Mieux vivre autrement
comprendre le monde - agir avec raison - grandir avec amour

Serviette hygiénique lavable : l’alternative santé – zéro déchet

Pourquoi j’utilise maintenant des serviettes hygiéniques lavables ? Auparavant, le côté pratique des protections jetables me convenait. Cependant, j’avais régulièrement des irritations. Je me suis alors demandé si mes protections périodiques n’étaient pas la cause de ces désagréments. Après quelques recherches sur internet… j’ai découvert les risques importants pour ma santé et l’impact désastreux des serviettes jetables pour l’environnement. Ce que je veux, c’est une solution zéro déchet qui préserve ma santé !

Choisir une serviette hygiénique lavable : un choix zéro déchet bon pour la santé !
Connaissez-vous la composition de vos protections hygiéniques ? – crédit image : Depositphotos

Des risques pour la santé

En juillet 2018, l’ANSES (agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) est chargée par le gouvernement d’évaluer le risque des protections intimes sur la santé. Les résultats ne sont vraiment pas bons. L’agence recommande alors aux fabricants « d’éliminer ou, à défaut, de réduire autant que possible, la présence de substances, en particulier celles présentant des effets « cancérogènes, mutagènes ou reprotoxiques » (CMR), perturbateurs endocriniens ou sensibilisants cutanés ».

Des substances chimiques dangereuses au contact de mon intimité… comment cela est-il possible ? Sans doute parce que, dénonce l’agence, « il n’existe pas de réglementation spécifique encadrant la composition, la fabrication ou l’utilisation des produits de protection intime ». Et ne cherchez pas sur l’emballage, car rien n’y est écrit. Les fabricants n’ont même pas l’obligation de mentionner leur composition.

Mais ce n’est pas tout : leur impact est désastreux pour l’environnement.

Un désastre pour l’environnement

11000. C’est environ le nombre de protections hygiéniques que nous utiliserons chacune pendant toute une vie de cycles menstruels. À l’échelle de la planète et sur une génération, cela représente un nombre effarant de plusieurs milliers de milliards !

Le problème c’est qu’elles ne sont pas biodégradables. Une seule serviette hygiénique jetée dans la nature met 500 ans avant de disparaître complètement. Sinon, la plupart finissent « au mieux » incinérées ou enfouies. Bref dans tous les cas, c’est pollution assurée. 🙁

Quand on sait combien l’avenir de notre planète est compromis par cette pollution du quotidien, c’est pour moi une raison supplémentaire de ne plus les utiliser. Dès lors, je dois trouver la meilleure alternative.

L'avenir de la planète compromis par la pollution.
Protections jetables : des déchets supplémentaires qui pèsent sur l’environnement. – crédit image : Depositphotos

Des solutions alternatives aux jetables

Je me suis donc renseignée. OK, des solutions alternatives existent. Cependant, le niveau de confort ou l’aspect pratique des différents procédés ne saute pas aux yeux. Par exemple :

  • La coupe menstruelle. Un procédé qui ne convient pas aux règles abondantes, pouvant occasionner des fuites.
  • Le flux instinctif libre. Attention quand on tousse ou éternue, les contractions peuvent s’avérer catastrophiques.
  • L’éponge menstruelle. Déjà, elle n’a pas de ficelle. Et puis il y a le risque d’y retrouver des « traces de sable, de poussière, de bactéries, de levures et de moisissures ». Excusez du peu !

… et je découvre la serviette hygiénique lavable

De toutes les alternatives que j’ai pu trouver, la serviette hygiénique lavable est, de loin, celle qui me paraissait la plus facilement envisageable. J’ai donc commandé sur internet un modèle adapté à mes besoins.

Elle ressemble un peu à une serviette hygiénique classique. Après l’avoir lavée puis séchée, je la positionne et la clipse à ma culotte à l’aide du bouton pression.

Son maintien est impeccable, meilleur que les serviettes jetables. Le premier contact est un peu surprenant, mais après quelques minutes, je m’y suis habituée sans difficulté jusqu’à l’oublier totalement.

Modèles de serviette hygiénique lavable des marques "Hanna", "Dans ma culotte", "Plim".
Les serviettes hygiéniques lavables : en plus d’être efficaces, elles ont style. – crédit image : Depositphotos

Des modèles pour chaque besoin

Il existe des protections jour ou nuit, des protège-slips ou des modèles plus absorbants (post-accouchement). Leur pouvoir absorbant est excellent. Il varie selon leur taille, la matière et leur conception.

Les tarifs vont du simple au double. On trouve des modèles avec différentes qualités de matières, biologiques ou non. Certains modèles sont réalisés à la main. Au final, je constate que le confort ressenti dépend pour beaucoup des matières utilisées.

On les trouve à l’unité, en coffret ou pack en fonction de la marque et sans emballage plastique pour certaines.

Des protections en matières biologiques certifiées

Il existe de nombreuses marques, je ne les ai pas toutes essayées. À partir du moment où j’ai trouvé celles qui me convenaient, je ne suis pas allée voir plus loin.

Comme pour tout achat important… faites attention ! En effet, toutes les serviettes hygiéniques lavables ne se valent pas. Et « lavable » ne veut pas dire « exempte de produit toxique ou allergisant » !

Alors, si vous décidez de changer vos habitudes pour des serviettes hygiéniques lavables, il serait dommage de ne pas viser ce qu’il y a de mieux. Ainsi, vous pouvez les choisir en coton biologique certifié, ou en soie respectueuse de l’environnement – grâce à un procédé avec lequel on ne tue pas la chrysalide contenue dans le cocon.

Je vous mets ci-dessous 3 liens de marques dont j’ai apprécié les modèles. Je précise que je ne touche aucune commission et que d’autres marques écoresponsables existent :

Si vous n’avez jamais essayé la serviette hygiénique lavable, vous devez vous poser quelques questions… Ça tombe bien, en un peu plus d’un an, j’ai pu faire à peu près le tour de la question.

La serviette hygiénique lavable en pratique

Quand elle est usagée, je la plie et la place dans un petit sac hermétique à glissière, en attendant le lavage.

Pour l’entretien, j’essaie toujours de les laver le soir même. Ainsi, je peux les porter dès le lendemain. Je les laisse d’abord tremper 1 heure dans l’eau froide. Je les lave ensuite à la main, à l’eau tiède. Ça me prend à peine quelques minutes. Elles peuvent aussi se laver en machine à 40 ou 60°C. Mais personnellement, je ne préfère pas les mélanger avec le reste du linge.

J’utilise une solution de lavage respectueuse pour ma santé et l’environnement. Si cela vous intéresse, je vous remets les liens de 2 articles présentant des solutions lavantes hypoallergéniques, écologiques et économiques :

>> Le Terrawash, une solution pour laver son linge sans lessive

>> Préparez vous-mêmes une lessive écologique et économique en quelques minutes

Verdict après un an d’utilisation

Vraiment très convaincue ! Elle est plus absorbante qu’une serviette classique et pour ne rien gâcher, elle est très confortable. Par exemple, lorsqu’il fait chaud, je n’ai plus cette sensation d’étuve désagréable due au contact des matières synthétiques. Je me sens bien plus à l’aise, plus fraîche.

Des milliers d’euros d’économie !

Avec une moyenne de 11,000 protections périodiques portées par chaque femme au cours de sa vie, la facture peu facilement atteindre quelques milliers d’euros !

Pour une serviette hygiénique lavable de bonne qualité, comptez environ 15 à 20 €. Mais au final, cela revient 2 à 3 fois moins cher que les jetables !

Maintenant que je connais parfaitement mes besoins, je les achète en coffret, pack ou box. Le prix unitaire est avantageux. Mieux encore, avec ma copine Clara, on s’est mises au défi de les confectionner nous-mêmes, un peu à la manière des lingettes lavables démaquillantes à fabriquer soi-même. On va bien trouver un tuto sympa sur internet, au pire on essaiera de reproduire les modèles qu’on apprécie. À suivre…

Préserver ma santé, la planète et mon porte-monnaie !

La serviette hygiénique lavable est une excellente alternative. Ça va faire plus d’un an que je l’utilise. Mes irritations ne sont plus qu’un mauvais souvenir. Question confort et efficacité, vraiment rien à redire.

Côté pratique, je me suis habituée à les laver chaque soir. Des fois, je m’en passerais bien, c’est sûr. Mais ce petit désagrément est largement compensé. Aujourd’hui, mon intimité n’est plus en contact avec des produits chimiques dangereux. Aujourd’hui, grâce à la serviette hygiénique lavable, je crée moins de déchets et j’en suis fière. 🙂

1 commentaire
  1. […] Connaissez-vous tous les avantages de la serviette hygiénique lavable […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désabonner à tout instant si vous le souhaitez. Accepter Lire plus