Faire son vernis à ongles maison sans aucun produit toxique

Le vernis coloré pour égayer nos tenues, le vernis transparent pour sublimer nos mains : nous avons toutes nos petits plaisirs en matière de beauté des ongles. Oui mais… car il y a un mais. Comme pour bien des produits de beauté ou cosmétiques : les vernis achetés dans le commerce contiennent des agents chimiques nocifs pour la santé. La solution consiste alors à se fabriquer son vernis à ongles maison avec des ingrédients naturels. L’intérêt est multiple : des couleurs personnalisées, un vernis écolo, respectueux de ma santé et des économies à la clé.

vernis à ongles maison

Être belle et écolo jusqu’au bout des doigts : je fais mon vernis à ongles maison

Vernis : l’ennemi haut en couleur

Les vernis à ongles recèlent des produits toxiques, allergisants, et même cancérigènes. Une enquête, menée en 2012 dans des salons de manucure de San Francisco par le Departement of Toxic Substances Control, a révélé la présence d’un trio toxique particulièrement nocif dans des vernis pourtant étiquetés « toxic free ».

L’Europe est également concernée puisqu’en juin 2012, le système d’échange rapide d’informations sur les produits dangereux de la Commission européenne (RAPEX) a pointé du doigt des vernis à ongles vendus dans des parfumeries pourtant réputées.

« Belle à en mourir » ?

Un trio toxique combiné : 1 – phtalate de dibutyle (DBP), 2 – formaldéhydes et 3 – toluène, qui peut avoir des impacts importants sur notre santé.

vernis à ongles maison

  1. Le phtalate de dibutyle (DBP) : c’est un perturbateur endocrinien interdit dans l’Union Européenne depuis un règlement de 2009 entré en vigueur en 2013. Cependant, cette substance est parfois trouvée dans des vernis achetés hors Europe.
  2. Les formaldéhydes : ils sont répertoriés depuis 2004 parmi les produits cancérigènes par le Centre International de Recherche sur le Cancer. Utilisés comme durcisseurs, ils sont tolérés jusqu’à 5% dans les vernis. Cette proportion n’est malheureusement pas toujours respectée.
  3. Le toluène : c’est un agent neurotoxique jugé responsable d’allergies cutanées et respiratoires. Il peut également endommager le système nerveux et provoquer des malformations au fœtus.

Ce n’est pas tout, puisque les vernis à ongles contiennent également du camphre synthétique et du xylène. Ces deux substances sont également considérées comme potentiellement cancérigènes.

La mention « 7-Free »

Si vous avez du vernis chez vous ou que vous souhaitez en acheter, vérifiez les étiquettes. La plupart des marques dites classiques se positionnent désormais sur des vernis dits « 3-free », à savoir qu’ils excluent le très controversé trio toxique DBP (phtalate de dibutyle), toluène et formaldéhydes.

Les marques dites naturelles affichent de leur côté des formules « 7-Free » ou le « 8-Free ».  Quand les vernis dits non-toxiques indiquent la mention « 7-Free », cela veut dire qu’ils ne contiennent aucun des 7 ingrédients suivants :

  1. toluène
  2. formaldéhyde
  3. phtalate de dibutyle
  4. résine de formaldéhyde
  5. paraben
  6. xylène
  7. camphre

Pour la mention « 8-Free », est également exclu de la composition:

8. colophane

Un véritable casse-tête et une liste de produits qui ne rassure pas du tout les consommatrices de vernis que nous sommes ! Pour se rassurer complètement, il est assez facile de fabriquer son vernis à ongle maison en assemblant des ingrédients fiables et d’origine naturelle.

vernis à ongles maison

Fabriquez votre vernis à ongles maison écologique à base de pigments naturels

Voici le mode d’emploi pour préparer facilement votre vernis à ongles maison 100% personnalisé. Vous pourrez choisir et associer les colorants de votre choix (oxydes, micas, pigments végétaux) pour composer votre teinte sur-mesure.

Les vernis « maison » sèchent rapidement et leur tenue est similaire à celle des vernis classiques.

Les pigments végétaux sont issus de fruits ou de légumes. Par exemple, les pigments issus de la patate douce sont rose vif, ceux du radis sont d’un rouge éclatant et ceux des baies de sureau sont pourpre.

Les pigments minéraux sont des oxydes de fer qui vous permettent d’obtenir des jaunes, des bleus ou des verts.

La poudre de mica s’utilise pour des effets pailletés ou brillants.

Pour un effet mat : choisissez les oxydes minéraux ou les pigments végétaux

Pour une effet satiné : les micas naturels.

La base de vernis : elle est composée à 85% de produits d’origine végétale, sans solvants pétrochimiques. Elle peut servir de base (impératif avant chaque application de vernis). On peut aussi l’utilisé en top coat (à appliquer après le vernis pour une tenue optimale). Cette base peut également être utilisée comme vernis incolore.

Ingrédients nécessaires :

  • Une base de vernis neutre (6 g)
  • Colorants minéraux, végétaux ou poudre de mica (0,6 g)

Les ustensiles :

  • Une balance de précision 0,01g (ou un set de 5 cuillères doseuses inox)
  • Un bol en inox
  • Un mini-fouet
  • Une pipette graduée 3 ml
  • Un flacon de vernis vide (6 ml)

Le mode d’emploi est très simple :

  1. Dans le bol inox, versez la base de vernis et les pigments choisis.
  2. Mélangez bien avec le mini fouet afin de disperser les colorants et d’homogénéiser le tout.
  3. Transvasez le tout dans un flacon à l’aide d’une pipette.
  4. Essuyez le bol avec un papier absorbant tout de suite après la préparation, puis frottez avec un peu de dissolvant pour parfaire le nettoyage. Ne laissez pas le vernis sécher dans le bol !
  5. Étiquetez et datez le vernis. (Il peut se garder 12 mois)

Et voilà, vous venez de fabriquer très facilement un vernis bien plus écolo que ceux du commerce, prêt à sublimer vos ongles sans compromettre votre santé.

Petits conseils d’utilisation

  • Pensez à bien agiter le flacon avant chaque utilisation pour que la bille homogénéise le vernis.
  • N’oubliez pas d’appliquer une base avant la couleur, afin de protéger l’ongle et pour assurer une meilleure tenue à la couleur.
  • Pour augmenter le pouvoir couvrant (selon les teintes) : vous pouvez passer deux couches de vernis sur vos ongles.

Un petit prix pour un vernis naturel

vernis à ongles maisonLe prix d’un vernis fait-maison revient à environ 1,20€ pour un flacon de 6 ml. En effet, on utilise qu’une très petite quantité de pigments pour chaque préparation.

Pour mes préparations cosmétiques, j’utilise les ingrédients proposés par le site Aroma-Zone.com . Ils sont certifiés naturels et sont de très bonne qualité avec un large choix de produits.

À vous Mesdames, faites-vous plaisir !

Un texte de Sophie Guittat

Articles en rapport :

Dans une démarche similaire, vous pourriez tout aussi bien avoir envie de réaliser vos propres parfums à la maison. C’est ce que vous propose cet ouvrage :

Pour être certain(e) d’éviter les produits toxiques en cosmétique, comme dans bien d’autres domaines, le plus sûr est encore de confectionner les choses soi-même. Partagez cet idée sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *