Cataplasme naturel : 10 ingrédients et remèdes incontournables qui soulagent

Un cataplasme naturel appliqué sur la peau, permet de soulager de nombreux maux. Les vertus médicinales de la moutarde, l’argile, la pomme de terre, le curcuma… en font un remède efficace. Troubles dermatologiques et ophtalmiques, sinusites, douleurs articulaires et musculaires… autant de maux pouvant être soignés par un cataplasme. Voici des remèdes faciles à préparer, avec les 10 ingrédients naturels incontournables qui soulagent vraiment.

cataplasme naturel

10 conseils de cataplasme naturel pour se soulager et guérir

Comment fonctionne un cataplasme ?

Un cataplasme naturel est une pâte, plus ou moins épaisse, réalisée à base d’ingrédients sains et d’eau. Il permet de faire entrer des principes actifs naturels dans le corps en les mettant directement en contact avec la peau. Posés directement sur la peau, puis recouverts d’un linge humide ou d’une bouillotte, les cataplasmes permettent de soulager de nombreux maux.

Il est efficace contre troubles dermatologiques et ophtalmiques, sinusites, otites, rhumatismes, douleurs articulaires et musculaires, brûlures, enflures, etc.

En fonction de leurs effets spécifiques, il existe de nombreuses préparations, pour soigner douleurs et affections : argile, plantes, légumes, huiles essentielles, moutarde, farine, algues, etc.

cataplasme naturel

L’effet des actifs naturels

La peau absorbe facilement les actifs naturels contenus dans les plantes, épices, etc. Les vertus anti-inflammatoires, antiseptiques, astringentes, reminéralisantes ou apaisantes des plantes ou autres ingrédients naturels sont mis à profit pour cibler la douleur.

En contact avec la peau, le cataplasme naturel permet d’apporter plus rapidement des molécules anti-inflammatoires, antiseptiques, etc. L’affection est alors plus vite traitée, apaisée ou encore drainée.

Notez aussi qu’une peau nettoyée absorbe mieux les actifs contenus dans les cataplasmes.

Le cataplasme naturel : une préparation simple

Faire un cataplasme est particulièrement simple. La méthode varie peu, même si les ingrédients diffèrent.

Le matériel nécessaire :

  • de l’argile, des plantes, des huiles, etc. selon l’affection à soigner,
  • des compresses de gaze stérile ou un linge doux (ni trop fin, ni trop épais),
  • une bande de maintien,
  • une bouillotte,
  • en fonction du type de cataplasme : casserole, bol en pyrex, cuillère en bois, hachoir, etc.
  • de l’eau.

La préparation de la pâte :

  • Choisissez les ingrédients en fonction de la douleur à soigner.
  • Pour les ingrédients qui sont peu ou pas du tout liquides, ajoutez un peu d’eau.
  • Mélangez pour obtenir une pâte épaisse et homogène.

Application du cataplasme :

Il existe 2 méthodes d’application : le cataplasme chaud (ou tiède) et le cataplasme froid.

cataplasme naturel

©Herbal Academy

Méthode 1 – Le cataplasme naturel chaud :

La chaleur dilate les vaisseaux et favorise une meilleure circulation sanguine. Elle apaise, réconforte, soulage les spasmes et les tensions. Les cataplasmes chauds s’appliquent aussi sur les inflammations internes et externes, comme le mal de dents, hémorroïdes, angine, courbatures, enflures, etc.

  • Faites chauffer la préparation, en veillant à ce que la température ne soit pas trop élevée pour éviter les brûlures.
  • Étalez une couche de pâte assez épaisse sur le linge.
  • Repliez le tissu et appliquez-le contre la peau, sur la zone à soigner.
  • Bandez, si possible, pour garder en place le cataplasme.

Méthode 2 – Le cataplasme naturel froid :

Le froid permet de resserrer les vaisseaux et de dissiper les congestions ou contusions. Il est utile en cas de blessure ou de traumatisme. Il calme les douleurs aiguës de l’arthrite ou celles dues à l’inflammation d’un nerf. Les cataplasmes froids s’appliquent aussi sur les lésions cutanées et ophtalmiques.

  • Étalez la pâte directement sur la peau avant de recouvrir avec un linge.
  • Bandez, si possible, pour garder en place le cataplasme.

Conseils :

  • Laissez le cataplasme poser minimum 30 minutes (selon la douleur à soigner, la pose peut durer toute une nuit).
  • Répétez cette application plusieurs fois par jour.
  • Un cataplasme est à usage unique.

Des ingrédients naturels et incontournables pour réaliser un cataplasme

Le cataplasme naturel peut être réalisé avec des ingrédients faciles à trouver dans le commerce et souvent bon marché. Des produits que vous avez déjà sûrement dans votre cuisine. Découvrez quels sont les ingrédients à utiliser pour différents types d’affection à traiter :

1. L’argile


cataplasme naturelL’argile, blanche, grise ou verte, est un grand classique du cataplasme. Grâce à sa concentration en minéraux et notamment en silice, l’argile a des propriétés antiseptiques, cicatrisante et anti-inflammatoire.

C’est un excellent remède contre les abcès, panaris, furoncles, mal de dent, douleurs musculaires ou articulaires (tendinites, fractures, mal de dos, etc.).

Un cataplasme d’argile permet également de soulager la fièvre, soigner les infections, cicatriser les blessures et les brûlures.

Comment appliquer un cataplasme d’argile ?

  • Mélangez de l’argile en poudre avec un peu d’eau minérale froide.
  • Étalez la préparation en couche de 1 à 2 cm sur une gaze stérile.
  • Repliez la gaze et appliquez-la sur la zone à soigner.
  • Recouvrez avec une couverture chaude ou une bouillotte.
  • Laissez agir entre une 30 minutes et 1 heure (l’argile doit être sèche).
  • Lavez la zone traitée à l’eau chaude.

Astuces et conseils :

  • Pour préparer une pâte à l’argile, utilisez de l’eau de source car les substances contenues dans l’eau du robinet anéantissent les vertus de l’argile.
  • Vous pouvez associer dans la préparation à l’argile, quelques gouttes de vinaigre de cidre.
  • Ajoutez éventuellement des huiles essentielles d’Eucalyptus ou de Tea tree pour les bronchites, angines, fièvre, etc.

>> Où trouver de l’argile en poudre ? Dans les magasins bio ou sur Internet.

2. Les orties


cataplasme naturelL’ortie a des propriétés anti-inflammatoires efficaces pour soulager les douleurs liées aux rhumatismes. Si vous souffrez d’arthrose ou d’arthrite, vous pouvez également réaliser un cataplasme naturel d’ortie sur les articulations qui vous font souffrir.

Comment appliquer un cataplasme d’orties ?

  • En application simple : Appliquez des feuilles d’orties fraîches sur les parties douloureuses pendant 30 secondes, tous les jours.
  • En préparation : Hachez grossièrement des feuilles d’orties. Placez-les dans un robot mixeur avec 2 c.à c. d’huile végétale d’amande douce et 25 gouttes d’huiles essentielles de Gaulthérie couchée. Mixez pour mélanger sans faire une purée.
  • Placez la préparation entre deux compresses et appliquez le cataplasme sur la zone douloureuse. Maintenez en place à l’aide d’un bandage, et laissez poser toute une nuit.
  • Répétez l’opération régulièrement.

Astuces et conseils :

  • Mettez des gants pour éviter de vous piquer avec les d’orties.
  • En cas de piqûres, appliquez du suc de pissenlit (le lait présent dans les tiges), des feuilles de plantain (en frottant) ou du vinaigre blanc.
    Attention, l’ortie tache beaucoup. Prévoyez donc des vêtements ou des protections à cet effet.

3. Le miel


cataplasme naturelLe miel est un puissant antiseptique et anti-microbien qui apaise les affections mineures.

En cataplasme, il permet d’accélérer la cicatrisation des petites plaies, des brûlures superficielles et des piqûres d’insectes. Il s’adapte à toutes les peaux, même les plus fragiles.

Préférez le miel de thym bio qui est un cicatrisant naturel.

Comment appliquer un cataplasme au miel ?

  • Enduisez la zone de peau à traiter, préalablement nettoyée, de miel tiédi à la casserole.
  • Recouvrez d’une bande de gaze ou de tissu.
  • Laissez agir minimum 30 minutes puis rincez à l’eau tiède.
  • Renouvelez ce cataplasme naturel 3 fois par jour, jusqu’à la disparition de l’affection.

Astuces et conseils :

  • Vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles dans votre cataplasme : HE de Lavande vraie en cas de plaie, HE de Lavande aspic en cas de piqûre d’insecte.
  • Pour éviter que la préparation ne soit trop liquide, vous pouvez ajouter de la farine.

4. La farine de lin


cataplasme naturel

©Clicbienetre

Sous forme de farine, le lin est idéal pour soulager les affections bronchiques.

Il a des propriétés réchauffantes, stimulantes de la circulation sanguine, fluidifiantes et émollientes.

En cataplasme, la farine de lin, permet de soigner les toux grasses ou spasmodiques, bronchite, rhume ou douleurs apaisées par le chaud comme les torticolis ou les tensions musculaires.

Comment appliquer un cataplasme à la farine de lin ?

  • Mélangez 4 à 5 c.à s. de farine de lin avec un peu d’eau bouillante.
  • Mélangez pour obtenir une pâte épaisse et homogène.
  • Posez la pâte chaude sur une bande de gaze.
  • Appliquez la compresse, en contrôlant au préalable la température pour éviter les brûlures.
  • Prolongez l’effet de la chaleur en plaçant une bouillotte par dessus.
  • Laissez poser pendant 15 minutes.
  • Renouvelez 2 à 3 fois par jour.

Astuces et conseils :

  • Le lin ne doit être utilisé qu’une seule fois.
  • Vous pouvez aussi moudre des graines de lin ou utiliser les graines entières.

>> Où trouver de la farine de lin ? Dans les magasins bio ou sur Internet, sous forme déshuilée.

5. Les huiles essentielles


cataplasme naturel

©Clicbienetre

Les Huiles Essentielles anti-inflammatoires : HE de Lavande vraie, de Gaulthérie couchée, de Pin sylvestre.

Les Huiles Essentielles antalgiques : HE de Gaulthérie couchée, de Laurier noble, de Romarin à camphre, de Giroflier, de Cannelle, de Clous de girofle, de Camomille, Lavande vraie. > pour soulager les contusions, tendinites, douleurs musculaires et articulaires, etc.

Les Huiles Essentielles désinfectantes : HE de Lavande fine, de Tea Tree. > pour soigner les plaies cutanées, brûlures, etc.

Les Huiles Essentielles décongestionnantes : HE d’Eucalyptus globulus, de Pin sylvestre. > pour soigner les bronchites, angines, etc.

Comment appliquer un cataplasme naturel aux Huiles Essentielles ?

  • Mélanger 5 gouttes d’HE dans 1 c.à s. d’huile de macadamia ou dans de l’argile.
  • Appliquez la préparation en massage sur la zone affectée.
  • Recouvrez d’une compresse stérile et d’une source de chaleur (bouillotte ou couverture en laine).
  • Laissez poser pendant 15 minutes.

Vous pouvez aussi ajouter des HE dans un cataplasme à base d’argile verte.

Précautions d’utilisation des HE

Toutes les huiles essentielles ne sont pas bonnes à mettre sur sa peau et encore moins pour les enfants et les femmes enceintes et allaitantes. Avant d’appliquer les huiles essentielles, il est important de se renseigner sur leur composition et leurs utilisations. Les huiles essentielles doivent être HEBBD : huile essentielle botaniquement et biochimiquement définie.

Attention, la Gaulthérie couchée contient du salicylate de méthyle qui appartient à la famille des salicylés (comme l’aspirine). Elle est donc contre-indiquée chez les personnes allergiques à l’aspirine ou à ses dérivés ainsi que chez les personnes sous anticoagulants. Elle est déconseillée chez l’enfant de moins de 12 ans et chez les femmes enceintes et allaitantes.

L’huile essentielle de Pin sylvestre est également déconseillée chez l’enfant de moins de 12 ans et chez les femmes enceintes et allaitantes.

>> Où trouver des Huiles Essentielles ? Dans les magasins bio ou sur Internet.

6. Les feuilles de choux


cataplasme naturel

©Les bricoles d’Alex

Riche en minéraux et en vitamines, le chou a de nombreuses vertus thérapeutiques.

En cataplasme, il soigne les angines, laryngites, bronchites, rhumes et sinusites. Il contient en effet du soufre, un oligo-élément dont l’action anti-inflammatoire agit efficacement sur la sphère ORL.

Le chou est également idéal pour soigner les affections dermatologiques (coupures, brûlures, engelures, urticaire, zona, panaris, furoncle, etc.), les contusions, les douleurs articulaires (entorses, arthrite, rhumatismes, torticolis, etc.), les maux de têtes et dentaires.

Utilisez des choux d’origine biologiques pour éviter de transmettre des résidus de produits chimiques à travers la peau.

Comment appliquer un cataplasme aux feuilles de chou ?

  • Prélevez 4 grosses feuilles de chou, lavez-les à l’eau tiède et séchez-les.
  • Retirez la nervure centrale, puis écrasez-les avec un rouleau pâtisserie pour faire sortir le jus.
  • Enveloppez les feuilles de chou dans une compresse.
  • Appliquez ce cataplasme naturel sur la zone affectée.
  • Laissez poser pendant 1 à 2 heures.

Astuces et conseils :

  • Privilégiez les choux pommés,  les verts et les rouges étant les plus recommandés.
  • Pour les contusions et autres affections suscitant un cataplasme froid, placez les feuilles de chou au réfrigérateur quelques heures avant l’application.
  • Si vous souhaitez un cataplasme chaud, déposez les compresses de feuilles de chou sur une source de chaleur.

Bon à savoir :

Si vous n’avez pas de chou, vous pouvez utiliser un poireau, des feuilles de bettes, d’épinard ou un oignon. Ces légumes contiennent également du soufre et sont aussi efficaces contre les affections de la sphère ORL.

7. Les plantes, fraîches ou sèches


cataplasme naturel

Cataplasme naturel de feuilles de consoude

Les plantes ont des vertus thérapeutiques et médicinales avérées. Fleurs, feuilles, racines, parties aériennes, chaque plante correspond à un mal.

Pour profiter des vertus des plantes fraîches, il faut libérer leurs actifs en les pilant au mortier pour libérer leur jus.

Quelques plantes utiles pour les cataplasmes :

  • Achillée millefeuille (feuilles) : plaie ou petites coupure, cicatrisation.
  • Bardane (feuilles) : plaie purulente, eczéma, ulcère, peau grasse.
  • Camomille (fleurs) : herpès, plaie, eczéma,  démangeaison, conjonctivite.
  • Consoude (feuilles ou racine) : enflure, contusion, cicatrisation.
  • Gingembre (racine) : douleur articulaire et musculaire, toux grasse, rhumatisme chronique.
  • Lavande (fleurs) : brûlure, cicatrisation.
  • Lierre grimpant (feuilles) : névralgie, sciatique, cellulite, douleur musculaire, bronchite.
  • Plantain (feuilles) : cicatrisation, encombrement respiratoire, piqûre d’insecte, conjonctivite.

Comment appliquer un cataplasme de plantes ?

  • Pilez les plantes fraîches pour libérer le jus ou hachez les plantes sèches.
  • Imbibez lentement les plantes avec un peu d’eau bouillante.
  • Remuez pour obtenir une pâte.
  • Appliquez la pâte sur une compresse et posez-la à l’endroit désiré.
  • Maintenez le cataplasme à l’aide d’une bande de maintien ou d’un tissu.

Astuces et conseils :

  • Vous pouvez utiliser un liant pour le cataplasme aux plantes (huiles végétales, son de blé ou d’avoine, farine déshuilée de lin, de fenugrec, d’orge, de seigle, etc.). Utilisez alors ¼ de plante pour ¾ de farine.
  • Les grandes feuilles de consoude ou de plantain, peuvent également s’utiliser directement en application. Écrasez-les et humidifiez-les légèrement humides afin de les poser en cataplasme.

8. Le curcuma


cataplasme naturelLe curcuma est une épice aux nombreuses vertus préventives et curatives. Ses propriétés anti-inflammatoires permet, en application locale, d’accélérer la guérison de certaines lésions cutanées (mycoses, psoriasis, etc.).

Comment appliquer un cataplasme de curcuma ?

  • Mélangez 1 c.à c. de poudre de curcuma avec un peu d’eau, jusqu’à obtenir une pâte épaisse et homogène.
  • Appliquez la pâte sur une compresse et posez-la sur la zone affectée.
  • Laissez agir 10 à 15 minutes.
  • Appliquez 3 fois par jour.

Astuce :

Le curcuma peut s’associer à une huile végétale ou un gel d’Aloé Vera, apaisant et cicatrisant.

9. La moutarde


cataplasme naturelLa moutarde est un excellent antalgique. Elle renferme de la myrosine et de la sinigrine, deux composés soufrés aux propriétés anti-infectieuses. La moutarde génère naturellement de la chaleur, qui permet de décongestionner les voies aériennes, soulager les douleurs articulaires et musculaires.

Elle a des effets antalgiques et décontracturants, qui aide à apaiser les inflammations et les règles douloureuses.

Comment appliquer un cataplasme de moutarde ?

  • Délayez 2 c.à s. de farine de moutarde avec de l’eau tiède, afin d’obtenir une pâte épaisse.
  • Appliquez la préparation sur une compresse, pliez-la en deux et posez-la à l’endroit désiré.
  • Laissez agir et chauffer pendant 10 minutes.

Conseils et astuces :

  • Si vous ressentez des brûlures ou une irritation de la peau, retirez le cataplasme sans tarder.
  • Vous pouvez aussi moudre des graines de moutarde ou utiliser les graines entières.

>> Où trouver de la farine de moutarde ? Dans les magasins bio ou sur Internet.

10. La pomme de terre


cataplasme naturelLa pomme de terre est un excellent remède médicinal. En application externe, les pommes de terre sont très efficaces pour soulager les inflammations articulaires, troubles digestifs spasmodiques, entorses, lumbagos, affections cutanées, maux de gorge ou de tête.

Crues ou cuites (et bio), en application chaude ou froide, la pomme de terre est idéale pour traiter les irritations et inflammations internes ou externes.

Comment appliquer un cataplasme de pomme de terre ?

  • Finement râpées ou cuites et écrasées, mélangez les pommes de terre avec du lait pour en faire une bouillie épaisse.
  • Appliquez la préparation sur une compresse, pliez-la en deux puis posez-la sur la zone à traiter.
  • Laissez agir pendant environ 2 heures.
  • Recommencez 2 à 3 fois par jour.

Astuce :

Vous pouvez directement placer des rondelles de pommes de terre sur votre front pour calmer un mal de tête. Maintenez-les avec une bande.

Cataplasme et source de chaleur supplémentaire

La chaleur dilate les pores de la peau et les petits vaisseaux en surface, ce qui favorise une meilleure pénétration et diffusion du cataplasme naturel.

Vous pouvez remplacer la bouillotte classique par une bouillotte sèche à base de graines (lin, colza, blé…) ou de noyaux (cerises, abricots…). Elles se réchauffent facilement au four ou sur toutes autres sources de chaleur. Elles ont aussi l’avantage de diffuser une chaleur douce.

Découvrez dans notre article comment fabriquer vous-même une bouillotte sèche avec des produits naturels.

Les cataplasmes sont des compléments aux traitements médicaux. Si les symptômes ne s’améliorent pas, consultez un médecin naturopathe.


Pour en apprendre davantage, je vous conseille l’ouvrage, Bouillottes et cataplasmes, de Madeleine Ducommun-Capponi, qui propose de nombreuses recettes adaptées à chaque maux.
cataplasme naturel


Sources et références : motherearthnews.com

La santé n’a pas de prix, alors autant se soigner le plus naturellement possible. Conseillez le cataplasme naturel autour de vous :

3 Commentaires

  1. Retour PingRhume des foins : 8 solutions naturelles et 4 recettes contre l'allergie au pollen

  2. Retour PingPiqûre de moustique : 24 remèdes naturels pour soulager les démangeaisons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.