Le Furoshiki : l’emballage réutilisable et écologique

Le Furoshiki est une véritable alternative aux emballages plastiques et papiers. Envie de troquer vos emballages jetables, papiers cadeaux ou encore sacs plastiques contre un emballage réutilisable et écologique ? Adoptez le Furoshiki, une technique d’emballage réutilisable, 100 % récup’ et zéro-déchet.

furoshiki

Le Furoshiki réutilisable à l’infini : une alternative aux emballages jetables

Le Furoshiki : l’emballage réutilisable et écologique

Chaque seconde près de 16 000 sacs plastiques sont distribués dans le monde, soit 500 milliards de sacs chaque année !

L’utilisation moyenne d’un sac est de 20 minutes. Mais il faut compter de 100 à 400 ans pour qu’un sac plastique se dégrade. C’est une véritable catastrophe pour l’environnement.

Chaque année, c’est également 11 millions de tonnes de papiers qui sont consommés en France, dont 50 millions de rouleaux de papiers cadeaux, souvent non-recyclables…

La moitié seulement de ces emballages sont recyclée. Des millions de tonnes finiront donc dans une décharge ou un incinérateur, contribuant ainsi à un gâchis de matériaux, à la pollution de notre environnement et à la contamination de la chaîne alimentaire.

Face aux préoccupations de développement durable et de protection de l’environnement, l’emballage écologique s’impose comme une évidence.

Le Furoshiki constitue une excellente alternative et permet de remplacer de façon très esthétique et pratique les papiers cadeaux et les sacs plastiques. Son intérêt ? On peut le fabriquer à partir de tissus de récup’ et le réutiliser à volonté.

furoshiki

Le Furoshiki : l’art d’emballer à la japonaise

Le Furoshiki est une technique japonaise traditionnelle du pliage et du nouage. Destiné à l’emballage des cadeaux, au transport des objets et effets personnels, le Furoshiki désigne également le carré de tissu utilisé.

Grâce à un savant système de pliage et de nœuds, les objets sont fermement maintenus et acheminés avec élégance. De forme carrée, le Furoshiki est traditionnellement décoré de motifs japonais. Mais il est possible d’utiliser tout type de tissu (coton, soie, nylon, etc.), agrémenté de motifs originaux et de couleurs.

Depuis quelques années, il revient à la mode comme technique d’emballage écologique pour confectionner les paquets cadeaux.

L’histoire du Furoshiki

furoshiki

L’existence du Furoshiki remonte à l’ère Nara, entre 710 et 794, sous le nom de tsutsumi, signifiant « emballage ». Au fil des dynasties, le Furoshiki va prendre des noms différents mais aura toujours la même utilisation : un moyen pratique et rapide pour emballer ses effets et se déplacer rapidement.

Le terme furoshiki, signifiant « étaler au bain », apparaît vraiment vers 1336 à l’époque Muromachi. Les seigneurs féodaux, invités dans les bains du shogun Ashikaga Yoshimitsu, emballaient leurs kimonos dans des tissus au blason de leur famille. Cela leur évitait ainsi de mélanger leurs effets personnels. Ils utilisaient ensuite ces tissus comme tapis de sol avant de quitter le bain.

Vers 1603, au début de la période Edo, les japonais ont commencé à utiliser le Furoshiki pour envelopper leurs vêtements lorsqu’ils allaient au bain public. Pratique et utile, le Furoshiki se répand alors très vite dans la société Japonaise. Il devient un mode de transport de marchandises, un mode de déménagement, un emballage cadeau, un sac, etc. Puis, la seconde guerre mondiale et la généralisation des sacs plastiques et papiers font tomber le Furoshiki en désuétude.

Un sac écologique ancestral et moderne

furoshiki

De par son utilisation et sa durabilité, le Furoshiki est le « sac écologique » le plus ancien de l’histoire. Il reflète l’esprit des 3R du Zéro-Déchet : Réduire, Réutiliser, Recycler.

Depuis 2006, le Furoshiki est remis au goût du jour, grâce aux initiatives du Ministère de l’Environnement Japonais. Ce dernier prône le développement de ce geste écologique pour lutter contre la surconsommation des sacs plastiques et emballages papier. Le Furoshiki s’inscrit alors dans le mouvement Mottainai qui lutte contre le gaspillage matériel.

Dans un souci environnemental et écologique, le Furoshiki est une des plus simples alternatives aux emballages et sacs plastiques.

Le Furoshiki : un emballage en récup’

furoshiki

©lardecoracao

Inspirez-vous de cette tradition japonaise pour troquer vos sacs et papiers cadeaux jetables contre un emballage écologique. Réutilisable, le Furoshiki permet en effet d’éviter pas mal de déchets.

Et pour allier plaisir, efficacité et récup’, pas besoin de dépenser pour dénicher votre Furoshiki. Vos placards regorgent de tissus qui pourront servir d’emballage :

  • une chute de tissu,
  • un vêtement que vous ne portez plus,
  • un foulard ou bandana,
  • un drap,
  • un torchon,
  • une taie d’oreiller, etc.

Vous pouvez aussi chiner des tissus de seconde main pour fabriquer votre emballage écologique et réutilisable.

Différentes tailles de Furoshiki

Les Furoshiki, carrés voire légèrement rectangulaires, peuvent être de différentes tailles. Ils s’adaptent à toutes les situations et peuvent s’utiliser dans diverses situations : Sac à main, cabas, sac à dos, porte-livres, emballage de bouquets de fleurs ou plantes en pot, emballage cadeaux, etc.

  • 45 ou 50 cm : idéal pour emballer les petits cadeaux.
  • 68, 70 ou 75 cm : tailles les plus courantes pour l’emballage cadeaux.
  • 90 ou 105 cm : pratique pour porter les courses, les bouteilles à offrir, les effets personnels ou bien en sac à main.
  • 110 ou 130 cm : pour ranger les vêtements au placard.
  • 75 à 230 cm : pour emballer les couettes, par exemple.

Notre conseil : choisissez un tissu assez résistant pour les objets plus lourds ou fragiles.

furoshiki

©lardecoracao

Comment faire un Furoshiki ?

Pour fabriquer un Furoshiki c’est très simple. Vous pouvez le réaliser vous-même et choisir des tissus selon vos goûts. Simple impératif, le tissu doit être carré. 

Nos conseils :

  • Si vous choisissez un carré dans une chute de tissu de la taille, pensez à faire des petits ourlets, ou le couper aux ciseaux cranteurs.
  • Faites attention à utiliser des tissus ni trop épais ni trop fins. Trop fins, les emballages seront mous et auront tendance à glisser ou à ne pas se plier correctement. Trop épais, vous aurez du mal à les plier et n’arriverez pas à réaliser les nœuds.

Le principe consiste donc à utiliser un carré d’étoffe comme emballage, grâce à un savant pliage. Nul besoin de couture, de scotch, d’agrafes, de bolducs ou autres : juste des nouages.

Diverses techniques permettent de plier et nouer le tissu afin qu’il s’adapte à tous les types d’objets : boîtes, livres, bouteilles, objets ronds… Il y en a de plus simples et de plus élaborées.

Voici ci-dessous, quelques méthodes de pliage :

furoshiki

Voici une vidéo/Tuto : Comment emballer avec un Furoshiki ?


Pour se passer d’aluminium et de film plastique, découvrez notre article sur le film alimentaire lavable : une alternative écolo 100% naturelle pour conserver des aliments au réfrigérateur, emporter un en-cas, emballer un fromage, etc.


Je vous conseille aussi cet ouvrage très pratique : Furoshiki, un jeu d’enfants : Plus de 20 pliages et créations !, de Aurélie Le Marec

Sources et références :
Planetoscope – Lar Decoraçao – LatelierdufuroshikiEcoconso

Avec un simple carré de tissu, on peut réaliser un emballage ou un sac, modifiable et réutilisable à souhait. Partagez l’idée avec vos amis :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.