Des semis faits-maison 100% organiques et biodégradables

Pourquoi des semis faits-maison ? C’est la période, alors plutôt que d’acheter en jardinerie des plants en godet, réalisez-les vous-même : boîte d’œuf, rouleau de papier toilette, etc. Écologique et économique, pensez à la récup’ pour créer des semis 100% organiques et biodégradables prêts à planter. Découvrez 6 techniques faciles pour créer vos godets biodégradables en recyclant.

semis faits-maison

Dos semis faits-maison avec des matériaux organiques recyclés

La récupération au jardin

Pour éviter les pots en plastique que l’on achète tous les ans, on mise sur la récupération et le recyclage. Comment économiser tout en faisant un geste écologique ? L’idéal est de réaliser ses semis faits-maison.

Tout ce qui peut ressembler à un contenant à semis peut s’utiliser. Attention toutefois, de bien prendre des matières à recycler qui soient biodégradables et sans encre. La majorité des journaux sont imprimés avec des encres contenant des produits toxiques, en particulier des métaux lourds comme le chrome, le mercure ou encore le plomb.

On évitera donc de faire nos semis dans ce type de matériau, l’humidité du substrat faisant passer les toxiques des encres dans le terreau. Les jeunes plants absorberaient et stockeraient ces produits toxiques dans leur cellules.

Il existe d’autres possibilités pour des semis faits-maison écologiques, biodégradables voire même organiques : boîtes d’œufs, coquilles d’œufs, rouleaux de papiers toilette ou essuie-tout, zestes d’agrumes, papier kraft, filtres à café.

semis faits-maison

Découvrez 6 techniques faciles pour créer vos godets en recyclant

1. Des semis faits-maison dans des boîtes d’œufs


Les boîtes d’œufs sont idéales pour réaliser des semis tout en recyclant. Veillez toutefois à bien utiliser des boîtes en carton non colorées et non marquées d’encre, qui contiennent des substances chimiques.

Comment procéder ?
semis faits-maison

Le matériel nécessaire :

  • des boîtes d’œufs en carton
  • du terreau pour semis
  • des graines de fleurs ou de légumes
  • un vaporisateur d’eau

Réalisation des godets :

  • Utilisez les parties alvéolées des boîtes d’œufs pour réaliser vos semis.
  • Percez les alvéoles avec un couteau pour que l’eau puisse s’écouler.
  • Remplissez-les de terreau à 2 cm environ du bord.
  • Nivelez et tassez le terreau doucement.
  • Vaporisez d’eau.

Petite astuce :

Avant de planter vos semis, séparez les alvéoles des boîtes d’œufs pour réaliser des godets individuels. Les racines transperceront le carton qui va se désintégrer en terre.

2. Des semis faits-maison dans des filtres à café


N’hésitez surtout pas à utiliser des filtres à café pour démarrer vos semis. Utilisez, pour cette astuce, des filtres biodégradables fabriqués en fibres végétales.

Comment procéder ?

semis faits-maison

©Trucs et Bricolages

Le matériel nécessaire :

  • des filtres à café compostables
  • du terreau pour semis
  • des graines de fleurs ou de légumes
  • un vaporisateur d’eau

Réalisation des godets :

  • Placez les filtres à café dans une clayette en bois ou en carton.
  • Remplissez-les de terreau à 2 cm environ du bord.
  • Nivelez et tassez le terreau doucement.
  • Vaporisez d’eau.

Petite astuce :

Vous pouvez utiliser votre filtre déjà utilisé. Le marc de café restant peut être mélangé à votre terreau. Le marc de café est un fertilisant et un engrais organique naturel, riche en oligo-éléments. Le moment venu de planter en terre, faites-le avec le filtre, lequel se désintégrera par lui-même.


Découvrez notre article : Recycler le marc de café avec ces 12 astuces beauté, maison et jardin.


3. Des semis faits-maison dans des zestes d’agrumes

Vous pouvez utiliser un citron, une orange ou un pamplemousse pour commencer vos semis. Préférez toutefois utiliser des zestes d’agrumes bio pour éviter les pesticides.

Les peaux des agrumes se dégradent très bien une fois en terre. Elles sont riches en sels minéraux, comme le calcium et la potasse (27%). Elles contiennent également de l’azote, des sucres facilement fermentescibles, des pectines, de la cellulose et un peu de lignine. Humides, elles sont vite attaquées par les micro-organismes.

Comment procéder ?
semis faits-maison

Le matériel nécessaire :

  • des zestes d’agrumes
  • un couteau
  • une cuillère à café
  • du terreau pour semis
  • des graines de fleurs ou de légumes
  • un vaporisateur d’eau

Réalisation des godets :

  • Creusez l’intérieur du zeste jusqu’à l’écorce.
  • Avec un couteau, faites plusieurs incisions dans le zeste pour permettre à l’eau de s’écouler facilement.
  • Remplissez au 2/3 de terreau.
  • Vaporisez d’eau.

Petite astuce :

Agrandissez les incisions que vous avez déjà faites, avant de planter vos semis. Les racines passeront plus facilement. N’oubliez pas non plus de bien humidifier les zestes avant de les mettre en terre pour accélérer leur décomposition.

4. Des semis faits-maison dans des coquilles d’œufs


semis faits-maisonRéaliser un support pour les semis en coquille d’œuf, est une astuce 100% naturelle et riche en oligo-éléments pour vos plants. Les coquilles sont un support idéal pour faire naître vos plants avant de les transposer au jardin ou potager. Les coquilles d’œufs, riches en minéraux, calcium, potassium et magnésium sont un composant idéal pour enrichir la terre.

Il est préférable d’utiliser des œufs biologiques ou issus directement de votre poulailler.

Cette astuce est idéale pour les plants avec des petites graines, pour des fleurs qui ne demandent pas trop de place.

Vous pouvez tout à fait réserver les semis en coquilles d’œufs à vos enfants, qui seront ravis d’observer leurs petites graines pousser. Une activité idéale pour allier observation de la nature, motricité et sensibilisation à la récupération.

Comment procéder ?
semis faits-maison

Le matériel nécessaire :

  • des coquilles d’œufs bio non broyées
  • une cuillère à café
  • un couteau à pointe fine
  • du terreau pour semis
  • des graines de fleurs ou de légumes
  • un vaporisateur d’eau

Réalisation des godets :

  • Lavez les coquilles et faites-les sécher (pour éviter les petites odeurs).
  • Percez de 2 ou 3 trous le fond des coquilles d’œufs afin de drainer l’eau.
  • Remplissez aux ¾ avec du terreau.
  • Vaporisez d’eau.
  • Placez vos coquilles d’œufs transformées en semis, dans leur boîtes d’origine, afin de les maintenir droites.

Petite astuce :

Avant de planter vos semis, fissurez ou broyez légèrement les coquilles afin de laisser sortir les racines. Placez l’ensemble directement en terre.
Les coquilles d’œufs sont une véritable mine d’or pour nos jardins.


Retrouvez toutes les astuces dans notre article : Recycler les coquilles d’œufs de 15 façons utiles et écologiques.


5. Des semis faits-maison dans des rouleaux de papiers toilette ou essuie-tout

Rien de mieux que de recycler les nombreux rouleaux de papier toilette ou d’essuie-tout que nous avons sous la main.

Comment procéder ?
semis faits-maison

Le matériel nécessaire :

  • des rouleaux de papiers toilette ou d’essuie-tout
  • des ciseaux
  • du terreau pour semis
  • des graines de fleurs ou de légumes
  • un vaporisateur d’eau

Réalisation des godets :

  • Pliez, dans le sens de la longueur, à 2 reprises, les rouleaux pour obtenir des tubes de section carrée. Pour les rouleaux d’essuie-tout, coupez-les en deux de façon à obtenir deux tronçons d’environ 10 cm.
  • Faites 4 entailles d’environ 2 cm, sur un des côtés du rouleau, selon les plis que vous avez marqués.
  • Repliez les bandes une à une pour former le fond du godet.
  • Remplissez chaque godet de terreau pour semis.
  • Tassez légèrement.
  • Vaporisez d’eau.

Petite astuce :

Pour faire tenir vos semis en godets de carton, placez-les dans des clayettes, boîtes d’œufs, boîtes en carton, etc.

6. Des semis faits-maison dans du papier recyclable (type kraft)


Le papier kraft est un bio-matériau très résistant et fabriqué à partir de bois de résineux. Si le papier est brun, c’est qu’il n’est pas blanchi au chlore, donc biodégradable et sans traitement chimique.
De nombreux commerces distribuent désormais des sacs en papier biodégradables, que vous pouvez également utiliser.

Comment procéder ?

semis faits-maison

©Le carnet sur l’étagère

Le matériel nécessaire :

  • du papier kraft (ou des sacs en papier biodégradables), non blanchi et non imprimé.
  • un récipient cylindrique ou carré, pour réaliser une forme (verre, bocal, flacon, etc.)
  • des ciseaux
  • du terreau pour semis
  • des graines de fleurs ou de légumes
  • une éponge imbibée d’eau
  • un vaporisateur d’eau

Réalisation des godets :

  • Selon le diamètre de votre récipient, découpez des bandes de papier afin de pouvoir en faire minimum 2 fois le tour.
  • Enroulez le récipient dans le papier kraft.
  • Repliez le dessous comme pour un emballage cadeau.
  • Humidifiez le dessous avec l’éponge, pour permettre au papier de garder la forme une fois sec.
  • Exercez une pression sur le papier kraft enroulé autour du récipient pour marquer les plis.
  • Sortez le récipient du pot.
  • Repliez le bord supérieur du papier vers l’intérieur du pot, le long de la pliure.
  • Remplissez chaque godet de terreau pour semis.
  • Tassez légèrement.
  • Vaporisez d’eau.

Petite astuce :

Les jeunes plants peuvent être mis en terre directement avec le papier kraft qui va se décomposer en apportant des éléments organiques au sol.

Planter des graines dans les godets à semis


Une fois vos contenants à semis réalisés, voici comment procéder pour planter vos graines et repiquer vos plants :

semis faits-maison

©la Box à Planter

Pour les graines fines et légères :

  • Déposez-les en surface en veillant à les espacer de 5 mm minimum.
  • Recouvrez de terreau sans trop appuyer.

Pour les graines plus grosses :

  • Faites un trou dans le terreau de 2 cm de profondeur, à l’aide d’un crayon.
  • Recouvrez de terreau sans trop appuyer.

Puis :

  • Vaporisez de l’eau, jusqu’à ce que la terre soit humide même en profondeur.
  • Conservez les semis humides durant toute la période de germination.
  • Surveillez l’hygrométrie de vos semis lors de la période de germination. Vérifiez qu’ils soient suffisamment humides.
  • Placez les semis dans un endroit lumineux mais tempéré (20°C).
  • Lorsque les plants ont quelques feuilles, repiquez-les directement en pleine terre ou en pot.
  • Vos semis organiques et biodégradables vont se décomposer dans le sol et ainsi donner du terreau, voire même des nutriments.
  • Pour vos contenants en papier ou carton, veillez à les humidifier avant de les planter afin d’accélérer la désagrégation.

Étiquetage de vos semis faits-maison

N’oubliez pas de différencier vos semis. Pensez donc à identifier et dater les godets avec des étiquettes de marquage : bâtonnets de glaces, petits bouts de bois, galets, pinces à linge en bois, etc.

Des godets de semis faits-maison en récup’ biodégradables, non polluants et Zéro-déchets : idéal pour un beau potager et de belles jardinières !

Partagez ces astuces avec vos proches :