Ces mensonges qui nous empêchent de vivre

Ces mensonges sont tellement énormes que nous y avons tous cru. Pourtant lorsque l’on décortique certains sujets, il n’y a aucune difficulté à détecter la supercherie. Etes-vous prêt à revenir du pays merveilleux auquel on essaie de vous faire croire depuis toujours ?

ces mensonges

Ces mensonges qui nous empêchent de vivre

La vie, notre vie nous est dictée. Tout le monde s’emploie, depuis notre petite enfance, à nous expliquer ce qu’est la vie, ce qui est possible et acceptable, ou pas.

Parents, enseignants, médias, politiciens, la publicité, le monde du travail, les religions… tous nous transmettent et imposent LEUR vision de la vie, dans un cadre très restrictif.

Tout est faux

Il existe tellement de possibilités dans la vie pour chaque individu, que ces vérités toutes faites qu’on nous inculque depuis toujours sonnent comme des mensonges éhontés. Chaque mensonge a sa raison d’être, son objectif à servir.

La vie peut être une aventure passionnante. Nous avons le droit d’aspirer à une existence qui a du sens. Pour cela il est nécessaire de déconstruire les mensonges ancestraux qui nous interdisent de choisir notre vie.

« Un bon diplôme c’est l’assurance d’une vie heureuse » : mensonge

Inutile de tourner autour du pot: c’est FAUX. Encore l’un de ces mensonges qui se perpétue. Il n’y a qu’à regarder le taux de suicide dans notre pays pour s’en convaincre : Le suicide en France

Le bonheur ne dépend pas du niveau de revenu, pas plus du niveau social, ni même des diplômes obtenus, et encore moins des bonnes notes à l’école.

ces mensonges

Pourtant, les parents comme les enseignants et la société toute entière ne voit que par « l’éducation ». L’éducation scolaire formate les enfants en ne tenant pas compte de leurs besoins fondamentaux. C’est déjà la course aux résultats, l’individu doit être productif, le plus rapidement possible.

Le plus souvent, l’école, les diplômes puis la carrière professionnelle conduisent à une vie conformiste et sans véritable passion. Explorer la vie et rencontrer les gens, se laisser porter par ses aspirations, vivre ses passions, sublimer l’amour… Voilà quelques pistes d’envol pour un aller sans retour vers une vie heureuse.

« Il faut travailler pour s’enrichir » : mensonge

Une idée trompeuse, totalement fausse. Dans cette société « modèle », le travail n’est pas valorisé. Les plus riches récoltent le fruit du travail de ceux qui sont au boulot tous les jours.

Celui qui travaille honnêtement gagne de quoi vivre, payer ses factures, encore des factures et pas beaucoup plus.

En 2014, les seules entreprises du CAC 40 ont versé 56 milliards d’euros de dividendes à leurs actionnaires. Dans le monde c’est plus de 1 000 milliards de dollars qui sont ainsi distribués chaque année.

Ces chiffres ne vous parlent pas?

  • Pour la France, ces 56 milliards de dividendes représentent 2 000 euros par foyer.
  • On pourrait donner 137 dollars à chacun des 7,3 milliards d’habitants de la planète, enfants et vieillards compris.

ces mensonges

C’est tout simplement énorme. Les riches investisseurs « aspirent » les fruits du monde du travail. Le mensonge est démasqué : l’homme est asservie par l’homme. Le travail n’apporte pas la richesse, votre travail enrichit les riches. Cette vie est une vie de servitude.

Quand on a compris cela, alors on commence à se tourner davantage vers les choses essentielles de la vie. C’est là que réside la richesse.

« La curiosité est un vilain défaut » : archi faux.

C’est même tout l’inverse : votre curiosité est une qualité essentielle. C’est elle qui permet de ne pas être soumis aux autres, de ne pas se ranger à leur avis « d’expert » les yeux fermés. C’est elle qui vous donne la soif d’apprendre et de comprendre, de rencontrer et connaître.

Nul doute que votre curiosité dérange. Elle dérange tellement que tout est mis en œuvre pour vous distraire de cette soif naturelle de savoir. La télévision est une cause évidente de l’abêtissement des gens.

Apprendre des choses, se documenter et s’informer constamment sur tout : c’est non seulement passionnant, mais c’est aussi et surtout vital dans ce monde impitoyable. Cela nous permet de garder notre libre arbitre en chaque occasion. C’est de notre liberté de penser, de raisonner qu’il s’agit. Préservons là, soyons le plus curieux possible.

« Je dois regarder les infos pour comprendre le monde » : encore faux

Les principaux médias, français sont détenus par quatre grands groupes. Il s’agit de : LAGARDERE – BOUYGUES – DASSAULT – ROTSCHILD

Pensez-vous vraiment que ces gens possèdent la presse et la télévision pour nous informer vraiment? Quel intérêt ont-ils à dévoiler les coulisses du fonctionnement de la société et ces mensonges qui nous fabriquent une fausse réalité?

Si la presse dans son ensemble n’était pas aux mains de quelques uns, elle pourrait jouer son véritable rôle d’information. Elle serait alors ce « 4ème pouvoir » qui fait tant trembler les gouvernements. Au lieu de cela, pour s’informer et comprendre le monde, il faut aller chercher l’information. Aller là où les choses sont dites. Entendre ceux qui ne défendent aucun autre intérêt que celui du bien commun. Très rapidement, on découvre un monde insoupçonné où tout ce qu’on nous a inculqué apparaît faux. Ces mensonges organisés ne tiennent pas la route.

contrôle des masses

« Consommez pour être heureux » : toujours faux

Le matraquage publicitaire dont nous sommes victime est puissant. C’est partout, tout le temps. On ne peut passer une journée sans avoir l’esprit pollué par un message publicitaire. On nous pousse à acheter toujours plus de produits. Beaucoup d’entre eux nous empoisonnent. Qu’à cela ne tienne, on nous vend le poison puis le médicament qui va avec.

Ce qu’on nous vend en fait, c’est une vie de servitude passée à travailler plus que de raison pour acheter, acheter et acheter encore. On y passe sa vie, on y laisse sa santé et ses illusions…

Avoir du temps pour soi est la véritable richesse. S’occuper de soi, de ses proches, écouter son cœur et faire ce qui nous passionne : c’est vivre.

« Nous vivons en démocratie » : c’est on ne peut plus faux

Cela peut paraître insensé : le pays des droits de l’homme, la révolution française… Ces événements si importants de notre histoire ont vu naître la République. Et pourtant, la supercherie est énorme mais bien réelle. Penchons nous de plus près sur la question:

les plus grands mensongesDémocratie :  du grec « démos » qui désigne l’ensemble des citoyens, le peuple – et du grec « kratos » celui qui gouverne, le pouvoir. La démocratie c’est le pouvoir au peuple. Si nous vivions en démocratie les lois seraient écrites et votées par le peuple. Elle serviraient vraiment le peuple, au détriment des nantis.

Hors, en France et ailleurs, nous procédons à un vote pour élire nos dirigeants. Ils viennent tous de la classe politique, on choisit nos maîtres. Autrement dit nous vivons en Oligarchie : du grec « oligos », un petit nombre et « arché », le commandement. Les lois sont écrites par une élite pour l’élite. Elle ne servent pas les intérêts du peuple.

Vous le voyez, des affirmations couramment admises sont en fait totalement fausses quand on y regarde de plus près. Même si la supercherie est grossière, elle perdure. Heureusement certains ne sont pas dupe. Espérons qu’ils soient de plus en plus nombreux à ouvrir les yeux.

Partagez avec d’autres victimes du système : 

40 Commentaires

  1. PERSONNE ne se réveillera : L’impunité d’Israël le prouve, et Je suis Charlie le prouve, le rêve de la démocratie occidentale : l’Afghanistan, L’Irak, la Syrie, Libye, bientôt Sahel, et se retrouve détruis, meurtris, éparpiller dans des camps frontaliers pour un peu de nourritures et d’humanisme Adieu culture, Adieu honneur, Adieu science, Adieu vie, Bienvenue Haine (Satan) sa présence indique un avenir plus douloureux que le passé au point ou beaucoup regretterons la dictature. RÉVEILLER qui ? du moment où tout est vu normal en Occident. Sauf que la Haine n’a pas de religion, de couleur, de frontière, s’installera et s’imposera partout.

    • un dieu parmis d'autre

      peut importe que tu croies que les gens se réveillerons ou non, dans les 2 cas tu a raison…

  2. En refusant l’argent qu’on me proposait en échange de ce que je donnais j’ai très souvent entendu le même mensonge : mais il faut de l’argent pour vivre !

    Non, ce qu’il faut pour vivre c’est respirer, boire, manger, dormir, se laver et se blanchir, se soigner et aimer ! (J’ai écrit « vivre », pas « survivre »)

    Que notre système nous impose d’utiliser de l’argent pour obtenir ce dont nous avons besoin est une chose, que cela soit réellement le cas en est une autre. Un arbre ne vend pas ses fruits, un oiseau n’a pas besoin d’argent, et ils vivent pourtant. Que ce qui nous soit vendu soit une liberté aliénée au pouvoir d’achat est une chose, l’accepter en est une autre.

    Inutile de partir sur une île déserte pour s’exiler de ce système, il suffit de ne pas y utiliser d’argent.

    Cela ne tient à des croyances (mensonges) mais aussi à des pratiques quotidiennes. Nous avons placé une valeur symbolique à la mesure de toute chose au lieu de garder mesure en toute chose : l’argent. Si nous nous considérons comme responsables, nous sommes responsables de cela. Cependant c’est l’obscurantisme qui règne autour de la création monétaire. Ainsi, vu la place que prend l’argent dans nos vies, je placerais comme mensonge le plus grave le fait d’avoir concédé la création monétaire aux usuriers en notre nom en le justifiant par l’irresponsabilité d’avoir tenu « la planche à billets ».

    L’argent n’appartient pas au bien commun, sa valeur réelle est négative considérant que le vivant lui est sacrifié.

    Brûlez un billet de banque en public afin de constater ce que provoque comme réactions physiques un acte sacrilège. Nos pratiques quotidiennes et nos croyances forment une religion, notre religion fait de nous le peuple de la marchandise. Est-ce que selon vous, le peuple de la marchandise a un quelconque avenir ici bas, sur terre ?

    • Merci Cyril, je ferais prochainement un article sur l’argent, son origine et son évolution. Il y a beaucoup à dire. Ce que l’on découvre en étudiant le sujet est pour le moins surprendre.

      • L’argent en lui meme est saint mais l’homme l’a souillé

        • Je projette de présenter un article sur l’argent, son histoire et son fonctionnement. Il s’avère que le système monétaire actuel n’est que duperie et illusion.

          • Comme materiau a votre article, je vous offre cet extrait du livre de Antony C. Sutton « Le Complot de la Réserve Fédérale » qui illustre les rapports banques démocratie :

            Londres, le 25 juin 1863
            À Mrs. lkleheimer; Morton et Vandergould
            Au n° 3 de Wall Street
            New York, États- Unis d ‘Amérique

            Chers Messieurs :
            Un certain M. Sherman nous a écrit d ‘une ville de l ‘0hio, aux États-Unis Amérique, quant aux bénéfices qui pourraient étre réalisés dans les affaires bancaires nationales, eu égard a une loi récente de votre Congrés, une copie de ladite loi accompagne la présente lettre.
            Cette loi a apparemment été reprise sur le projet formulé chez nous par la « British Bankers Association », et recommandée a nos amis américains par ladite Association comme une loi qui, si elle se voyait promue, s ‘avérerait étre une vaste source de bénéfices pour toute la fraternité bancaire mondiale.
            M Sherman affirme que jamais une loi n’a représenté pour les Capitalistes une telle opportunité d ‘amasser de l ‘argent Elle donne a la Banque Nationale un contrôle presque total des finances nationales. « Les rares personnes qui comprendront le systéme, nous dit-il, auront d ‘un côté un tel intérêt a en bénéficier et seront, de l ‘autre, tellement dépendantes de ses avantages, qu ‘aucune opposition ne sera a craindre de cette catégorie-la, lors que la vaste entité qu ‘est le peuple, intellectuellement incapable de comprendre les fabuleux avantages que le Capital retirera d ‘un tel système, portera son fardeau sans se plaindre, et peut-étre même sans soupçonner que ledit systéme dessert ses intérêts […]”
            Trés respectueusement vos,
            Rothschild Frères

            New York, le 6juillet 1863
            A Mrs. Rothschild Fréres
            Londres, Angleterre

            Chers Messieurs :
            Permettez ici que nous accusions réception de votre lettre du 25 juin dans laquelle vous faites reférence a une communication reçue de Monsieur le Député John Sherman de l ‘Ohio, portant mention des avantages et bénefices d’un investissement américain obéissant aux dispositions du « National Bank Act ». M. Sherman afiche toutes les marques et caractéristiques d’un financier auréolé de succés. Son tempérament est de nature a ne guère s ’embarrasser de sentiments lorsqu ‘une opportunité majeure est en vue. ll est jeune, habile et ambitieux. ll s’est fixé pour objectif la Présidence des États- Unis et siégé deja au Congrés (il ne manque pas non plus d’ambitions financiéres). ll pense légitimement qu ‘il a tout a gagner a se montrer amical avec des hommes et des institutions disposant d ‘importantes ressources financières, qui ne sont parfois pas trop regardants quant a leurs méthodes lorsqu ‘il s ‘agit d ‘obtenir l’aide du gouvernement, ou de se protéger d ‘une législation peu amicale.
            Pour ce qui est ici de la mise en place de la Banque Nationale et de la nature d ‘un tel investissement, comme des bénefïces y afférents, permettez-nous de vous renvoyer aux circulaires ci-jointes. qui veulent que :
            « Tout ensemble de personnes dont le nombre ne sera pas inférieur a cinq est habilité a fonder une Société Bancaire Nationale  »
            « À moins d ‘étre dans une ville de 6000 habitants* ou moins, une Banque Nationale ne peut pas disposer de moins de l 000 000 de dollars en capital. »
            « Ce sont des sociétés privées conçues pour des gains privés, et elles choisissent elles-mêmes leurs agents et employés.  »
            « Elles ne relèvent pas des lois de l »État, à l’exception des dispositions que le Congrés pourrait parfois prendre.  »
            « Elles sont habilitées a recevoir des dépôts et a faire des préts de l’équivalent pour leur propre profit. Elles peuvent acheter et vendre des bons et des lettres d’escompte, ainsi que
            faire toutes sortes d ‘opérations bancaires. »
            « Démarrer une Banque Nationale sur la base de 1.000. 000 de dollars requerra de se procurer ce montant (valeur au pair) en bons du gouvernement américain. »
            « On peut aujourd ‘hui se procurer des bons du gouvernement américain avec un rabais de 50 % et ainsi, une banque nantie de 1 000 000 de dollars de capital peut en ce moment étre
            démarrée avec .500. 000 dollars seulement.  »
            « Ces bons doivent être déposés au Trésor américain, à Washington, en tant que garantie de la devise de la Banque Nationale qui sera fournie a la banque par le gouvernement. ”
            « Le gouvernement américain paiera 6 % d’intérêts en or sur ces bons, ces intérêts étant payés deux fois par an. On veillera a ce qu « au prix actuel des bons, les intérêts payés par le
            gouvernement lui-même se montent à 12 % en or sur toute monnaie investie. »
            « Le gouvernement américain, ayant reçu les bons susmentionnés en dépôt sous la responsabilité de son Trésorier; fournira, sur la foi d ‘une telle garantie, des devises nationales
            aux banques ayant déposé ces bons, a un taux d »intérêt annuel de seulement un pour cent par année écoulée.  »
            « La devise est imprimée par le gouvernement américain sur un modéle équivalent aux dollars ‘greenback ‘, de maniére a ce que le peuple ne remarque pas la diflérence. quand bien
            même cette devise ne représente rien d’autre qu ‘une promesse de la banque de payer:  »
            « La demande d’argent est si importante que cet argent peut être facilement prêté au guichet de la banque avec un taux d’escompte de 10 % sur une période de trente ou soixante jours, ce qui fait autour de l 2 % d ‘intérêts sur la devise.  »
            « Les intérêts sur les bons, plus les intérêts sur la devise que les bons garantissent, plus ce que les affaires rapporteront incidemment, devraientfaire que les gains bruts de la banque avoisineront les 28 à 33 1/3 %.  »
            « Les Banques Nationales ont le privilège d ‘augmenter ou de restreindre le volume de leurs devises à volonté, et sont bien sur susceptibles de garantir ou de re/user les prêts selon qu’ils paraissent adaptés ou pas. Étant donné que les banques relèvent d ‘une organisation nationale et qu ‘elles peuvent facilement agir de concert pour refuser des prêts ou les accroitre, il en découle qu ‘elles sont en mesure, de par une action commune consistant a refuser de faire des prêts, de provoquer l ‘austérité du marché de l ‘argent et d ‘engendrer en une seule semaine, voire un seul jour; un déclin général des productions de la nation. »
            « Les Banques Nationales ne paient de taxes ni sur leurs bons, ni sur leurs capitaux, ni sur leurs dépôts.  »
            En vous demandant de bien vouloir considérer tout ceci comme strictement confidentiel [. . .].
            Avec tout notre respect,
            lkelheimet; Morton et Vandergould”

          • Merci à vous

          • Il s’avère que l’authenticité de ces lettres est contestable et contestée, excusez moi.

        • je suis bien d’accord

        • L’argent est l’oeuvre du mal.

        • L’argent n’est qu’un moyen d’échange, il facilite les transactions, sinon comment un boulanger pourrait acheter une automobile, en échangeant avec des milliers de pains ?
          Ce qui est toxique c’est le besoin de toujours plus et à n’importe quel prix, l’accumulation de richesses de manière pathologique, et le besoin de domination sur l’autre.
          Tout ceux qui courent après l’argent de manière maladive, sont de grand malades, et les allées du pouvoir en regorge.

  3. Je te remercie pour ces informations.

  4. Ajouter que chaque observateur,observatrice agit sur son environnement… tout premier pouvoir, il a son cortège de fréquences de sens pour donner corps à des potentialités sur la toile quantique holographique …. L âme incarnée qui oublie ce qu’est le jeu de la matière, offre alors ces dons par projection et ou identification à ce qu’il observe…. Nous avons donc le libre choix de prolonger ou pas ces états… Nous avons le libre choix d’évoquer le meilleur en toute chose avec la confiance profonde aux raisons de notre présence sur terre. élevons notre conscience à que ce la vie n’est qu’un « segment » de quelque chose de plus vaste. Le JE « JEU » se termine *** autre chose commence *** bien à nous

  5. Retour PingRésistance politique: Retrouver la voie hors du mensonge généralisé et institutionnalisé… | Resistance71 Blog

  6. Retour PingCes mensonges qui nous empêchent de vivre | Réseau International

  7. Article très intéressant.
    Tout cela est malheureusement bien réel et si vous aviez!!! bien plus encore…
    Livre audio très intéressant pour nous aider à voir la vie différemment :
    https://onedrive.live.com/redir?resid=bbb9394492378f4!2734&authkey=!AG1MWDMhMfKM_rE&ithint=folder%2cjpg
    Voir également Un cours en Miracle (base de tout), Wayne Dyer, Doreen Virtue, Louise Hay, deepak Chopra…

  8. Retour PingCes mensonges qui nous empêchent de vivre | Le Journal de Mustapha Menier

  9. Effectivement, nous sommes dans le monde de la désinformation…que ce soit les réseaux sociaux, les radios, les journaux,canal+…tout est contrôlé, hélas.
    pour Fabrice, dès que tu publiera ton article sur l’argent fais le savoir,je serais très intéressé de te lire, merci.

  10. Oui, tout est faux. Mais encore faut-t-il aller toujours plus loin dans l’imposture. Notre monde repose sur les mensonges les plus abominables. Pour que le monde soit à la merci finale de l’oligarchie mondialiste, il a fallu un mensonge suprême. Pour vous en libérer : un indice : Révisionnisme. Des noms pour vous aider : Professeur Faurisson, Vincent Reynouard, ou Roger Garaudy pour les francophones. Encore faut-il en être digne ; c’est-à-dire avoir la véritable libre pensée et du courage, celui de nager à contre-courant, d’être exclu, insulté, vilipendé. Le courage qui bouscule tout les tabous et toutes nos certitudes et nos émotions fabriquées. Ensuite vous ne verrez plus jamais la vie de la même manière. Alors vous commencerez à comprendre, à faire le lien avec les événements actuels. Vous saurez véritablement qui dirige le monde et pourquoi le plus gros mensonge de tout les temps est si important à garder pour l’oligarchie.
    Bienvenu dans la matrice…

    • Il y a maintenant des centaines de millions de gens de par le monde qui savent , ils ne pourront pas continuer longtemps à entretenir ces mensonges immondes ! ça va se retourner contre eux , d’ailleurs ça commence ;;

  11. « Seule la Vérité est révolutionnaire »
    cf un livre qui vient de sortir chez Edilivre.com: « l’Actualité du Trotskysme » de Daniel Audoux.

  12. bonjour,
    Votre papier est intéressant et tout à fait vrai dans le fond ; en outre, il est dommage de le voir truffé de fautes de grammaire et d’orthographe qui nuisent à son réel impact. L’école a des défauts mais aussi des qualités : la preuve. En outre, il existe des correcteurs automatiques dans les traitements de texte qui sont utiles pour ceux dont le système scolaire était trop indigeste.
    Bonne route

    • Je n’ai jamais trouvé de correcteur capable de tout conjuguer, si vous en connaissez un merci de le partager.
      Amicalement

  13. Bonjour,
    Une fois qu’on ouvre les yeux que faut-il faire pour changer tout ça en réel démocratie? Il y a tant de débat sur le bien, le mal et pourtant très peu de ou pas de solution et surtout d’action.
    Bonne continuation

  14. Que faut-il faire ?
    Un début de réponse est de manger bio.
    Ça a l’air de rien comme ça, mais réfléchissez bien aux conséquences et implications qui en découlent sur tout le système !
    L’effet boule de neige vous connaissez ?
    Comme le dit l’écrivain Bernard Weber dans sa trilogie sur les fourmis, on doit faire la révolution oui,mais une révolution de fourmi autrement dit ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières !

  15. Les principaux médias, français sont détenus par quatre grands groupes. Il s’agit de : LAGARDERE – BOUYGUES – DASSAULT – ROTSCHILD…il manque Bolloré dans le package !!!

    • Le mieux est de faire l’exact contraire de ce qu’on nous impose ..n’oubliez pas l’immonde drahi qui veut contrôler tous les médias ! une autre preuve , s’il en fallait une sur le pouvoir que se sont octroyé ces pros du mensonge !

  16. aujourd’hui 15 août, présumé jour férié, le cycle infernal -PIB, croissance, pouvoir d’achat, consommation – fonctionne à plein régime, toutes les grandes surface sont ouvertes, il faut consommer pour produire de la croissance et nourrir la dette et au final gagner moins et ne plus avoir de vie à soi et détruire la planète . Quand nous débarrasserons nous de cette société apocalyptique?

  17. In gold we trust

  18. Merci à vous d’être une des voix éveillées assénant la seule vérité existante…

    Non nous n’avons pas besoin de l’argent… Non nous n’avons pas besoin de « produire » pour enrichir d’autres… Non, nous n’avons pas besoin de respecter des règles consuméristes et avilissantes afin que l’on soit mieux manipulés, mieux endoctrinés, mieux asservis… Après 20 ans d’asservissement à un système m’ayant conduit au mal-être, à la dépression, au burn-out et à l’absence totale de plénitude, j’ai décidé de remonter le courant… De ne plus subir mais d’agir… De ne plus accepter mais de m’insurger… De ne pas laisser certains consumer ma vie et mon énergie… Je quittes les rangs, je quittes le troupeau…

    Il est temps… Grand temps que l’Etre Humain reprenne la place qui lui revient de droit… Celle qui lui permet d’avancer, de progresser, d’évoluer, d’être en communion avec la vie, avec la nature, avec tout ce qui fait de lui une espèce exceptionnelle…

    Partager du temps avec mon fils de 7 ans, apprécier la douceur d’une journée de printemps, être présent auprès de ma grand-mère m’ayant élevé pour ses dernières années à vivre, etc….

    Simplement prendre le temps… Prendre le temps de vivre…

    Partagez… Partagez pour que l’Humanité puisse avoir un ultime sursaut de survie afin l’avenir soit fait d’espoir et de sérénité et non pas de fatalisme et de servitudes…

  19. Aprés toute cette liste de lieux communs et de propos anarchisant,merci au commentateur initial qui a déclenché tous ces commentaires d’apprendre l’ortographe,cela le rendrait un peu plus crédible et démontre qu’il a suivi à la lettre une de ses recommandations « les bonnes notes à l’école ne rendent pas heureux ». J’aimerai bien savoir de qui il s’agit car comme un grand courageux,il a oublié de signer.Ou alors je n’ai pas bien vu.

    • Oui « vous n’avez pas bien vu », le nom de l’auteur figure juste sous le titre.
      Critique facile et non argumentée, jugements rapides et simplistes, toutes les caractéristiques des adeptes de la « pensée unique », pauvres dupes du système parmi tant d’autres. . Mais soyez assuré que dans peu de temps, votre réalité quotidienne vous fera vous reposerez les bonnes questions dont elle constituera la réponse.

  20. Oligos et Arkho pas arché! Et merci pour le cours d’étymologie mais s’il était possible de ne pas faire une faute d’orthographe toutes les 3 lignes, peut-être que nous pourions nous cultiver proprement…

  21. J’ai adoré cet article.

    • merci

      • Moi aussi j’aime bien cet article, la prétendue « démocratie » capitaliste qui nous est vendue comme seule alternative à la dictature sanglante m’a toujours tapé sur le système…
        Et je rêve aussi que nous trouvions la sortie de la dictature de l’argent précisément.
        Une petite correction orthographique au paragraphe « Consommez »: On ne peut passer une journée sans avoir l’esprit « polluer » par message publicitaire : L’esprit pollué…

        • Content de lire que vous appréciez l’article, un peu moins d’y constater cette faute d’orthographe que je vous remercie de me signaler.

  22. moi j’ai pas besoin d’argent pour vivre
    c’est les autres qui m’en demandent tout le temps
    alors les autres, arrêtez de demander de l’argent
    et peut-être que tout ira mieux!!!!!!!

Les commentaires sont clos.