Faites votre baume à lèvres maison, évitez ceux du commerce qui sont nocifs

Je vous propose aujourd’hui une recette de baume à lèvres maison, à réaliser avec des produits bio tant qu’à faire. Récemment, une étude d’UFC-Que Choisir a alerté sur les dangers des baumes à lèvres du commerce. Sur 21 sticks à lèvres de grande marque 10 contiennent des substances nocives pour la santé.

baume à lèvres maison

Évitez les baumes à lèvres nocifs : faites le vôtre facilement

En cette saison qui voit les températures diminuer, nos lèvres sont les premières victimes. Pour prévenir tiraillements et gerçures, on évitera dorénavant de dégainer son baume à lèvres habituel les yeux fermés.

Hydrater les lèvres pour les apaiser : d’accord, mais… sans substances chimiques toxiques, sans produits dérivés du pétrole, alcools, silicone et autres polymères qui altèrent notre santé. D’autant plus que la muqueuse des lèvres les absorbe facilement et rapidement.

Heureusement il y a une solution sûre. Il existe une recette de baume à lèvres écologique à faire à la maison, simple à réaliser et surtout efficace. Mais avant de mettre les mains à la pâte, petit retour sur cette enquête dont le verdict est sans appel.

10 sticks avec perturbateurs endocriniens et huiles minérales cancérogènes

En septembre 2017, UFC-Que Choisir tire la sonnette d’alarme sur les dangers des sticks à lèvres, ce produit phare des mois d’hiver. Pas moins de 21 produits de grandes marques ont été testés. La moitié d’entre elles comporte des substances toxiques, telles que des perturbateurs endocriniens ou des huiles minérales cancérogènes, nocives si elles sont ingérées.  Fabienne Maleysson, journaliste à l’UFC-Que Choisir explique :

« On a retrouvé des résidus, l’un est cancérogène, l’autre semble être toxique, or, ils s’accumulent dans le foie et les ganglions lymphatiques (…) On ne sait pas exactement quelles sont les conséquences pour l’organisme, mais des études ont montré que certaines personnes ont jusqu’à 5 grammes dans l’organisme, donc on estime que ce n’est pas du tout souhaitable. »

Une chose est sûre, il vaut mieux éviter de les utiliser et de les ingérer. Sur les 21 baumes à lèvres testés par UFC-Que Choisir, voici les 10 produits déconseillés à l’achat :

  1. Uriage – Stick lèvres hydratant
  2. Aptonia – Stick lèvres hydratant
  3. Le Petit Marseillais nutrition – Soin lèvres desséchées
  4. Avène Cold Cream – Stick lèvres nourrissant
  5. Boiron Homéostick – Baume à lèvres au calendula
  6. La Roche Posay Nutritic – Soin transformation lèvres desséchées
  7. Carmex – Classic Moisturing Lip Balm
  8. Labello – Original Classic Care
  9. Garnier Ultra doux Trésors de miel – Baume à lèvres nourrissant
  10. Yves Rocher Macadamia

Des ingrédients toxiques à la loupe

Les lèvres sont adoucies et soulagées à court terme, mais à long terme on ne peut plus se passer du baume à lèvres à l’huile de paraffine, car elles sont agressées par leurs propres toxines. Pour Barbara Demeinex, biologiste spécialiste des perturbateurs endocriniens :

« On est exposé à tant de produits nocifs, que ce soit dans l’alimentation ou dans les cosmétiques, donc en ajouter un sur les muqueuses des lèvres, où il y a absorption très rapide, ce n’est pas une bonne chose. »

L’huile de paraffine est un émollient qui assouplit et adoucit la peau. Il est aussi hydratant, et maintient la peau douce et lisse, mais :

  • C’est une huile minérale issue de l’industrie pétrochimique. On étale donc sur nos lèvres un dérivé du pétrole.
  • C’est un ingrédient occlusif, qui va créer une barrière entre la peau des lèvres et l’environnement. Certes, il empêche les infections de rentrer, mais il va aussi bloquer la respiration de la peau et l’élimination des toxines.

Pétrolatum : c’est une gelée d’huile minérale, utilisée comme une barrière pour garder la peau humide dans de nombreux produits hydratants. Le soucis : c’est un dérivé pétrolier qui peut contenir des hydrocarbures poly-aromatiques (HAP). L’exposition aux HAP, incluant les contacts avec la peau sur une longue période est associée au cancer.

BHA et BHT : Le BHA (hydroxyanisole butylé) et le BHT (hydroxytoluène butylé) sont des antioxydants synthétiques apparentés, qui sont utilisés comme conservateurs dans les produits hydratants. Le Centre international de Recherche sur le Cancer les classe parmi les substances potentiellement cancérigènes.

Publicité quand tu nous trompes…

La liste des ingrédients toxiques est longue. Les industriels nous parlent de produits naturels en mettant en avant des matières premières comme le beurre de karité, l’huile d’Argan et tant d’autres. Mais ceux-ci ne représentent qu’une très faible proportion du produit fini.

Pour réaliser un baume à lèvres efficace, naturel et sain, il faut que ces trois principaux ingrédients nocifs soient remplacés par des huiles végétales ou essentielles, ou de la cire d’abeille.

baume à lèvres maison

Recette de baume à lèvres maison et bio à réaliser en 10 minutes

Concernant ce qu’on applique sur nos lèvres, le plus prudent reste encore de miser sur un baume fait maison avec des produits bio.

Matériel utilisé :

Un bol inox avec bec verseur – Spatules inox ou cuillères pour prélever les ingrédients -Une balance précise à 0,1 g – le nécessaire pour réaliser un bain-marie

Les ingrédients utilisés pour préparer 3 sticks à lèvres

  • Huile végétale de ricin (brillant, réparateur) – 6 g
  • Beurre végétal de karité (réparateur, nourrissant, dureté) – 6g
  • Cire végétale d’abeille en paillettes (protecteur, dureté) – 3 g
  • Huile de germes de blé (conservation) – 5 gouttes
  • Huiles essentielles (selon les goûts) – 2 gouttes

Fabrication du baume :

  1. On se lave les mains et on désinfecte les ustensiles
  2. On fait tiédir au bain-marie l’huile végétale, le beurre et la cire
  3. On remue avec la spatule jusqu’à ce que tous les ingrédients soient fondus
  4. On ajoute l’huile de germes de blé et les huiles essentielles en mélangeant de nouveau
  5. On verse tesuire le baume fondu dans des sticks de baume à lèvres vide soigneusement nettoyés ou dans des petits pots à couvercle
  6. On étiquette en indiquant la date de fabrication (le baume à lèvres maison peut se conserver environ 6 mois)
  7. On laisse refroidir à température ambiante avant de pouvoir profiter du résultat

D’autres ingrédients que vous pouvez utiliser pour varier la recette

  • Huile végétale : coco, carotte, olive, amande douce, etc.
  • Beurre végétal : cacao, amande, etc.
  • Cire végétale : carnauba, candelilla, etc.
  • Huiles essentielles : vanille, rose, orange, etc.

> Attention : pensez à ne choisir que des produits comestibles.

> Vous pouvez retrouver tous les ingrédients nécessaires dans vos magasins bio.

Un texte de Sophie Guittat

Sources : quechoisir.org – Le site (en anglais) atsdr.cdc.gov  et la Fondation davidsuzuki.org

Dernier petit conseil

Pour vos baumes en pots, prévoyez d’avoir les doigts bien propres à chaque utilisation, pour ne pas le contaminer par des bactéries. Toujours pour des raisons d’hygiène, n’oubliez pas qu’un baume est personnel et qu’il ne se partage pas.

… mais la recette se partage ! Alors n’hésitez pas à en faire profiter vos ami(e)s sur les réseaux sociaux :

Un Commentaire

  1. Retour PingFaire son vernis à ongles maison sans aucun produit toxique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *