Faire la sieste : ce petit bonheur du quotidien qui fait le plus grand bien

Faire la sieste est un véritable petit bonheur tant pour l’esprit que pour le corps. En effet, le sommeil est indispensable pour notre santé, tant et si bien qu’il occupe un tiers de notre temps de vie ! Faire la sieste est un remède efficace contre la fatigue, le stress et l’anxiété. Cette période de repos a des effets spectaculaires bénéfiques pour le corps comme pour le moral : elle stimule l’énergie, favorise la bonne humeur, consolide la mémoire, renforce le système immunitaire et maintient le cerveau et le cœur en bonne santé… excusez du peu !

crédit image Despositphoto
faire la sieste

1ère étape : choisissez un endroit confortable…

Faire la sieste : un remède pour le corps et l’esprit

Micro-sieste, sieste éclair, sieste flash… ces différents noms désignent une courte pause au cours de la journée. Dans son livre Eloge de la sieste, Bruno Comby décrit la sieste plus précisément, comme :

« Une période de repos avec ou sans sommeil qui suit le repas de midi ».

Il suffit de s’allonger quelques minutes après le déjeuner pour faire une sieste ou une micro-sieste. C’est un processus naturel qui aide à relaxer le corps et détend l’esprit.

Faire la sieste aide à lutter contre diverses pathologies liées au stress. La sieste est un besoin physiologique qui permet d’abaisser les rythmes biologiques pour amener le cerveau en phase de sommeil léger.

crédit image Pixabay
faire la sieste

Faire la sieste à l’extérieur… c’est encore meilleur !

Quels sont les bienfaits d’une sieste ?

Faire la sieste est bénéfique pour les enfants comme pour les adultes. Pour celles et ceux qui travaillent toute la  journée, une brève sieste de 10 à 20 minutes maximum est un acte réparateur qui permet de recharger les batteries et revenir actif au travail.

Dans les faits, ce court temps de sommeil lent et léger stimule la performance. La sieste procure en effet d’innombrables bienfaits pour la santé. Cela vaut pour tous,  jeunes ou moins jeunes :

  1. Stimule la mémoire et développe la créativité.
  2. Améliore la vigilance, accroît la concentration et augmente l’attention. De ce fait, la sieste a un rôle préventif contre les accidents du travail, routiers et domestiques.
  3. Un remède antistress très puissant préconisé en cas d’anxiété. Grâce au calme et à la relaxation qu’elle procure, la sieste est particulièrement adaptée pour lutter contre les effets dévastateurs du burn-out.
  4. Améliore l’humeur en stimulant la production de la sérotonine, l’hormone du bonheur.
  5. Développe la santé mentale.
  6. Redonne de l’énergie, stimule la productivité et la performance.
  7. Améliore le fonctionnement cognitif, en effet faire la sieste prédispose le cerveau à recevoir, analyser et enregistrer de nouvelles informations.

Pour toutes ces raisons, la sieste joue un rôle très important dans la vie quotidienne de l’être humain. Lorsque vous faites la sieste, vous mettez en veille l’interaction de votre esprit avec les multiples repères externes, tous ces stimuli que vous voyez, entendez et ressentez.

crédit image Despositphoto
faire la sieste

Petite sieste discrète 🙂 

Faire la sieste : mode d’emploi

Les êtres humains ont un cycle biologique, connu sous le nom de rythme circadien. Deux périodes de somnolence intense interviennent dans ce cycle de 24 heures. L’une entre 13h et 15h et l’autre de 2h à 4h du matin environ. Durant ces périodes, notre temps de réaction, notre mémoire, notre coordination, notre humeur et notre vigilance sont affectées.

Faire la sieste est une solution évidente et accessible pour remettre votre journée sur les rails. Aussi courte soit-elle, une sieste l’après-midi est une excellente stratégie. En effet, elle a un impact positif impressionnant sur notre vie. Toutefois, avoir un planning bien établi pour faire la sieste peut être utile. Voici nos conseils pour bien profiter de son temps de sieste :

1- Choisissez un bon timing

Le meilleur moment pour faire la sieste est l’après midi, plus exactement entre 13 h et 15 h. Voici ce que vous procure une sieste selon le temps que vous lui accordez :

  • 6 minutes de sieste

Vous pouvez envisager une micro-sieste de six minutes sur votre lieu de travail. Ces 6 petites minutes de repos suffisent à améliorer le fonctionnement de votre mémoire. Cela vous permet en outre, de retrouver l’énergie nécessaire pour terminer votre journée.

  • 10 à 20 minutes

Les spécialistes du sommeil, s’accordent sur ce temps de sieste de 10 à 20 minutes comme étant le timing idéal pour améliorer la concentration et développer la productivité.

  • 20 à 30 minutes

Faire la sieste durant 20 à 30 minutes permet d’accéder au sommeil de stade 2 très convoité. Cette phase est reconnue pour améliorer significativement la vivacité d’esprit et la concentration, mais également l’habileté motrice.

  • Une sieste de 40 à 60 minutes

Elle sera moins efficace que la micro-sieste de 10 minutes qui stimule la puissance du cerveau, améliore la mémoire et la capacité d’apprentissage. Ce temps de repos plus long vous plonge à un stade de sommeil profond. Vous risquez alors de ressentir la désagréable sensation d’être groggy à votre réveil. Cette sensation est due à l’inertie du sommeil, elle peut se prolonger jusqu’à 30 minutes après le réveil.

  • Une sieste de 90 à 120 minutes

Ce temps de sieste prolongé procure un regain de créativité et améliore la mémoire émotionnelle et procédurale. En effet, une sieste de deux heures ou plus peut améliorer considérablement la vigilance pendant 24 heures. Il est important de noter que, contrairement à une sieste de 40 à 60 minutes, vous êtes ici susceptible de terminer un cycle de sommeil complet dans ce laps de temps de 2 heures. Cela signifie que vous ne risquez pas de ressentir l’inertie du sommeil.

2- Créez les bonnes conditions pour une sieste sereine

Pour créer un environnement propice au sommeil, veillez à ce que la lumière et le bruit soient réduits au minimum et à ce que la température soit confortable. Trouvez un lieu adapté, un support confortable, munissez-vous des outils qui favorisent le sommeil : bars à sieste, hamacs, fauteuils massant, musique douce, casque antibruit, masque relaxant… Vous pouvez aussi choisir simplement un endroit calme comme le lit, le canapé, le bureau, la voiture, etc.


>> Découvrez dans nos articles comment réaliser soi-même un masque relaxant pour les yeux et une bouillotte sèche effet cocooning garanti !


Il est également utile de régler une alarme pour terminer votre sieste. En effet, la crainte de ne pas vous réveiller au moment souhaité peut être gênante pour vous endormir sereinement.

3- Une sieste « caféinée »

Les siestes sont plus efficaces lorsqu’elles sont associées à la caféine. En effet, café et sieste se combinent extrêmement bien pour stimuler la productivité et améliorer la performance. Il suffit juste de boire une tasse de café avant de faire la sieste.

À vos oreillers !

Indéniablement, la sieste est une source de jouvence qui présente plusieurs effets positifs sur la santé, tant physique que morale. Alors… pourquoi s’en priver ?

La durée idéale d’une sieste ne dépasse pas les 30 minutes. Pour la plupart des gens, après environ 40 minutes, la sieste peut affecter négativement le sommeil nocturne.

Il faut également noter qu’une bonne hygiène de vie, une alimentation saine et équilibrée et une bonne hydratation renforcent les effets bénéfiques de la sieste.

>> Pour aller plus loin : je vous propose le livre de Bruno Comby – Éloge de la sieste qui répertorie tous les bénéfices et les clés d’une sieste réussie : durée, positions…

Sources et références :

La sieste, une bonne habitude à ne pas perdre pour certains et… à envisager pour les autres ! Faites l’éloge de la sieste autour de vous : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.