Cultiver un potager à l’ombre : les légumes et solutions adaptés

Un potager à l’ombre qui n’est exposé au soleil que quelques heures par jour, peut être très productif. Certains légumes n’ont pas besoin de beaucoup de soleil pour pousser. Salade, rhubarbe, panais, épinard, plantes aromatique, etc : voici nos conseils pour cultiver et récolter des légumes dans un potager à l’ombre.

potager à l'ombre

©Lebanon Seaboard Corp Preen

Les légumes et solutions adaptés pour cultiver un potager à l’ombre

Cultiver des légumes dans un potager à l’ombre

Vous rêvez de faire pousser des légumes chez vous, mais votre potager, balcon ou terrasse est très faiblement éclairé ou toujours à l’ombre. Il n’est pas exposé aux 6 à 8 heures d’ensoleillement par jour recommandées pour la culture de la plupart des légumes.

Soyez rassurés, un potager à l’ombre et exposé que quelques heures par jour au soleil peut très bien accueillir des légumes. Le potager n’a pas forcément besoin de lumière directe pour être cultivé. Les jardin-forêts ou bien le maraîchage en forêt en sont la preuve.

Les cultures ont besoin d’ombre pour se développer, cela leur permet de mieux respirer. Les plantes possèdent en effet des stomates – petits trous à la surface des feuilles qui s’ouvrent et leurs permettent de “respirer”. En respirant, les plantes vont alors capter des éléments dans l’air (molécules et atomes) constituant ainsi la base de leurs tissus. Lors de grosses chaleurs et de temps secs, les stomates ne s’ouvrent pas et bloquent alors la croissance de la plante.

L’ombre est donc indispensable aux cultures, mieux encore : un coin ombrager peut parfaitement convenir à la production d’une gamme étendue de végétaux.

potager à l'ombre

©Gartenjournal

Des légumes adaptés à l’ombre

Certains légumes s’adaptent en fonction de la quantité de lumière et de chaleur. Dans un potager à l’ombre, il est donc important de choisir certains types de plantes.

Certaines plantes aiment les zones ombragées. Elles sont protégées des hautes températures en été et bénéficient de plus d’humidité.

Les plantes qui poussent à l’ombre développent aussi des stratégies face au manque de lumière. Leurs feuilles sont souvent plus larges et plus fines.

L’ombre est également essentielle au jardin, car elle apporte de l’humidité, et donc moins d’arrosage.

Le potager à l’ombre est également d’un grand intérêt puisqu’il permet des récoltes, moins abondantes certes, mais plus précoces ou plus tardives grâce à la régulation de la température.

  • Faites des semis : Pour des cultures plus précoces, n’hésitez pas à faire des semis en intérieur, puis les repiquer dans votre potager à l’ombre.

>> Découvrez 6 techniques faciles pour créer des semis faits-maison 100% organiques et biodégradables

Légumes-feuilles et légumes-racines

D’une manière générale, ce sont les légumes-feuilles et les légumes-racines qui sont le plus adaptés à un potager à l’ombre. Les légumes-fruits, comme les tomates, aubergines, poivrons, concombres, sont très gourmands en lumière. Vous ne pourrez donc pas les cultiver dans votre potager à l’ombre.

Pour choisir vos légumes, il faut déjà déterminer le type d’ombre de votre potager : semi-ombragé ou ombragé ? C’est en connaissant votre terrain, que vous pourrez adapter vos cultures et avoir un potager à l’ombre productif.

Définir le type d’ombre de votre potager

Les jardiniers définissent différents types d’ombrages en fonction de la durée d’ensoleillement quotidienne. Une ombre qui s’étend sur le potager quelques heures dans la journée n’aura, en effet, pas le même impact qu’une ombre omniprésente.

Selon votre type de potager, découvrez les légumes que vous pouvez planter et cultiver sans soucis :

Un potager totalement ombragé : absence totale de soleil


potager à l'ombre

©1001caisses

Un potager est totalement ombragé lorsqu’il ne reçoit pas du tout de soleil direct ni de lumière réfléchie.

Dans ce type de potager à l’ombre vous ne pourrez malheureusement pas cultiver le moindre légume.

Dans la mesure du possible, je vous conseille d’opter pour un potager hors-sol et sur roulettes :

  • Cultiver dans des pots ou jardinières montés sur roulettes vous permettra ainsi de pouvoir suivre le soleil avec vos légumes et herbes.

>>> Découvrez comment fabriquer et cultiver un potager hors-sol

Un potager légèrement ombragé : moins de 2 h de soleil par jour


Un potager est légèrement ombragé lorsqu’il reçoit entre 1 ou 2 h de soleil chaque jour, en lumière directe ou indirecte (les bâtiments ou clôtures de couleur claire réfléchissent très bien la lumière).

Est également considéré dans cette situation, un potager qui bénéficie du soleil du matin (jusqu’à 9h ou 10h) ou du soir (après 16h). Le cas du potager légèrement ombragé est très commun chez les citadins.

potager à l'ombre

Dans ce type de potager à l’ombre, vous allez pouvoir cultiver des légumes qui aiment l’humidité et la fraîcheur :

  • Légumes-feuilles : choux asiatiques, salade, roquette, oseille, cresson, mâche, mesclun, épinard, rhubarbe, etc.
  • Légumes-racines : radis à racines blanches, raifort.
  • Plantes aromatiques : angélique, basilic, cerfeuil, ciboulette, menthe, mélisse, persil, romarin, valériane, etc.

Bon à savoir : Certains potager à l’ombre, en été ou au printemps, sont parfois plus lumineux en hiver lorsque les arbres autour ont perdu leurs feuilles. C’est parfois en hiver que les récoltes sont les plus importantes dans ce type de potager.

Un potager partiellement ombragé : entre 2 et 4 h de soleil par jour


Un potager est partiellement ombragé lorsqu’il exposé entre 2 et 4 h de soleil chaque jour. Le soleil apportant plus de chaleur, la situation est plus favorable à la culture.

potager à l'ombre

©fermedesaintemarthe

Outre les légumes-feuilles et légumes-racines cités précédemment, vous pourrez ajouter d’autres plants à votre potager à l’ombre, comme :

  • Courgettes et navets : 1 plant par m² seulement.
  • Pommes de terre : variétés de petit calibre et à chair tendre comme la Charlotte ou la Fin de siècle.
  • Choux palmistes ou choux à pomme : à récolter feuilles à feuilles.
  • Blettes.
  • Chicorées et endives.
  • Plantes aromatiques : angélique, basilic, cerfeuil, ciboulette, menthe, mélisse, livèche, persil, romarin, valériane, etc.
  • Plantes de lisières : fraisier des bois, framboisier, mûrier, groseillier, groseillier à maquereau, cassis, rhubarbe.

Petit conseil : Veillez à ne pas trop serrer les plants entre eux.

Un potager semi-ombragé : entre 4 et 6 h de soleil par jour


Un potager semi-ombragé reçoit entre 4 et 5 heures de soleil par jour, ou moins si l’ombre est partielle : présence d’un bâtiment, d’une haie, d’arbres au feuillage léger, etc.

Ce type de potager peut également être ensoleillé soit le matin, soit le midi, soit l’après-midi et le reste du temps être à l’ombre complète ou légère.

potager à l'ombre

©gardenersworld

Dans ce type de potager à l’ombre, vous pouvez facilement cultiver des légumes-feuilles et des légumes-racines. Si la durée d’ensoleillement dépasse les 5 h par jour, vous pouvez même tenter de cultiver des légumes-fruits qui auront assez de soleil pour croître et fructifier.

Aux légumes-feuilles et légumes-racines cités dans les situations précédentes, peuvent s’ajouter :

  • Asperge, blette à couper, céleri à côtes, chou frisé, poireau.
  • Pomme de terre, radis, topinambour, betterave, panais, rutabaga, etc.
  • Haricots mange-tout, pois.
  • Plantes aromatiques : angélique, basilic, cerfeuil, oseille, ciboulette, menthe, raifort, mélisse, livèche, persil, romarin, valériane, etc.
  • Alliacés : ail, oignon, échalote.
  • Plantes de lisières : fraisier des bois, framboisier, mûrier, groseillier, groseillier à maquereau, cassis.

Bon à savoir : Les pommes de terre peuvent également se cultiver, sur un terrain semi-ombragé, dans des tours à pommes de terre.

>> Retrouvez notre article sur la culture en tour des pommes de terre.

Des astuces pour cultiver votre potager à l’ombre

Pour un potager productif, même à l’ombre, l’idéal est de maximiser l’ensoleillement, la source de chaleur et les conditions de plantations :

  1. Cherchez le soleil : Si votre potager présente un petit coin plus ensoleillé que les autres, placez-y la culture la plus exigeante en lumière.
  2. Élaguez les sources d’ombre : Si cela est possible, optimisez les zones d’ombres, en taillant ou en élaguant les arbres, arbustes, plantes grimpantes à proximité.
  3. Faites refléter la lumière : Vous pouvez peindre vos murs ou clôtures alentours en blanc, afin de mieux faire réfléchir la lumière du soleil et augmenter la chaleur. Vous pouvez également poser une toile blanche vers votre potager.
  4. Captez la chaleur : Parfois, la chaleur compense en partie le manque de soleil. Utilisez des abris de type mini-serres, cloches ou châssis pour que la température ambiante puisse réchauffer votre potager à l’ombre. L’effet de serre sera bénéfique à vos cultures. Attention toutefois de bien arroser et ventiler.
  5. Espacez vos rangs : Pour assurer une bonne ventilation entre les cultures, vos rangs doivent êtres espacés. En conditions humides et ombragées, des maladies peuvent se développer si les plantes sont trop serrées.
  6. Drainez bien le sol : Pour que votre terre retienne le moins d’humidité possible, pensez à drainer votre sol. Cela évitera l’asphyxie des racines.
  7. Protégez vos cultures des nuisibles : Un potager à l’ombre, et donc à l’humidité, peut être plus sensible aux limaces, insectes piqueurs, escargots, etc. Pour protéger vos cultures, vous pouvez vous tourner vers des solutions bios et naturelles comme le marc de café ou les coquilles d’œufs.

Pour un grand nombre de cultures le soleil est indispensable, mais même un potager à l’ombre peut produire des légumes frais. Alors on ne désespère pas et on se lance : bon jardinage à tous !


Pas de potager ? Vous pouvez toujours faire pousser des légumes chez vous grâce à la multiplication végétative. Cette technique permet de cultiver n’importe où, directement sur votre comptoir de cuisine ou en jardinière sur votre balcon. Certains fruits et légumes peuvent repousser sans graines et à partir de leurs restes.

>> Découvrez les 15 fruits et légumes qui repoussent tout seuls et indéfiniment


Pour trouver les fleurs vivaces, arbustes et couvre-sols parfaitement adaptées à une culture à l’ombre ou à mi-ombre, je vous conseille le livre : Que planter à l’ombre. Jardins, terrasses et balcons, de Didier Willery.

potager à l'ombre

Sources et références :
Jardiner futéGerbeaudManger Santé Bio

Sans le plein soleil, ne renoncez pas au potager, adaptez simplement vos cultures. Passez le message autour de vous :

2 Commentaires

  1. Retour PingCompost : 5 règles importantes pour bien recycler ses déchets organiques

  2. Retour PingPermaculture - minicel | Pearltrees

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.