéfiques pour notre santé. Elles aident à réduire le taux de cholestérol et limitent le risque de crise cardiaque. Elles renforcent notre système immunitaire, améliorent le souffle et participent à la revitalisation des vaisseaux sanguins.

La préparation du vin chaud

Facile à réaliser, la recette du vin chaud se prépare en chauffant du vin et en y ajoutant des épices.

  • Le choix du vin : Évitez les vins trop tanniques, vous seriez alors obligés de contrebalancer ces tanins en ajoutant de l’eau et beaucoup de sucre. Écartez aussi les grands crus et les vins de premier prix, au risque de gâcher votre breuvage. Optez plutôt pour un vin rouge charpenté et plein de soleil type Cahors, Languedoc, Bergerac voire Côtes du Rhône.
  • Choix des épices : La recette du vin chaud traditionnel ne se fait pas sans cannelle. Les clous de girofle et le gingembre font aussi partie des incontournables. Mais rien de vous empêche d’ajouter votre touche personnelle, selon vos goûts. Muscade, gingembre, badiane, anis, cardamone, vanille, etc. apporteront de nouvelles saveurs au vin chaud.

Rien ne vous empêche d’ajouter également des agrumes, une rondelle d’orange ou de citron à glisser au dernier moment.

Notre recette de vin chaud pour l’hiver

Vous l’aurez compris, il n’existe pas de recette unique. Le choix des épices est une affaire de goût. Nous vous livrons cependant notre recette, testée et approuvée !

vin chaud

crédit image : Depositphotos

Les ingrédients nécessaires (pour 8 verres) :

  • 1 bouteille de vin rouge (75cl)
  • 120 g de sucre roux
  • 2 bâtons de cannelle
  • 1 c. à c. de gingembre en poudre
  • 2 graines de cardamone
  • 2 étoiles de badiane (anis étoilé)
  • 1/2 pointe de couteau de noix de muscade râpée
  • 2 clous de girofle
  • 4 oranges bio
  • 2 pommes de variété Jazz

>> Il existe des mélanges d’épices prêts à l’emploi, que vous pouvez facilement trouver en magasins bios ou sur Internet.

vin chaud

crédit image : Depositphotos

La préparation :

  1. Lavez et séchez les oranges. Pressez le jus de deux d’entre elles et coupez les deux autres en rondelles.
  2. Lavez et pelez les pommes, puis coupez-les en fines tranches.
  3. Mélangez dans une casserole le sucre, le jus d’orange et le vin.
  4. Faites chauffer à feu doux.
  5. Quand le liquide frémit, ajoutez les tranches de pomme et les autres ingrédients. Ne laissez surtout pas bouillir.
  6. Couvrez et prolongez la cuisson tout doucement pendant 15 minutes, en mélangeant de temps en temps.
  7. Retirez la casserole du feu et ajoutez les rondelles d’oranges.
  8. Laissez infuser pendant 30 minutes.
  9. Filtrez avec une petite passoire et servez bien chaud.

Vous pouvez réutiliser les rondelles pour les mettre au fond des verres avant de servir. C’est prêt et déjà, l’odeur du vin chaud remplit l’atmosphère…

Le vin chaud : à consommer avec modération

Certes convivial et délicieux, le vin chaud reste néanmoins une boisson alcoolisée. Il doit donc être bu avec modération, et ne convient pas aux enfants, ni aux femmes enceintes et allaitantes.

Téléchargez et imprimez notre recette :

vin chaud

Le jus de fruits chaud : une alternative sans alcool

Le jus de fruits chaud, c’est mon petit plaisir hivernal. Rien de tel qu’une boisson chaude et revigorante pour renforcer le système immunitaire. Le jus de fruits chaud est une alternative au traditionnel vin chaud. Sans alcool, ils s’adaptent aux goûts et aux besoins des enfants, comme des adultes.

Idée originale de cadeau fait-maison

Pour les fêtes, offrez un kit à vin chaud dans un joli pot gourmand fait-maison.

Bonne dégustation !

Convivial et revigorant, partagez la recette du vin chaud fait-maison autour de vous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.