Teinture végétale 100% recup’ : colorer ses textiles avec des plantes

La teinture végétale est une véritable alternative écologique et naturelle. Oui, vous pouvez teindre vos textiles avec des végétaux : fruits, légumes, racines, feuilles, fleurs ou encore épices. Pour les adeptes du fait-maison ou pour les curieux, cette astuce naturelle et écologique est faite pour vous. Découvrez comment colorer votre linge avec votre propre teinture végétale.

teinture végétale

crédit image : Vert Cerise

Teinture végétale 100% recup’ et naturelle

Cette fois-ci, et toujours à l’affût de bonnes idées écologiques, voici une astuce anti-gaspillage pour teindre naturellement son linge.

Teinture végétale : une démarche écologique et anti-gaspillage

Les teintures classiques du commerce contiennent des substances chimiques comme le formol, le cyanure d’hydrogène ou encore le dithionite de sodium. Rejetées dans les rivières, elles ont un impact écologique négatif. Polluantes pour l’environnement, elles sont également nocives pour notre santé.

Nous sommes de plus en plus sensibilisés à la préservation de la nature autant que de notre santé. Dans une démarche éco-responsable, on recycle de plus en plus, on fabrique nos propres produits ménagers et nos cosmétiques.

Naturelle, économique et écologique, la teinture végétale est une super alternative respectueuse de l’environnement. L’idée anti-gaspi est de réutiliser des fruits, légumes et même des fleurs pour teindre ses textiles. Avec cette astuce, on donne également une nouvelle vie à des vêtements délavés ou démodés. Une nouvelle manière de recycler.

Une teinture végétale faite maison, c’est donc l’occasion de :

  • Recycler un vêtement usé,
  • Réutiliser des pelures ou des végétaux abîmés,
  • Obtenir un coloris ou un motif unique.
teinture végétale

crédit images : Rosa Tapioca / Depositphotos

Une teinture naturelle à base de végétaux

Il est possible de fabriquer ses teintures très facilement à la maison, à l’aide de plantes dites tinctoriales. Ces plantes sont constituées de pigments efficaces dans la teinture des textiles.

On peut aisément trouver ces végétaux dans nos jardins, potagers, ou encore lors de nos promenades dominicales, etc. Les racines, feuilles, fleurs, écorces, fruits, légumes, pelures, bois des plantes contiennent toujours (en plus ou moins forte proportion) des substances qui, oxydées à l’air, forment de la matière colorante.

Sur quels tissus peut-on utiliser une teinture végétale ?

La teinture végétale faite-maison est idéale pour colorer les textiles d’origine naturelle, comme le coton, la soie, la laine, le lin, etc. Les deux matériaux étant naturels, la couleur prendra une belle teinte.

Les tissus synthétiques vont également accepter la teinture, mais la couleur sera plus claire. N’hésitez pas à faire un test sur une chute de tissu, afin de vous rendre compte du résultat.

Une teinture végétale avec des fruits, légumes et fleurs

Voici une liste de couleurs et de végétaux associés qui donneront de belles teintes naturelles.

teinture végétale

crédit image : Depositphotos

ATTENTION : L’intensité de la couleur peut varier selon la quantité de végétaux utilisés, selon le textile et son coloris de base. En fonction de la préparation, un même végétal pourra en effet donner une infinité de nuances. D’autre part, ne vous fiez pas aux apparences : le rouge d’une fleur ne donnera pas automatiquement une teinture rouge.

  • Marron / Brun : racines de pissenlits, écorce de chêne, coquilles de noisettes, thé, marc de café, glands, brou de noix, bambou, racines de chicorée
  • Rose : baies d’airelles, roses rouges et roses, peaux et noyaux d’avocats, betteraves
  • Bleu : indigo, guède, myrtilles, écorce de cornouiller, fleurs de lavande, fleurs de chicorée, spiruline
  • Gris noir / beige noir : mûres, racine d’iris, écorce de chêne, feuilles de sumac
  • Rouge / Rose : baies de sumac rouge, feuilles de basilic, raisin rouge, fleurs d’hibiscus, pelures d’oignon rouge, dahlia
  • Vert : racines d’oseille, épinards, feuilles de menthe poivrée, lilas, herbes, feuilles de pêches, coques d’amande, artichauts, feuilles de fougères, feuilles de sureau
  • Violet : pensées, cassis
  • Jaune : feuille de laurier, fleurs de soucis, pétales de tournesols, fleurs de pissenlit, millepertuis, paprika, curcuma, feuilles de céleri, fleurs de safran, fleurs de camomille, bruyère, feuilles d’érable, feuilles de figuier, persil, feuilles de pommier, orties
  • Ocre clair / beige : agrumes, feuilles de bouleau, thé, pomme de pin
  • Orange : carotte, pelures d’oignons, rhizomes de rhubarbe

Fabriquer soi même sa teinture végétale

Fabriquer soi même sa teinture végétale n’est pas si compliqué. Il faudra juste un peu de patience.

teinture végétale

crédit images : Comme Un Gardon

Étape n°1 – Le mordançage : Préparez votre textile au préalable

Pour que la teinture végétale résiste aux lavages et à la lumière, il est essentiel de procéder à cette étape de mordançage. Cela permet de préparer le tissu et de lui permettre de fixer les colorants.

  • Lavez tout d’abord votre linge, sans le sécher par la suite.
  • Remplissez une casserole d’eau.
  • Ajoutez de la poudre d’alun (ou du sel) : 10% par rapport au poids du textile que vous allez teindre.
  • Placez votre textile lavé et humide dans la casserole et faites bouillir pendant environ 1 heure.
  • Laissez refroidir.
  • Sortez le textile et rincez-le.

Si vous n’avez pas d’alun, vous pouvez également faire tremper votre textile dans une bassine remplie d’1 dose de vinaigre blanc pour 4 doses d’eau froide, pendant ½ journée.

> La fixation à base d’alun est toutefois plus efficace que le seul trempage dans le vinaigre.

  • Où trouver de la poudre d’alun ? Vous pouvez en acheter dans les magasins bio, drogueries ou sur Internet.

Étape n°2 – Préparez votre matériel

Selon les végétaux choisis, il est possible que la teinture tache votre matériel. Pour éviter les désagréments :

  • Recouvrez donc votre plan de travail avec du papier journal ou une bâche plus étanche.
  • Portez des gants de ménage pour ne pas teindre vos mains.
  • N’employez pas de récipients en aluminium ou en cuivre, qui peuvent altérer la coloration. Préférez le métal émaillé ou l’inox.
  • Servez-vous de vielles casseroles.

Étape n°3 – Préparez la teinture végétale

  • Hachez ou pilez les végétaux de votre choix.
  • Comptez environ 100 g de végétaux pour 1 L d’eau.
  • Remplissez la casserole avec les végétaux et l’eau.
  • Faites bouillir pendant environ 1 heure, à feu doux, jusqu’à obtenir la teinte désirée.
  • Filtrez l’eau et laissez refroidir.
teinture végétale

Teintures : pelures d’oignon / feuille de figuier / romarin – crédit images : Vert Cerise

Étape n°4 – Colorez votre textile

    1. Placez votre textile dans la casserole de teinture.
    2. Faites bouillir à feu moyen.
    3. Laissez mijoter pendant environ 1 heure en remuant pour que la teinte soit homogène.Hors du feu, laissez le tissu macérer pour qu’il
    4. s’imprègne bien de la couleur. Chaque teinte obtenue peut être plus ou moins soutenue selon la durée de préparation : une infusion d’1 heure est plus pâle qu’une infusion d’1 journée.
    5. Une fois la teinte souhaitée, retirez le textile et rincez-le à l’eau claire et froide.
    6. Essorez le textile et faites-le sécher à l’air libre.
teinture végétale

crédit images : Comme Un Gardon

Comment entretenir un textile teint avec des végétaux ?

Pour que la couleur de votre teinture ne parte pas au lavage, il est préférable de laver vos textiles teints naturellement avec une lessive douce. Si vous le pouvez, faites sécher vos textiles teints à l’abri du soleil, car les rayons altèrent les couleurs.

Avec une palette de couleur inépuisable, vous allez pouvoir vous amuser à réaliser des pièces colorées uniques. Vous pouvez même vous lancer dans le Tye and dye, qui revient à la mode !


Articles en rapport :


>> UN GRAND MERCI à 2 super rédactrices de blog pour avoir contribué à l’élaboration de cet article avec leurs photos et conseils. N’hésitez pas à leur rendre visite sur leur blog respectif :

  • Comme Un Gardon : découvrez toutes ses bonnes idées, conseils, articles et recettes végétales.
  • Vert Cerise : retrouvez tous ses DIY (fait-maison) en beauté, jardin, maison et toutes ses bonnes astuces.

Pour aller plus loin, je vous conseille le livre Teintures végétales : Carnet de recettes et cahier d’inspirations, de Aurélia Wolff.

Sources et références : Couleur GaranceComme un GardonVert Cerise

Partagez avec vos proches ces idées vitaminées et hautes en couleur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.