Mal de dent : comment atténuer la douleur en attendant le RDV dentiste ?

J’ai un mal de dent qui me tape sur les nerfs ! J’ai bien contacté mon dentiste, mais il ne peut pas me recevoir avant la semaine prochaine…. Ma priorité est de stopper cette douleur lancinante et insupportable. La question qui me préoccupe alors, pour ne pas dire qui m’obsède : comment soigner naturellement mon mal de dent à la maison ? Oui, « naturellement » parce que chez moi : les di-antalvic dafalgan et autres médicaments dangereux n’ont pas leur place.

mal de dent

Quand survient un mal de dent…

Comment atténuer la douleur en attendant le dentiste ?

Un mal de dent ne se produit jamais au bon moment. De surcroît : jamais quand un dentiste peut nous recevoir rapidement. Que se soit pour une douleur légère ou aiguë, le fait est que cette situation si elle perdure peut devenir un véritable calvaire.

Une carie, un aphte, une simple infection, un nerf à vif, une dent fêlée, une inflammation des gencives, ou un soin précédent mal réalisé… Les causes peuvent être différentes, le résultat est souvent le même : « au secours ! »

Je me suis donc penchée (par obligation) sur la question, des recherches qui ne datent pas d’hier. Bonne nouvelle, il existe bien des remèdes naturels efficaces qui aident à tenir le coup et à soulager les douleurs dentaires, voir même les supprimer. Cela, bien sûr, dans l’attende des soins que mon professionnel de santé préféré (fusse-t-il menteur comme un arracheur de dent), pourra me prodiguer quand il aura une éclaircie dans son planning surchargé.

J’ai donc relevé différentes méthodes et testé (pour la plupart) ces ingrédients naturels bien utiles contre cet affreux mal de dent qui intervient souvent quand on s’y attend le moins.

1. LE CLOU DE GIROFLE : l’antiseptique et analgésique naturel surpuissant !

Pour moi, le clou de girofle est incontestablement le produit naturel anti mal de dent par excellence ! Il contient de l’eugénol. Vous savez, c’est ce produit à l’odeur si caractéristique qui sent si fort dans les cabinets dentaires. C’est simple, quand j’était petit, quand ma mère cuisinait avec des clous de girofle, je lui disait « ça sent le dentiste » !

L’eugénol du clou de girofle est anti-inflammatoire, antibactérien et antioxydant. C’est aussi, et surtout, un anesthésique puissant.

Oui, depuis la nuit des temps, le clou de girofle aide à soulager les douleurs dentaires et à combattre les infections qui y sont liées.

Comment procéder ?

  • Appliquez directement un clou de girofle entier sur la dent douloureuse et serrez la mâchoire pour en activer les effets, ils sont quasi instantanés. Laissez-le en place pendant 30 minutes et renouvelez si nécessaire.
  • Vous pouvez également utiliser le clou de girofle en bain de bouche : 2 clous de girofle dans 25 cl d’eau bouillante, pendant 7 minutes (3 fois par jour). Vous pouvez les broyer auparavant pour favoriser la libération de la substance active.
  • Autre option : l’huile essentielle de clous de girofle. Mettez-en 1 goutte sur un coton-tige, tamponnez la dent douloureuse et/ou badigeonnez la gencive. Vous pouvez ressentir un léger picotement, dans ce cas, ajoutez un peu d’huile végétale afin de diluer l’huile essentielle de girofle.
  • Pour les enfants : diluez 1 goutte d’HE de clous de girofle dans de l’huile végétale et massez délicatement la joue avec la solution obtenue.

2. L’AIL : antibactérien et analgésique

Grâce aux effets antibiotiques et antiseptiques de son acide aminé, l’allicine, l’ail combat les infections dentaires (entre autres). Quant à l’utiliser directement dans la bouche… il est certes préférable d’en apprécier le goût, ce qui est mon cas.

Comment procéder ?

  • Frottez directement une gousse d’ail sur vos gencives et dents.
  • Ail et sel : Vous pouvez aussi mélanger une gousse d’ail hachée menu avec un peu de sel et appliquer la mixture directement sur la dent.
  • Jus d’ail : Pour en obtenir le jus, écrasez une gousse d’ail , puis badigeonnez la zone douloureuse avec un coton-tige imbibé.

3. L’OIGNON : antiseptique et antimicrobien

Les oignons contiennent également de l’aillicine, en moindre proportion cependant. Mais ils ont également l’avantage de contenir d’autre substances bienfaisantes. Son principe pour soulager la douleur consiste à tuer les germes causant l’infection.

Le jus d’oignon dispose, en effet, d’une forte teneur en antibiotiques et anti-inflammatoires, qui permettent de désenflammer les maux de bouche.

Comment procéder ?

  • Coupez un petit morceau d’oignon, puis placez-le directement sur la zone douloureuse, en le pressant un peu pour que son jus entre en contact avec votre dent.

4. LE PERSIL : anti-inflammatoire

Cette plante aromatique dispose de composés qui diminuent l’inflammation. Elle présente l’intérêt non négligeable de pouvoir s’utiliser facilement, chez soi, dans les transports ou au travail.

Comment procéder ?

  • Prenez un peu de persil frais, et mâchez-en à plusieurs reprises dans la journée, pour calmer la douleur, et obtenir une haleine fraîche en bonus.

5. LE JUS DE CITRON : antiseptique, anti-inflammatoire et astringent

Pour ceux qui se posent la question, « astringent » signifie que le jus de citron resserre et assèche les tissus, facilitant ainsi la cicatrisation. C’est sûr qu’a priori, on conçoit difficilement que l’acidité du citron soit préconisée pour un mal de dent. Et pourtant… les propriétés du citron permettent d’améliorer la santé buccale en général, tout en prévenant et en combattant divers types d’infection.

Comment procéder ?

  • Pressez un citron, puis appliquez le jus directement sur la zone touchée, si nécessaire à l’aide d’un coton-tige.
  • Citron et sel : Vous pouvez également mélanger du citron et du sel dilué dans un peu d’eau, pour faire des gargarismes.
  • Si vous avez des aphtes, diluer du jus de citron dans un peu d’eau et appliquer directement sur les aphtes.

6. LE SEL ET LE POIVRE : antibactériens, anti-inflammatoires et analgésiques

Le sel est un antiseptique capable de soulager la douleur causée par un abcès ou par une infection. L’eau salée agit comme un désinfectant qui fait sortir une partie du liquide qui cause l’enflure de la dent.

Le sel mélangé au poivre peut aussi être d’une grande utilité lorsqu’une dent devient très sensible car ces deux ingrédients ont des propriétés antibactériennes, anti-inflammatoires et analgésiques.

Comment procéder ?

  • En bain de bouche : diluez une cuillerée à café de sel dans un verre d’eau tiède et rincez-vous la bouche pendant 30 secondes, avant de la recracher. À répéter 3 fois par jour.
  • En pâte : mélangez en quantité égale du poivre et du sel (plutôt du gros sel de mer gris) avec quelques gouttes d’eau pour former une pâte. Appliquez cette pâte sur la dent affectée et laissez-la agir pendant quelques minutes.

7. EXTRAIT DE VANILLE : antiseptique et analgésique

L’extrait de vanille contribue à calmer et engourdir la douleur. Comme le clou de girofle, l’extrait de vanille contient de l’eugénol, en moindre proportion cependant… heureusement pour ses qualités gustatives !

Comment procéder ?

  • Frottez avec le doigt. Ça peut paraître idiot de le rappeler mais au préalable, on se lave soigneusement les mains. Utilisez ensuite votre doigt pour frotter l’extrait de vanille sur la zone affectée.
  • Avec applicateur : Vous pouvez aussi trempez un coton-tige (ou une petite boule de coton) dans l’extrait de vanille et l’appliquez sur la zone touchée. À votre convenance : frottez, tamponnez ou laissez agir la boule de coton pendant plusieurs minutes.

8. LE THÉ NOIR : analgésique et anti-inflammatoire

Grâce à sa forte teneur en acide tannique, un principe actif capable d’apaiser les douleurs dentaires, le thé noir contribue à soulager l’enflure et la douleur.

Comment procéder ?

  • Infusez un sachet de thé noir dans une eau bien chaude, puis appliquez-le sur la dent, quand il aura suffisamment refroidi.
  • Ne jetez pas la boisson ! Bien sûr, vous pouvez également boire le thé issu de l’infusion pour ne rien gaspiller. Vous profiterez ainsi de son effet analgésique dans tout votre corps.

9. LE VINAIGRE DE CIDRE : antiseptique et anti-inflammatoire

Le vinaigre de cidre réduit les inflammations et favorise l’irrigation sanguine des gencives. Il est bénéfique en cas de caries ou de plaies ouvertes.

Comment l’utiliser ?

  • En bain de bouche : Mettez trois cuillères à café de vinaigre de cidre dans un verre d’eau tiède. Faites des gargarismes avec ce mélange (au moins 3 fois par jour), puis rincez-vous bien la bouche à l’eau tiède.
  • Avec un coton : Vous pouvez aussi imbiber un bout de coton ou un coton-tige de vinaigre de cidre, puis le placer sur la zone affectée. Laissez agir pendant quelques minutes.

10. LA MENTHE POIVRÉE : anti-infectieuse et anesthésiante

En plus d’être agréable au goût, la menthe poivrée possède des propriétés apaisantes reconnues depuis fort longtemps.

Comment faire ?

  • En infusion : infusez une cuillerée à thé de feuilles séchées dans une tasse d’eau bouillante pendant 20 minutes. Laissez refroidir avant d’utiliser en gargarisme : rincez-vous la bouche en agitant l’infusion avant de la recracher.
  • En huile essentielle : à utiliser soit en frottant directement votre dent ou gencive avec 1 goutte. Soit en en diluant 1 goutte d’huile essentielle dans un demi-verre d’eau, pour réaliser un bain de bouche.

Il existe d’autres astuces utiles : Vous en trouverez de nombreuses, dans le livre disponible au format Kindle Comment soigner le mal de dents, de Daniel Mazille :
Grâce à ces astuces simples et naturelles, vous allez pouvoir patienter un peu plus sereinement, je l’espère, dans l’attente de votre rendez-vous dentiste.

Associée à ces remèdes naturels, n’oubliez pas qu’il est essentiel d’adopter une bonne hygiène buccale, pour soulager vos douleurs dentaires. Vous y gagnerez également en vous abstenant de fumer, de consommer de l’alcool, ou tout autre excitant qui aura la fâcheuse tendance à aguicher la douleur.

Un article de Sophie Guittat

Sources (en anglais) : healthtipsportal.com et baoms.org.uk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *