3 solutions 100 % naturelles pour filtrer l’eau du robinet

Pourquoi filtrer l’eau du robinet ? Pour des raisons écologiques et/ou économiques. Nous sommes de plus en plus nombreux à abandonner l’eau en bouteille plastique au profit de celle du robinet. Bien qu’elle soit de bonne qualité, l’eau est parfois contaminée par des impuretés, nocives à long terme. Pour améliorer son goût et éliminer les polluants, l’eau du robinet peut être filtrée avant consommation. Voici 3 solutions 100 % naturelles pour vous permettre de transformer l’eau du robinet en eau minéralisée.

filtrer l'eau du robinet

3 solutions naturelles pour filtrer l’eau du robinet et la transformer en eau minéralisée

Propriétés nutritionnelles de l’eau du robinet

L’eau est un élément essentiel de notre corps. La quantité moyenne d’eau contenue dans notre organisme est de 65 %, soit environ 45 L pour un adulte pesant 70 kg.

L’eau du robinet ne contient aucune calorie, est hydratante et contient de nombreux minéraux : calcium, cuivre, magnésium, fer, iode, phosphore, potassium, manganèse, sodium, sélénium et zinc.

Boire de l’eau est important pour la santé et il est recommandé d’en consommer environ 1,5 L par jour.

Boire de l’eau du robinet, c’est aussi faire un geste écologique, en réduisant l’impact des transports et de la fabrication de bouteilles plastiques qui polluent dangereusement notre environnement. Mais on peut, malheureusement y trouver aussi des traces de contaminants.

Chlore, plomb, aluminium, pesticides, résidus de médicaments … dans notre eau

L’eau du robinet est l’un des aliments les plus contrôlés. Elle fait l’objet d’un suivi sanitaire permanent, destiné à en garantir la sécurité sanitaire. – (Ministère de la Santé)

Selon des normes sanitaires, l’eau doit passer par des stations d’épurations avant d’arriver dans nos robinets. Chlorée et en déplacement constant sous pression, l’eau traitée rejette les micro-organismes qui pourraient y proliférer. Le chlore, injecté en quantité saine pour la consommation, élimine les bactéries, mais laisse un goût peu appréciable.

Mais si le traitement de l’eau élimine un certain nombre de substances, il en reste toujours des traces. Les scientifiques et les pouvoirs publics s’interrogent sur la présence dans l’eau de résidus de médicaments et leurs effets sur notre santé.

filtrer l'eau du robinet

Cliquez sur l’image pour accéder à la carte interactive de la qualité de l’eau potable.

Des traces de contaminants

Un Plan National, co-piloté par le Ministère de la Santé et celui de l’Écologie, a soulevé ce problème bien réel. Des traces d’hormones, d’anti-dépresseurs, de bêtabloquants, ainsi que des molécules à usage vétérinaire sont présentes dans les milieux aquatiques.

Plusieurs autres contaminations peuvent aussi diminuer la qualité de l’eau : plomb, nickel, cuivre, chlorure de vinyle, bromates, chlore, aluminium, nitrates, etc. Ils sont également présents en faible quantité dans notre eau, plus ou moins selon les régions et départements.

Si vous avez des doutes sur la qualité de votre agglomération, vous pouvez consulter les rapports du site officiel, en cliquant sur la carte interactive.

Pourquoi filtrer l’eau du robinet ?

Les buveurs de thé et de café apprécient une eau filtrée, qui révèle pleinement les arômes de leurs breuvages. Mais filtrer l’eau du robinet permet surtout :

  • d’enlever le goût dérangeant du chlore
  • d’éliminer les métaux, pesticides, nitrates et autres micro-organismes présents dans l’eau
  • d’éviter le calcaire

Les solutions 100 % naturelles pour filtrer l’eau du robinet

Il existe des moyens pour filtrer l’eau du robinet que l’on boit au quotidien. Voici 3 solutions naturelles pour enlever le mauvais goût et les contaminants de l’eau du robinet : charbon végétal Binchotan, perles de céramique ou encore graines de moringa.

1. Le charbon végétal Binchotan

filtrer l'eau du robinetPeu connu, mais très efficace, le charbon de bois blanc actif est traditionnellement utilisé au Japon pour filtrer l’eau du robinet. Le Binchotan est un bâton de charbon actif végétal produit, au Japon, à partir du bois de l’arbre ubamegashi, un chêne très dense.

> Ses particularités :

Le principe est simple, le charbon végétal attire les molécules nocives et/ou chimiques présentes dans l’eau du robinet.

C’est son extrême porosité qui lui permet de retenir les ions contaminants et les résidus de pesticides, mais aussi réduire le chlore. Il minéralise l’eau en relâchant fer, potassium, calcium et magnésium contenus dans l’eau. Il neutralise et équilibre le PH de l’eau, la rendant ni acide ni basique.

> Comment l’utiliser ?

On plonge le bâton de charbon dans une carafe d’eau (maximum 2 L), et on laisse reposer l’eau minimum 8 heures avant consommation. L’eau est alors purifiée et minéralisée.

Sa capacité filtrante est active pendant environ 3 mois, pour un usage quotidien. Puis, on le plonge 10 minutes dans l’eau bouillante et on le fait sécher pour le réactiver pour 3 mois supplémentaires.

Le bâton de charbon ne peut s’utiliser qu’avec de l’eau. Il doit être retiré de la carafe pendant le lavage de celle-ci. Si le Binchotan se casse, il ne perd pas pour autant ses propriétés purifiantes, et peut s’utiliser en morceaux. Il est recommandé de faire bouillir le Binchotan pendant 1 minute, une fois par semaine, pour le purifier et optimiser ses capacités d’absorption.

Dès que le charbon végétal devient terne et grisâtre, c’est qu’il est temps de le remplacer. Il trouvera alors sa place au jardin, dans vos vases ou dans les pots de plantes. Biodégradable et réduit en miettes, il devient un excellent fertilisant et engrais, apportant nutriments et régulant le niveau de pH.

> Où l’acheter ?

Le bâton de charbon se trouve, à des prix très abordables, dans les magasins bio ou sur Internet.

2. Les perles de céramique

filtrer l'eau du robinet

Source : www.lesvertsmoutons.com

Les perles de céramiques, composées d’une argile très pure et enrichies de micro-organismes, interviennent directement sur la structure de l’eau. Déjà brevetées dans les pays asiatiques, ces perles assainissent l’eau et améliorent son goût.

> Leurs particularités :

Les perles de céramique sont composées de 80 micro-organismes actifs qui permettent de supprimer le chlore, le calcaire et la plupart des éventuelles traces de résidus. 100 % naturelles, les perles de céramique sont un produit vivant qui purifie et dynamise l’eau de notre robinet.

Les perles de céramique apportent également à l’eau un supplément de micro-organismes antioxydants, qui ralentissent les processus pathogènes. Une condition primordiale pour lutter contre l’hyper-acidité et conserver une flore intestinale en bonne santé.

> Comment les utiliser ?

Pour filtrer l’eau du robinet, il suffit de plonger les perles de céramiques dans la carafe d’eau et d’attendre 30 minutes. 15 perles permettent de filtrer 1 L d’eau. Le goût comme la texture de l’eau s’améliorent nettement avec les perles.

On laisse les perles au fond de la carafe, en veillant à toujours les laisser en contact avec de l’eau, pour que le processus de régénération se fasse en continu.

Les perles ne nécessitent aucun entretien et n’ont pas besoin d’être rechargées. Les perles doivent être retirées de la carafe pendant le lavage de celle-ci. L’eau et les micro-organismes se régénèrent mutuellement, rendant ainsi les perles inusables et réutilisables à vie.

> Où les acheter ?

Vous pouvez les acheter, à des prix très abordables, dans les magasins bio ou sur Internet.

3. Les graines de moringa

Filtrer l'eau du robinet

Droite : eau non filtrée / Gauche : eau traitée avec des graines de Moringa. Source : Penn State

Le Moringa est un petit arbre des régions tropicales ou subtropicales, dont les graines sont utilisées pour traiter et purifier l’eau. Des recherches menées par l’Université d’Uppsala en Suède a découvert que les protéines de graines de Moringa peuvent fournir une méthode de purification de l’eau.

> Ses particularités :

Les graines de moringa contiennent des protéines qui, une fois dans l’eau, se lient aux impuretés et facilitent la séparation de l’eau et des contaminants. L’ajout de graines de moringa réduites en poudre contribue à dépolluer l’eau en éliminant 90 à 99 % des bactéries.

Les protéines de ces graines portent une charge électrique positive qui leur permet de clarifier l’eau polluée et trouble. Les colloïdes (macromolécules organiques ou minérales qui forment une suspension dans l’eau) sont chargés négativement, ce qui les conduit à être attirés par les graines du Moringa.

Les propriétés antibactériennes de ces graines permettent aussi d’éliminer la présence de micro-organismes pathogènes dans l’eau.

> Comment les utiliser ?

Les graines doivent être pilées et réduites en poudre, avant de les mélanger dans l’eau. Pour traiter 1 L d’eau, il faut 50 g de poudre de graines de Moringa. Une fois la poudre versée dans la carafe d’eau, il faut les laisser en contact pendant 30 minutes, en agitant de temps en temps. Puis, il suffit de filtrer l’eau à l’aide d’une gaze propre et stérile pour éliminer les déchets. L’eau est alors propre à la consommation et purifiée.

Les graines de Moringa sont 100% biodégradables, et peuvent être, une fois utilisées, recyclées au jardin, dans les pots de fleurs ou dans vos vases.

> Où les acheter ?

Vous pouvez les acheter, à des prix très abordables, dans les magasins bio ou sur Internet.

Petites astuces économiques et pratiques

Si vous souhaitez boire de l’eau du robinet sans la filtrer, voici quelques conseils :

  • Avant de boire l’eau du robinet, laissez-la couler au moins 1 minute pour enlever l’eau stagnante remplie de polluants.
  • Pour éliminer le goût de chlore, il suffit de verser l’eau dans une carafe, de la laisser s’évaporer pendant 3 minutes et de la placer pendant 1 heure au réfrigérateur.

Sources et références : solidarites-sante.gouv.frBilan du plan national sur les résidus de médicaments – Colloids and Surfaceswww.lesvertsmoutons.com

Partagez avec vos proches, ces alternatives 100 % naturelles pour filtrer l’eau du robinet :

3 Commentaires

  1. Article très intéressant merci !

  2. C’est super , je possède des graines de moringa en quantité appréciables puisque dans mon jardin y poussent deux arbres appelés ici mouroungue originaires de l’Inde et entrent dans la catégorie des plantes alimentaires car on consomme les feuilles cuites ainsi que les fruits jeunes et tendres appelés bâtons mouroungue. Cette plante à été introduite par les engagés hindous dans l’archipel des Mascareignes.

  3. Ces solutions me sont d’une grande aide car en ce moment l’eau de mon robinet n’est pas du tout consommable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.