Peinture naturelle à la farine : l’alternative écologique efficace pour vos boiseries

La peinture naturelle à la farine est une alternative écologique aux peintures industrielles, nocives pour l’environnement et notre santé. Pour peindre ses boiseries, apporter une protection durable aux bois extérieurs, ainsi qu’un joli coloris, voici la solution économique et écoresponsable. Fabriquez facilement votre peinture maison non toxique à partir de matériaux naturels.

peinture naturelle

La peinture naturelle écologique et économique facile à fabriquer

La peinture naturelle à la farine

La peinture à la farine est également connue sous le nom de peinture suédoise, « peinture au blé », ou encore « peinture à l’ocre ».

C’est une peinture naturelle mono-couche, non-toxique et résistante, utilisée pour les surfaces en bois.

Entièrement naturelle, résistante aux intempéries, plus économique que la lasure classique, la « peinture suédoise » est traditionnellement utilisée depuis des siècles dans les pays scandinaves. 

peinture naturelle

Maisons en Suède © Upstyle Wood Guide

Cette peinture naturelle à la farine est résistante et anti-UV, d’une couleur intense, ocre ou rouge. En Suède, elle recouvre les volets et portes des maisons traditionnelles, ainsi que les bancs, cabanes, etc. Elle s’applique aussi bien sur le bois brut, neuf ou ancien.

Disparue au début des années 1960 pour laisser la place aux peintures industrielles, la peinture à la farine revient en force sur le devant de la scène.

En France, Terres et couleurs, une association à but non-lucratif, organise de nombreux projets pour relancer l’utilisation de pigments naturels minéraux.

Une peinture naturelle et écologique

La peinture naturelle à la farine est une alternative écologique intéressante, face aux peintures industrielles nocives pour l’environnement et notre santé.

Pour éviter les résines, solvants et autres additifs présents dans ces peintures achetées dans le commerce, il est temps de se tourner vers des produits naturels. La peinture suédoise est moins chère que celles vendues dans le commerce. La peinture à la farine ne contient pas d’ingrédients nocifs et ne dégage aucun composé organique volatile.

La peinture à la farine est simplement composée de :

  1. farine
  2. eau
  3. sulfate de fer
  4. savon
  5. huile de lin
  6. des pigments naturels colorants

Une peinture durable

Des années de tranquillité : cette peinture naturelle est écologique, économique et préserve l’environnement. Elle a un haut pouvoir couvrant et ne s’écaille pas. Elle s’utilise sur les boiseries aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Appliquée en extérieur, la peinture naturelle résiste aux aléas du temps pendant 5 à 10 ans. C’est aussi bien, voire mieux qu’une lasure !

Les colorants minéraux naturels qui composent cette peinture, et notamment l’ocre, protègent le bois des rayons UV, responsables du grisonnement du bois. Les surfaces peintes ne nécessitent donc aucun entretien particulier et se nettoient facilement à l’eau savonneuse.

Autre avantage non négligeable, pour repasser une couche afin de changer de couleur, nul besoin de poncer ou de décaper. Il suffit juste de nettoyer et de repeindre directement la surface.

La peinture à la farine pour quelle utilisation ?

La peinture à la farine s’utilise uniquement sur le bois neuf ou ancien. Avant de l’appliquer, il faut toutefois débarrasser le bois de tout autre peinture ou vernis qui pourrait empêcher la peinture de pénétrer la fibre du bois.

peinture naturelle

©meslegumesdujardin / Potager communautaire de la Chapelle aux Sabots à Ottignies Louvain-la-Neuve / engelleben / patinedautrefois / Café Jardin / couleur-pigment

Cette peinture naturelle est idéale pour peindre les surfaces de bois résineux extérieures :

  • portails,
  • portes, fenêtres et volets,
  • bancs,
  • cabanes,
  • jardinières,
  • auvents,
  • ruches,
  • poulaillers, …

On peut également l’utiliser pour des surfaces intérieures en bois. Dans ce cas, on peut se passer d’ajouter du sulfate de fer à la recette, qui sert de fongicide (empêche le bois de pourrir en présence d’humidité).

Les nombreux avantages d’une peinture naturelle à la farine

  1. Fabrication maison,
  2. Écologique et saine avec des matières premières naturelles,
  3. Fort pouvoir couvrant et mono-couche,
  4. Sèche en 1 heure à 20°C,
  5. Nettoyage des outils à l’eau (sans pollution de l’eau),
  6. Garantie 5 à 10 ans, voire plus,
  7. Économique…

En effet, l’investissement est faible et le prix de revient est d’environ 3,40 €/litre alors qu’une lasure classique de qualité se vend environ 8 à 15€ le litre. Le prix est donc bien inférieur pour notre peinture naturelle maison : les 5 litres vont coûter 17€ seulement… à comparer au 50 ou 80€ réclamés pour 5 litres de lasure toxique !

Peinture naturelle : recette, application et conseils

La peinture à la farine est simple à préparer, ne demande que 50 minutes de préparation et n’a pratiquement aucune odeur.

Les ingrédients et matériels nécessaires

> Pour environ 10 L de peinture bois extérieur, soit environ 35 m². Vous pouvez ajuster les quantités en fonction de vos besoins.

peinture naturelle

© nature-simple

  • 8 L d’eau
  • 700 g de farine de blé
  • 2.5 kg de terre colorante (ocre rouge ou ocre jaune) ou oxydes de fer
  • 250 g de sulfate de fer
  • 1 L d’huile de lin
  • 100 ml de savon noir liquide
  • Marmite ou récipient métallique
  • Fouet
  • Cuillère en bois

La préparation

  1. Dans un grand récipient métallique, portez à ébullition 7 L d’eau.
  2. Pendant ce temps, diluez la farine dans 1 L d’eau.
  3. Versez le mélange dans l’eau bouillante et laissez cuire 15 minutes tout en mélangeant.
  4. Puis, ajoutez les pigments ainsi que le sulfate de fer et continuez à mélanger pendant 15 minutes.
  5. Ajoutez ensuite l’huile de lin, et mélangez de nouveau pendant 15 minutes.
  6. Ajoutez enfin le savon liquide et… mélangez.
  7. Retirez du feu et laissez refroidir.

La peinture est prête à utiliser. Si elle semble trop visqueuse ou épaisse, diluez le tout avec un peu d’eau jusqu’à l’obtention de la texture souhaitée. Faites attention à ne pas trop la diluer, afin de lui conserver son haut pouvoir couvrant.

Le choix des pigments

Pour colorer votre peinture naturelle, il est préférable d’utiliser des pigments de terres colorantes, plutôt que des colorants synthétiques. Les pigments naturels sont économiques et permettent de réaliser des peintures naturelles maison de très bonne qualité, avec un rendu de couleur durable.

Le nuancier des pigments naturels est assez large, jugez plutôt :

peinture naturelle

© le moulin à couleurs

Application

  • Nettoyez les bois de toute ancienne peinture ou lasure existante avant application.
  • Utilisez une brosse ou pinceau large avec des poils naturels.

Lors de la première application de la peinture à base de farine, les traces de pinceau seront évidentes. Pour enlever les marques, attendez que la peinture commence de sécher et lissez avec une éponge humide et propre.

  • Ne lésinez pas sur la couche de peinture.
  • N’appliquez pas la peinture à la farine au soleil ou sur un bois trop humide.
  • La température ambiante doit être au dessus de 5°C.

Conseils

  • Il est recommandé de repasser une couche environ 2 ans après la première application. C’est ce qui protégera le bois en moyenne pour une dizaine d’années.
  • Les outils se nettoient à l’eau.
  • Plus le pigment utilisé pour la couleur est foncé, mieux celui-ci résistera au temps.
  • Après 8 à 10 ans, nettoyez le bois à l’eau savonneuse et appliquez à nouveau 2 autres couches de peinture.

Où se procurer les ingrédients nécessaires ?

La terre colorante : On peut trouver des pigments abordables chez les revendeurs spécialisés en matériaux écologiques, dans les enseignes de bricolage, ou sur Internet.

Vous pouvez aussi retrouver tous les ingrédients nécessaires sur le site Le Moulin à Couleurs, la dernière fabrique de terres colorantes en France. Elle commercialise près de 80 couleurs de pigments, dont 45 pigments naturels dont les ocres de France : de Bourgogne, les terres de sienne des Ardennes, les ombres naturelles et calcinées.

Le retour des beaux jours est souvent synonyme de travaux de peinture et de décoration en tout genre. Après tout ce temps passé à l’intérieur, quoi de plus normal ? En effet, pour sortir de la grisaille et retrouver du baume au cœur, on a besoin de couleur. Alors à vos pinceaux !


>> Pour parfaire le tout, sublimez votre extérieur avec une décoration de jardin en objets de récup’.


Et pour aller plus loin dans la peinture naturelle, je vous conseille le livre La peinture suédoise : Peinture écologique à « cuisiner » soi-même pour extérieurs et intérieurs, de Nathalie Boisseau :

Sources et références : Terres et couleurArdec

Quoi de mieux qu’une peinture naturelle, écologique et économique pour donner de la couleur à son quotidien. Partagez cette recette de peinture facile à réaliser autour de vous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.